Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 avril 2015

PAILLON D'AVRIL 2015

Le miroir d'eau de la Promenade du Paillon accueillait le retour des poissons pour ce 1er avril.

1er avril, promenade du paillon, poisson d'avril,Nice

Bien moins spectaculaire que la surprise de ce matin d'avril 2014 (relire ICI)... ilfs flottaient cette année, multicolores, dans des aquariums ronds et souples.

1er avril, promenade du paillon, poisson d'avril,Nice

A la grande joie des plus jeunes... qui ont eu bien du mal à résister à l'envie de bousculer ces boules géantes... provoquant quelques coups de sifflets et rappels à l'ordre des gardiens du parc.

 

1er avril,promenade du paillon,nice,poisson d'avril

 

 

 

 

1er avril,promenade du paillon,nice,poisson d'avril

 

1er avril, promenade du paillon, poisson d'avril,Nice

02 mars 2015

UNE FLEUR DANS LES RUINES

Un nom qui sonne comme le souvenir d'une histoire ancienne... Châteauneuf Villevieille... Un site tout proche de la côte pour une balade d'après-midi d'hiver sous le soleil et le vent.

ruines chateauneuf villevieille

Des pans de mur écroulés, des parties restaurées, des fondations préservées...et partout la nature reprend sa place. "Le village fortifié de Castel Nuovo, aujourd'hui en ruines, fut construit à partir de la fin du VIème siècle, au dessus du village de Villa Vetula quand les Lombards et les Sarrasins représentaient une menace continuelle."

ruines chateauneuf villevieille

Un panorama magnifique entre montagnes et mer, un plateau accueillant les randonneurs de passage sur le Mont Macaron, les amateurs de vol de cerf-volant, et les simples promeneurs de tous âges, en attendant des jours plus chauds pour y pique-niquer.

ruines chateauneuf villevieille

Derrière la chapelle St Joseph, des tuyaux jaunes attirent l'attention.... comme un système d'arrosage un peu bizarre avec un coeur central. Et puis un cartel explique l'installation "Flower" de Franz STAHLER : "Le flux de la vie, la sève des plantes... cette oeuvre est réalisée avec des matériaux pauvres, notamment des gaines pour le bâtiment. Cette pièce se trouve installée dans le vallon, partie basse des ruines du château. Elle symbose la renaissance, la possibilité de fleurir en dehors des enceintes écroulées, une idée de vie vers un ailleurs."

ruines chateauneuf villevieille

Voilà comment, à partir d'une simple balade, l'on va fortuitement à la rencontre d'une exposition hors normes : "FLUX" du collectif NO-MADE, un parcours d'art contemporain dans le pays des paillons...  en mars, avril et mai 2015, sur 13 communes, avec une vingtaine d'artistes.   

01 février 2015

RETOUR SUR IMAGES

Les images de ce 1er janvier 2011 me reviennent régulièrement en mémoire... (relire ICI et ICI). Tout comme celles d'un dimanche au plateau de St Barnabé un an plus tard (relire ICI). Alors aujourd'hui, l'idée de balade s'est imposée toute seule, faire découvrir les deux sites à un groupe d'amis en profitant de ce retour... sur images.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Ciel bleu, temps frisquet, plaques de neige verglacées nous attendaient en haut du col de Vence. Plusieurs d'entre nous, habitués des randonnées, connaissaient les parcours des alentours mais personne n'avait entendu parler du "jardin de pierres suspendu aux lèvres de la liberté et de la tolérance"... surpris de constater que la première pierre est à quelques mètres de la route.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Sous la neige, deux crocus percent et, en promenant sur ce balcon surplombant la côte, je raconte l'histoire des pierres peintes par Daniel FILLOD, le peintre préhistorique, caresseur de volumes... leurs positions particulières sur le site et leurs noms de constellations. Un astronome amateur est parmi nous, qui dessine un ciel astral dans la neige... 

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Notre petite randonnée hivernale se poursuit vers le hameau de St Barnabé à la recherche du "village nègre"... Le paysage blanc perturbe mes souvenirs pour retrouver le chemin parmi les champs du plateau... En attendant nous profitons de l'air vif et du soleil.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Quelques uns de notre petit groupe commencent à s'impatienter quand j'aperçois enfin de loin  "la poule géante" comme l'avait surnommée mon neveu. Revoilà les fameuses roches sculptées par le temps, curieuses formations naturelles. Tandis que notre organisateur, grimpé sur une pierre au milieu du cercle de rochers, explique les manifestations de phénomènes paranormaux souvent observés sur le site... je repense au "parlement des idoles" de Michel Butor...

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Un vent glacial s'est levé et nous redescendons vers une clairière abritée pour pique-niquer. Il y a trois ans, j'avais cherché, en vain, les impressions d'ondes positives évoquées par une amie dans ces lieux. Aujourd'hui, j'y ai ressenti un calme apaisant. L'ami astronome est aussi musicien, sa flûte a enchantée nos instants passés sur le plateau St Barnabé et nous nous sommes promis d'y revenir l'été prochain pour... une nuit d'observation.

10 janvier 2015

EN PASSANT PAR STE AGNES

Après l'horreur de cette semaine et la marche d'hier, forte en émotions, c'est comme une envie de "prendre de la hauteur" à tous les sens du terme qui nous a menés, pour une petite balade, à la découverte du "village perché" le plus haut d'Europe, Sainte-Agnès, juste au-dessus de Menton. 

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Pause déjeuner dans un restaurant avec terrasse panoramique où l'on nous sert une daube-gnocchi qui donne envie d'y revenir... et nous voilà partis pour la promenade digestive vers les ruines du château. 

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Le chemin grimpe calmement, serpente entre garrigue et rochers, passe sur un petit pont métallique, fait une pause au détour d'escaliers pour admirer les Préalpes voisines.

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Dans une cabane en bois, une jeune fille accueille les visiteurs. Le site est entretenu par une association qui y cultive un jardin médieval. Est-ce que l'installation "façon land art" de l'entrée serait également une de leurs créations...?

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

A 800m d'altitude sur la tour du château, la vue sur la Méditerranée est féerique, de l'Italie à la presqu'ile de St Jean Cap Ferrat. Un banc de brume monte vers nous et, pour quelques minutes, nous nous trouvons dans le blanc tout autour.... jusqu'à ce tout se dissipe et que le décor réapparaisse... Un moment de calme dont nous avions besoin.  Quelques photos ICI.

Nous reviendrons bientôt à Ste Agnès, pour la suite de la balade, au Fort de la ligne Maginot.

 

www.sainteagnes.fr

Rens. : Mairie - Tél : 04 93 35 84 58

 

19 décembre 2014

UN NOEL BELLE EPOQUE

Nice à la Belle Epoque, c'est le thème des fêtes de fin d'année, le clou du spectacle étant la reconstitution, sur le miroir d'eau de la promenade du paillon, du palais de la Jetée-promenade ! Une structure ajourée brillant de mille feux... absolument féérique...de nuit.

Illuminations, Noël, Nice, Monaco,

Il va sans dire que les photographes, amateurs ou professionnels, les touristes et les autochtones s'en donnent à coeur joie ! Combien de Niçois se souviennent de ce palais sur pilotis des années 1882 à 1944, casino-salle de spectacles, que l'on comparait au joyau central de la rivière de diamants qu'était la Promenade des Anglais... Dans la foule, j'ai entendu, à plusieurs reprises, cette exclamation étonnante et étonnée "C'est le Taj-Malah ? "... !

illuminations nice 2014

L'autre nouveauté de cette année se passe à l'autre bout de la promenade du paillon, avec la projection, sur le mur du Théâtre de Nice, d'un court-métrage en images de synthèse racontant la promenade d'un jeune couple dans le Nice 1930 et donc dans ce fameux palais de la jetée. 

Illuminations, Noël, Nice, Monaco,

Côté illuminations, par contre, il semblerait que nous soyons en période de restriction budgétaire... L'énorme structure ronde de la place Garibaldi s'est éclatée en un petit amoncellement de petites boules servant de sièges, idem sur la place Masséna où les projections lumineuses sont limitées au côté sud. Quant à la zone piétonne, quelques montgolfières de taille réduite sont suspendues dans les airs.

Illuminations, Noël, Nice, Monaco,

Tandis que, dans l'aire de jeux de la promenade du paillon, l'arbre de Noël à motorisation parentale a beaucoup de succès... Les enfants s'extasient et les parents pédalent pour alimenter l'éclairage, écolo et rigolo !

Illuminations, Noël, Nice, Monaco,

Côté marché de Noël traditionnel, qui peut résister aux pommes d'amour, tortillons, pralines et autres sucres d'orge lorsqu'ils sont préparés, devant vos yeux, par un pâtissier travaillant sans artifice ! Les grands retombent en enfance... Dans la même allée, un stand propose des douceurs à croquer...ne vous y fiez pas, ce sont des bougies !

Illuminations, Noël, Nice, Monaco,

A Monaco, les contes de fées et la très classique crèche sont à l'honneur sur les toits des chalets du marché de Noël sur le port... loin de la féérie façon Disney de l'an dernier (relire ICI)... mais sur le rocher, les couleurs rouge et blanc flamboient plus fort depuis l'arrivée du petit prince et de la petite princesse...

Très belles fêtes de fin d'année à tous !

18 décembre 2014

FORUM JORGE FRANCOIS

Un nouveau lieu d'Art un peu particulier est né à Nice de la volonté d'Yves-Marie LEQUIN, aumônier des artistes et du Père Gil FLORINI, président de l'association du centre culturel et de la Diaconie St Pierre d'Arène. Restaurant, boutique et épicerie solidaires, théâtre, salle polyvalente et galerie d'exposition y sont étroitement liés.

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Ainsi que l'on soit bénéficiaire de minima sociaux, salarié, retraité ou simple visiteur, en allant voir une pièce de théâtre, y chercher le strict nécessaire en alimentation et vêtements ou bien déjeuner à prix modique, les uns et les autres pourront admirer des oeuvres d'Art de qualité. Une façon toute simple d'abattre des barrières sociales, de faciliter les rencontres et la solidarité mais encore fallait-il avoir l'idée,  trouver l'endroit et les bonnes volontés pour le faire...

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Dans ce vide sanitaire au sous-sol de l'église St Pierre d'Arène, les pères avaient déjà creusé il y a plus d'une cinquantaine d'années pour y aménager quelques salles de réunion. Mais en 2014, ce sont de longs mois de travaux qui ont permis d'ouvrir de nouveaux espaces parfaitement aux normes pour accueillir le public. Le reportage photos "avant-après" est impressionnant et bien résumé par "au commencement il y avait les ténèbres et la lumière fût "!

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Jusqu'au 9 janvier 2015, la première exposition "Nice, le grand atelier 1954-2014" est un hommage à tous ces artistes qui ont fait le rayonnement de Nice des années 50 à nos jours. Le choix des oeuvres et des exposants a été réalisé, au coup de coeur, par l'aumônier des artistes Yves-Marin LEQUIN, lui-même artiste peintre, et Frédéric ALTMANN, photographe, ancien directeur de musées.

Tout un programme d'activités et d'événements est d'ores et déjà en place au Forum Jorge François, avec conférences sur l'Art, soirées contes, lectures, concerts, ciné débat, sans oublier un repas de Noël dansant !

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Le vendredi 9 janvier 2015, à 18h30, aura lieu le « Décrochage » de l’exposition, avec diverses manifestations dont un hommage à Matisse (1869-1954), la projection du film de Pierre Marchou « À la recherche de l’École de Nice », et la galette des rois des artistes...

L'espace théâtre, la salle polyvalente, le restaurant ou la galerie d'exposition peuvent également être privativés.

Forum Jorge François 9 rue Cronstadt 06000 Nice. Tél 06 80 86 76 75 contact@forumjorgefrancois.fr et sur Facebook ICI.

 
Artistes participants à "Nice, le grand atelier 1954-2014" :

Daniel Airam Frederic Altmann-Eloy – Henri Amar – Michel Anthony – Arman (1928-2005) – Ben – Christophe Beraet – Marionnettes Mouve Loïc Bettini – Boris Bojnev (1898-1969) – Christian Bonavia – Laurent Bosio – Lionel bouffier – Martin Caminiti – Eve Carton – César (1921-1998) – Louis Chacallis – Véronique Champollion – Valérie Cheno – Albert Chubac (1925-2008) – Christine Cotinaud – Jacky Coville – Bernard Damiano (1926-2000) – Rafael de Tours – Youdi Des Aubrys – Louis Dollé – Robert Erebo – Hellen Fernex – Jean Marie Fondacaro – Jean Paul Fouques – René Galassi – Mandy Garcia – Jean-François Gaulthier – Claude Gilli – Claude Giorgi – Jacques Godard – Raymond Hains (1926-2005) – Béatrice Heiligers – Wei Ting Huang (Christine) – Kenneth Hope – Isidore Isou (1925-2007) – Dominique Jaussein – Irmeli Jung – Kristian Dessinateur – Hans Lannoch – Helga Lannoch – Marc Lavalle – Yves Marie Lequin – Félix Macri – Gabriel Martinez – Jean Mas – Robert Matthey – Henri Matisse (1869-1954) – Maurice Maubert – Bruno Mendonça (1953-2011) – Cyril Mendjisky – Serge Mendjisky – Malou Moreau – Raymond Moretti (1931-2005) – Steve Morphèe – Moustache Bleue – Patrick Moya – Patrick Nicolas – Nivèse – Anne-Marie Perraudin – Roxane Petitier – Marc Piano – Jacques Prévert (1900-1977) – Francis Puivif – Jacques Renoir – Bernard Reyboz (1951-2012) – Catherine Rigal – Robert Roux – Guy Rottier (1922-2013) – Borrelia De Saint Méard – Émile Salkin (1900-1977) –Sava Sekulic (1902-1989) – Gérard Serée – Patrick Schumacher – SLOBODAN – Quentin Spohn – Jérémy Taburchi – Bernard Taride – Monique Thibaudin – Tomek – Diana Tournay – Serge III (1927-2000) – Silva Usta – Bernar Venet – André Verdet (1913-2004) – Edmond Vernassa (1926-2010) – Jean Villeri (1896-1982) – André Villers – Patrick Wack – Dominique Zoladz

14 décembre 2014

ART MAINTENANT

L'année 2014 se termine et le parcours "Art Maintenant" en est à son douzième rendez-vous mensuel (relire ICI). Au fil des mois, cette initiative du photographe Gabriel FABRE, d'ouvrir au public les ateliers des artistes installés au Haut de Cagnes, a pris ses marques auprès des amateurs d'Art, des curieux, des touristes, des cagnois... et bien d'autres.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Ce samedi, au sous-sol de la Maison Solidor sur la place du château, je suis retournée à l'atelier des créatrices de bijoux contemporains. Célia MARCHIANTI et Cécile GUENAT, étudiantes à HEAD, Haute Ecole d'Art et Design de Genève, y séjournent pour trois mois en résidence d'artiste et apprécient tout particulièrement d'avoir à disposition le matériel et l'espace pour donner libre cours à leur imagination. Dans les étages, Bernard HELOUA-GRIMALDI, peintre et architecte, me raconte la fresque qu'il vient de terminer sur un immeuble du centre ville de Cagnes.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Dans la rue Denis-Jean Clergue (ancien conservateur du Château-Musée Grimaldi), GEN CARDONA travaille à ses nouvelles "Lumières de la Côte d'Azur" et écrit des relaxations pour sa méthode Soph'Art qui allie la sophrologie à la pratique artistique, permettant ainsi à tous, professionnels ou non-initiés, d'aller plus loin dans ces domaines.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Quelques ruelles plus bas, à la Maison Commune, Jean-Paul MANIOULOUX, photographe et architecte, "artiste invité", expose ses clichés noir et blanc de détails saisis sur des chantiers. Il m'explique volontiers faire peu de prises de vue pour obtenir "la bonne photo", "même avec un numérique, inutile de faire 50 photos pour n'en garder qu'une..." Il privilégie les réglages techniques pour fixer l'essentiel.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Le parcours "Art maintenant", ce sont, non seulement les rencontres dans les ateliers d'artistes, mais également les visites d'expos dans les lieux d'art, comme la Galerie Laureen Thomas ou la Maison des Artistes de Cagnes. Avec "HIPPY", on peut dire que les sociétaires de la MDAC ont bien du s'éclater.... sur les murs ! Est-ce certain qu'en 1968 on ait autant peint sur ce support...?

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

"Art Maintenant" est aussi une jolie balade dans les ruelles du bourg médiéval, en suivant le parcours fléché et affiché. On y remarque ainsi quelques petits détails pittoresques, comme ce cyclamen poussant dans le pavé, près de chez ESTY ou le château dans la vitrine du potier TERRAIO. Certains ateliers sont ouverts chaque mois, d'autres ponctuellement. Entre artistes et visiteurs, un lien s'est tissé.

En 2015, le rendez-vous reste fixé à tous les deuxièmes samedis du mois et c'est tant mieux ! PROCHAIN : SAMEDI 10 JANVIER 2015.

Contact Art Maintenant : Gabriel FABRE 06 60 14 94 14 et sur Facebook ICI.

01 décembre 2014

A LA RENCONTRE DE CHOCOLATIERS ARTISANAUX

Bientôt Noël... Revoilà venu le temps du chocolat ! Saviez-vous qu'il ne restait plus qu'une seule chocolaterie artisanale dans les Alpes Maritimes ? Retour sur une visite faite au printemps 2014. Nous étions allés à la rencontre de la famille MARCELLIN qui maintient, depuis 1926, la tradition du vrai chocolat, celui à 100% pur beurre de cacao.

Chocolaterie Marcellin Levens

Sur l'histoire de la cabosse, la torréfaction des fèves pour obtenir la pâte de cacao, toutes les étapes de la fabrication, la bonne température pour conserver le chocolat (ne jamais le mettre au frigo ou au congel), notre guide est intarissable et d'un enthousiasme communicatif.

Chocolaterie Marcellin Levens

De la rue de Dijon à Nice en 1930, la chocolaterie MARCELLIN s'est installée depuis les années 80 à Levens où ce sont trois générations qui se partagent actuellement le travail. Du grand-père qui montre avec beaucoup de patience à un jeune visiteur comment écrire "Joyeuses Pâques" sur un oeuf, jusqu'au petit-fils qui vient donner un coup de main le week-end, c'est une même passion pour le chocolat de qualité.

Chocolaterie Marcellin Levens

D'ailleurs, si nous hésitions entre "noir", "au lait" ou "blanc", notre guide nous a vite mis d'accord en nous expliquant comment est fait le "chocolat blanc" qui n'a de chocolat que le nom.

Chocolaterie Marcellin Levens

En effet, la torréfaction des fèves et diverses manipulations permettent de séparer la poudre de cacao (poudre servant à la fabrication du chocolat noir et du chocolat au lait) et le beurre de cacao. Ce que les industriels ont appelé "chocolat blanc" est en réalité du beurre de cacao mélangé à du lait et du sucre, donc sans aucun cacao ! A le voir sous forme liquide... c'est nettement moins appétissant...

chocolaterie artisanale,chocolaterie marcellin,levens

Par contre, les bonbons de chocolat MARCELLIN sont d'enfer ! N'hésitez pas à aller visiter cette chocolaterie artisanale, sur rendez-vous le samedi. Vous serez vite convaincus d'éviter les chocolats industriels dans la composition desquels est malheureusement autorisée l'utilisation de graisses végétales autres que le beurre de cacao, à l'exemple de l'huile de palme...

Chocolaterie MARCELLIN  1174 route de la Roquette 06670 LEVENS Tél 04 93 79 75 96 chocolatmarcellin@gmail.com

26 octobre 2014

1er ANNIVERSAIRE PROM' PAILLON

Un peu étonnant de fêter l'anniversaire d'un jardin public mais, à Nice, la Promenade du Paillon est une telle réussite qu'elle le mérite bien ! Et comme la municipalité et son maire sont les rois de la communication, autant le faire savoir...

P1150773.JPG

Sous le plein soleil de notre été indien, la grosse bougie verte installée sur le miroir d'eau a été prise d'assaut toute la journée de samedi pour les photos souvenirs...

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Parmi les animations proposées pour cette fête, en milieu d'après midi, les ballets  de danse contemporaine de la Cie "Corps & Graphic", dynamique évolution sous les jets d'eau.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

18h30 On souffle "virtuellement" la bougie et Christian ESTROSI se félicite, par un discours toujours aussi émouvant pour les Niçois pure souche, d'avoir fait se rejoindre les deux rives du Paillon.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

A la nuit tombée, le spectacle de la Cie "Deux ex machina" a enchanté le public avec ses deux acrobates accrochées à des bulles géantes survolant la foule.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Même en ayant vu une prestation similaire aux Déantibulations 2011 à Antibes, on ne pouvait qu'être conquis à nouveau par la grâce des artistes.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Par les jeux de lumières aussi, projections d'ombres sur les murs des bâtiments voisins, illuminations des fontaines... Le miroir d'eau est toujours un cadre exceptionnel pour les photographes amateurs ou professionnels.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

 Ah oui j'oubliais ! au programme de la fête, il y avait aussi des vols statiques en montgolfière...pour la cinquantaine d'heureux tirés au sort durant le week end (quand les conditions météo ne la plaquaient pas au sol)... Elle aurait au moins pu être rouge et noire au lieu de ce jaune "sale" que même une saturation artificielle des couleurs du cliché a du mal à intensifier...

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Enfin, la Prom' du Paillon s'étend sur 12 hectares depuis le Théâtre de Nice jusqu'à rejoindre l'autre Prom' sur laquelle trône, depuis début octobre, une nouvelle sculpture : "Œuvre de SAB inspirée de la Chaise bleue de la Promenade des Anglais", acquise par la Ville de Nice. Rien à voir avec l'anniversaire de l'ex coulée verte... mais, comme je n'écrirais pas une note entière sur une histoire de chaise, il fallait bien la caser quelque part...

20 octobre 2014

DOLMENS DE CHEZ NOUS

Qui n'a pas visité le musée de Terra Amata à Nice et sa grotte voisine, site préhistorique de notre région dont nous avons tous entendu parler. Mais saviez-vous que la Côte d'Azur compte pas moins de 240 sites préhistoriques et une trentaine de dolmens...

ST VALLIER PREHISTOIRE.jpg
Grotte Lombard

Sur la route entre St Vallier de Thiey et St Cézaire sur Siagne, notre balade de ce dimanche, en compagnie d'un chercheur du Cnrs, nous a conduits, à travers la forêt, la garrigue, les terrains privés, à la recherche de ces vestiges de la vie de nos ancêtres.

ST VALLIER PREHISTOIRE1.jpg

Loin des musées, la rencontre de ces pierres sur le site même qu'elles occupent depuis des millions d'années est bien plus impressionnante. Notre guide nous a raconté comment, en 1880, un simple postier de St Vallier, Casimir Bottin, découvrant la grotte Lombard, nota minutieusement toutes ses trouvailles sur le terrain, à différentes strates, apportant ainsi la preuve d'une présence humaine remontant à la fin du Paléolitique... A l'écouter parler, assis au bord de la grotte, il nous semblait voir des ombres revenir de la chasse...

ST VALLIER PREHISTOIRE3.jpg
Dolmens du Degoutay et de Mauvans Sud

Un peu plus loin, en descendant vers St Cézaire sur Siagne, trois dolmens, deux bien protégés par la nature sauvage environnante, l'autre au beau milieu de cultures, donc apparemment sur un terrain privé, et à trois mètres d'un mobil homme installé là depuis peu d'après notre guide. De ces dolmens, qui étaient en fait des tombes communes, subsistent bien reconnaissables le couloir et la chambre mortuaire. Instinctivement, nous avons fait cercle autour... éternel respect des morts... même si aujourd'hui ces sépultures sont vides.

ST VALLIER PREHISTOIRE2.jpg

Par contre, les dalles de couverture ont été dynamitées par les chercheurs du 19ème siècle peu enclins à prendre des précautions pour conserver ces vestiges aujourd'hui classés aux monuments historiques... Tout autour, le tumulus de pierres dont certaines se retrouvent bizarrement à former la clôture du champ de pommes de terre d'à côté...

ST VALLIER PREHISTOIRE4.jpg

Cette balade automnale a été bien plus enrichissante et passionnante qu'une simple cueillette de champignons, pourtant d'actualité. Désormais lorsque nous marcherons sur des crêtes rocailleuses de l'arrière pays grassois, nous ne pourrons pas nous empêcher de repenser à ces vies d'il y  a des milliers d'années...

Un site vivement recommandé par notre guide : http://www.archeoprovence.com

10 septembre 2014

DE LA MARQUISE DE SEVIGNE A GARGANTUA

De Valréas, nous avons rayonné vers les villes et villages voisins à la rencontre de quelques personnes célèbres et de drôles d'histoires... 

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Grignan, joli bourg provençal, construit en rond autour de son château du XVIème de la famille des Adhémar. Une célèbre marquise y séjourna chez sa fille, la Comtesse de Grignan, et, dans une grotte de la campagne toute proche, y écrivit beaucoup de lettres...

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Dans ses ruelles joliment restaurées, la rose trémière pousse en liberté et embellit façades et pavés. Un lavoir rond, un labyrinthe végétal, un atelier-musée de la typographie sont quelques unes des autres curiosités de la ville.

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

A Pierrelatte, dans le musée municipal Yvon Guéret, devant la maquette de la ville et de son château au XIIème siècle, une dame passionnée nous a raconté l'histoire du rocher autour duquel la cité s'est construite. La légende raconte que le géant Gargantua, venait d’un pas de franchir les Cévennes, quand il sentit une gêne dans sa chaussure. S’étant assis sur la « Dent de Resse », il ôta son soulier et y trouva un gravier qu’il lança par dessus le Rhône. Il tomba là où il se trouve aujourd’hui. D’autres ont « vu » Gargantua lancer le gravier depuis le Mont Ventoux…

Mais plus sérieusement, le rocher de calcaire a été, pendant près de 200 ans, une carrière dont l'exploitation fût tellement intense que, sans sa sauvegarde en 1913 et la transformation du petit morceau qu'il en reste en théâtre de verdure, il aurait complétement disparu... Pierrelatte est riche également d'un moulin à vent du XIXème siècle restauré par une association locale et d'une "rue d'amour"...

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Nyons ou l'autre pays de l'olive... En Niçois amateurs de notre petite olive noire, nous avons été surpris de l'importance de la culture de ce fruit en pays nyonsais. Autre curiosité locale, la Tour Randonne datant de 1280, à l'époque donjon et prison du château, devenue en 1863, la chapelle du bon secours grâce à l'ajout d'une pyramide de dentelle architecturale et d'une vierge de 3,50 m. Elle veille sur la ville.

orange, drome provencale, vaucluse, theatre antique d'orange

Comme passer dans la région sans passer par Orange et son incontournable théâtre antique.  Nous réalisons que nos petites "arènes de Cimiez" sont bien modestes à côté de cet impressionnant témoignage de la civilisation romaine, vestige  le mieux conservé au monde, classé au patrimoine de l'Unesco. Quel monument de notre époque résistera, comme celui-ci, à plus de 2000 ans d'histoire ?...

Un album photos ICI et plus d'infos sur les liens :

http://www.ville-grignan.fr/

http://www.grignan-rosesanciennes.com/

http://www.alalettre.com/sevigne.php

http://www.ville-pierrelatte.fr/index.php/culture/le-patrimoine

http://www.office-tourisme-pierrelatte.com/vieeco-detail.php?ID_FICHE=60

https://www.paysdenyons.com/fr/

http://www.theatre-antique.com/fr/un-peu-dhistoire/le-saviez-vous

02 septembre 2014

DE L'ENCLAVE DES PAPES A LA DROME PROVENCALE

De l'enclave des papes à la Drôme provençale, quelques impressions de ces jours de vacances dans la région de Valréas, choisie pour le calme, loin des sites touristiques envahis de visiteurs pendant l'été.... et  donc pas grand chose à voir... quoique...  

Drome provencale, valréas, nyons, grignan, marquise de Sévigné
Dans ces terres viticoles, à St Pantaléon Les Vignes, des bouchons géants vous accueillent à l'entrée du village.

Des vignes, des vignes et des vignes à perte de vue... Normal, nous sommes en plein "Côtes du Rhône d'appellation contrôlée" sous le nom "Enclave des Papes" qui réunit les villes de Valréas, Grillon, Visan et Richerenches, territoire du département du Vaucluse enclavé dans celui du département de la Drôme... Enclave donc, mais Papes pourquoi ? "En 1317, après son élection à Lyon, le Pape Jean XXII, très malade, au cours d'une étape sur le chemin d'Avignon, goûta un vin de Valréas. "Il s'en trouva fort ragaillardi", et même très vite guéri. Il conclut que ce vin était miraculeux. Aussi, pour en disposer à sa convenance, il acheta la cité au Dauphin du Viennois. L'Eglise, héritant les biens des Templiers, Richerenches agrandit le territoire en 1320, puis Visan en 1344 et Grillon en 1451. L'Enclave était née !"

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane
Château de Simiane...un étrange buste en bois y a été découvert, non encore identifié à ce jour...

A Valréas, il n'y a pas eu que des Papes mais aussi des seigneurs, comme Louis de Simiane, Marquis d'Esparron, qui épousa en 1695 Pauline de Grignan, petite fille de Madame de Sévigné. Dans le château de Simiane datant de 1446, aujourd'hui mairie de Valréas, la salle des mariages et du conseil municipal est impressionnante par son plafond peint des XVe et XVIIe. Le bâtiment recèle aussi des fresques du XVIIIe et une magnifique bibliothèque dans laquelle sont conservées des bulles papales, des incunables, et toute une collection de livres rares.

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane

Autre patrimoine local, l'industrie du cartonnage dont il ne reste plus, de nos jours, qu'un musée. A partir de l'invention d'une simple boite aérée pour la conservation les vers à soie, des entreprises se sont développées fin XIXème donnant du travail à plus d'un millier de personnes dans la ville et ses environs. Les doigts féminins étaient les plus doués pour la confection des boites en carton. Précurseur, avant l'heure, du travail à domicile, le cartonnage a employé plusieurs générations de femmes de tous âges qui se transmettaient, de mère en fille et petite fille, les techniques de pliage. 

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane

Impossible de quitter Valréas sans une vue panoramique du haut de la Tour de l'horloge, anciennement donjon du château Ripert datant de fin XIIème. Haute de 17 mètres, on y grimpe par des escaliers très étroits mais la vision à 360°, sur la plaine et le Mont Ventoux au loin, mérite la montée abrupte. 

Finalement, il y avait bien des choses à voir dans cette région tranquille...  Plus de photos ICI.