Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer

LA NOUVELLE

Ce 22 avril avait lieu dans le Vieux-nice la 2ème édition de la "FESTA NISSARDA CULTURALA", une journée pour partager ou découvrir la culture niçoise au travers de ses auteurs locaux, de ses traditions, de sa cuisine, de ses monuments ou personnages célèbres.

Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges
Jérémy Taburchi, auteur des aventures du Chat Rose

Côté littérature, les Editions Baie des Anges, spécialisée dans la promotion des écrivains de chez nous, y présentaient un large éventail d'ouvrages, du polar au dessin humoristique en passant par les récits historiques.

Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

J'y ai retrouvé avec plaisir Pierrette MATHIOT en animatrice d'un atelier "initiation à l'écriture d'une nouvelle". Après la lecture d'une nouvelle de Guy de Maupassant, elle nous a donné les ficelles pour composer une histoire courte, un peu à la façon d'un court-métrage cinématographique. La réussite d'une "nouvelle" est basée sur le moment délicat du basculement. Qu'il soit en cours ou en fin de récit, c'est le détail qui accroche le lecteur... un peu comme le zoom de l'appareil photo qui resserre l'image sur l'essentiel.

 Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

Pierrette MATHIOT est devenue en quelques années une virtuose de ce style particulier d'écriture. D'ailleurs, dans son dernier ouvrage paru aux Editions Baie des Anges, "La pitchoune de la volante", la nouvelle "la pergola du ciel" dont l'action se situe au plateau St Barnabé, a été sélectionnée pour être le thème du prochain festival "Marathon du film de court-métrage" de Vence. En juin prochain, plusieurs équipes de tournage devront élaborer un scénario à partir de cette histoire puis tourner et monter leur court-métrage en 5 jours.... à suivre.

Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

Dans les traditions niçoises, le jeu "La Mourra" laisse pantois les spectateurs par la rapidité et les exclamations des joueurs. J'ai trouvé sur le net (et dans mes Amis Facebook aussi) un passionné qui l'explique très bien : lire le blog de Pascal COLLETTA "Mourra dei quatre cantouns".

Écrire un commentaire

Optionnel