26 octobre 2014

1er ANNIVERSAIRE PROM' PAILLON

Un peu étonnant de fêter l'anniversaire d'un jardin public mais, à Nice, la Promenade du Paillon est une telle réussite qu'elle le mérite bien ! Et comme la municipalité et son maire sont les rois de la communication, autant le faire savoir...

P1150773.JPG

Sous le plein soleil de notre été indien, la grosse bougie verte installée sur le miroir d'eau a été prise d'assaut toute la journée de samedi pour les photos souvenirs...

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Parmi les animations proposées pour cette fête, en milieu d'après midi, les ballets  de danse contemporaine de la Cie "Corps & Graphic", dynamique évolution sous les jets d'eau.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

18h30 On souffle "virtuellement" la bougie et Christian ESTROSI se félicite, par un discours toujours aussi émouvant pour les Niçois pure souche, d'avoir fait se rejoindre les deux rives du Paillon.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

A la nuit tombée, le spectacle de la Cie "Deux ex machina" a enchanté le public avec ses deux acrobates accrochées à des bulles géantes survolant la foule.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Même en ayant vu une prestation similaire aux Déantibulations 2011 à Antibes, on ne pouvait qu'être conquis à nouveau par la grâce des artistes.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Par les jeux de lumières aussi, projections d'ombres sur les murs des bâtiments voisins, illuminations des fontaines... Le miroir d'eau est toujours un cadre exceptionnel pour les photographes amateurs ou professionnels.

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

 Ah oui j'oubliais ! au programme de la fête, il y avait aussi des vols statiques en montgolfière...pour la cinquantaine d'heureux tirés au sort durant le week end (quand les conditions météo ne la plaquaient pas au sol)... Elle aurait au moins pu être rouge et noire au lieu de ce jaune "sale" que même une saturation artificielle des couleurs du cliché a du mal à intensifier...

Promenade du paillon, Nice, 1er anniversaire promenade du paillon

Enfin, la Prom' du Paillon s'étend sur 12 hectares depuis le Théâtre de Nice jusqu'à rejoindre l'autre Prom' sur laquelle trône, depuis début octobre, une nouvelle sculpture : "Œuvre de SAB inspirée de la Chaise bleue de la Promenade des Anglais", acquise par la Ville de Nice. Rien à voir avec l'anniversaire de l'ex coulée verte... mais, comme je n'écrirais pas une note entière sur une histoire de chaise, il fallait bien la caser quelque part...

20 octobre 2014

DOLMENS DE CHEZ NOUS

Qui n'a pas visité le musée de Terra Amata à Nice et sa grotte voisine, site préhistorique de notre région dont nous avons tous entendu parler. Mais saviez-vous que la Côte d'Azur compte pas moins de 240 sites préhistoriques et une trentaine de dolmens...

ST VALLIER PREHISTOIRE.jpg
Grotte Lombard

Sur la route entre St Vallier de Thiey et St Cézaire sur Siagne, notre balade de ce dimanche, en compagnie d'un chercheur du Cnrs, nous a conduits, à travers la forêt, la garrigue, les terrains privés, à la recherche de ces vestiges de la vie de nos ancêtres.

ST VALLIER PREHISTOIRE1.jpg

Loin des musées, la rencontre de ces pierres sur le site même qu'elles occupent depuis des millions d'années est bien plus impressionnante. Notre guide nous a raconté comment, en 1880, un simple postier de St Vallier, Casimir Bottin, découvrant la grotte Lombard, nota minutieusement toutes ses trouvailles sur le terrain, à différentes strates, apportant ainsi la preuve d'une présence humaine remontant à la fin du Paléolitique... A l'écouter parler, assis au bord de la grotte, il nous semblait voir des ombres revenir de la chasse...

ST VALLIER PREHISTOIRE3.jpg
Dolmens du Degoutay et de Mauvans Sud

Un peu plus loin, en descendant vers St Cézaire sur Siagne, trois dolmens, deux bien protégés par la nature sauvage environnante, l'autre au beau milieu de cultures, donc apparemment sur un terrain privé, et à trois mètres d'un mobil homme installé là depuis peu d'après notre guide. De ces dolmens, qui étaient en fait des tombes communes, subsistent bien reconnaissables le couloir et la chambre mortuaire. Instinctivement, nous avons fait cercle autour... éternel respect des morts... même si aujourd'hui ces sépultures sont vides.

ST VALLIER PREHISTOIRE2.jpg

Par contre, les dalles de couverture ont été dynamitées par les chercheurs du 19ème siècle peu enclins à prendre des précautions pour conserver ces vestiges aujourd'hui classés aux monuments historiques... Tout autour, le tumulus de pierres dont certaines se retrouvent bizarrement à former la clôture du champ de pommes de terre d'à côté...

ST VALLIER PREHISTOIRE4.jpg

Cette balade automnale a été bien plus enrichissante et passionnante qu'une simple cueillette de champignons, pourtant d'actualité. Désormais lorsque nous marcherons sur des crêtes rocailleuses de l'arrière pays grassois, nous ne pourrons pas nous empêcher de repenser à ces vies d'il y  a des milliers d'années...

Un site vivement recommandé par notre guide : http://www.archeoprovence.com

10 septembre 2014

DE LA MARQUISE DE SEVIGNE A GARGANTUA

De Valréas, nous avons rayonné vers les villes et villages voisins à la rencontre de quelques personnes célèbres et de drôles d'histoires... 

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Grignan, joli bourg provençal, construit en rond autour de son château du XVIème de la famille des Adhémar. Une célèbre marquise y séjourna chez sa fille, la Comtesse de Grignan, et, dans une grotte de la campagne toute proche, y écrivit beaucoup de lettres...

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Dans ses ruelles joliment restaurées, la rose trémière pousse en liberté et embellit façades et pavés. Un lavoir rond, un labyrinthe végétal, un atelier-musée de la typographie sont quelques unes des autres curiosités de la ville.

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

A Pierrelatte, dans le musée municipal Yvon Guéret, devant la maquette de la ville et de son château au XIIème siècle, une dame passionnée nous a raconté l'histoire du rocher autour duquel la cité s'est construite. La légende raconte que le géant Gargantua, venait d’un pas de franchir les Cévennes, quand il sentit une gêne dans sa chaussure. S’étant assis sur la « Dent de Resse », il ôta son soulier et y trouva un gravier qu’il lança par dessus le Rhône. Il tomba là où il se trouve aujourd’hui. D’autres ont « vu » Gargantua lancer le gravier depuis le Mont Ventoux…

Mais plus sérieusement, le rocher de calcaire a été, pendant près de 200 ans, une carrière dont l'exploitation fût tellement intense que, sans sa sauvegarde en 1913 et la transformation du petit morceau qu'il en reste en théâtre de verdure, il aurait complétement disparu... Pierrelatte est riche également d'un moulin à vent du XIXème siècle restauré par une association locale et d'une "rue d'amour"...

Grignan, Château de la marquise de Sévigné, Pierrelatte, Gargantua, le rocher de Pierrelatte,

Nyons ou l'autre pays de l'olive... En Niçois amateurs de notre petite olive noire, nous avons été surpris de l'importance de la culture de ce fruit en pays nyonsais. Autre curiosité locale, la Tour Randonne datant de 1280, à l'époque donjon et prison du château, devenue en 1863, la chapelle du bon secours grâce à l'ajout d'une pyramide de dentelle architecturale et d'une vierge de 3,50 m. Elle veille sur la ville.

orange, drome provencale, vaucluse, theatre antique d'orange

Comme passer dans la région sans passer par Orange et son incontournable théâtre antique.  Nous réalisons que nos petites "arènes de Cimiez" sont bien modestes à côté de cet impressionnant témoignage de la civilisation romaine, vestige  le mieux conservé au monde, classé au patrimoine de l'Unesco. Quel monument de notre époque résistera, comme celui-ci, à plus de 2000 ans d'histoire ?...

Un album photos ICI et plus d'infos sur les liens :

http://www.ville-grignan.fr/

http://www.grignan-rosesanciennes.com/

http://www.alalettre.com/sevigne.php

http://www.ville-pierrelatte.fr/index.php/culture/le-patrimoine

http://www.office-tourisme-pierrelatte.com/vieeco-detail.php?ID_FICHE=60

https://www.paysdenyons.com/fr/

http://www.theatre-antique.com/fr/un-peu-dhistoire/le-saviez-vous

02 septembre 2014

DE L'ENCLAVE DES PAPES A LA DROME PROVENCALE

De l'enclave des papes à la Drôme provençale, quelques impressions de ces jours de vacances dans la région de Valréas, choisie pour le calme, loin des sites touristiques envahis de visiteurs pendant l'été.... et  donc pas grand chose à voir... quoique...  

Drome provencale, valréas, nyons, grignan, marquise de Sévigné
Dans ces terres viticoles, à St Pantaléon Les Vignes, des bouchons géants vous accueillent à l'entrée du village.

Des vignes, des vignes et des vignes à perte de vue... Normal, nous sommes en plein "Côtes du Rhône d'appellation contrôlée" sous le nom "Enclave des Papes" qui réunit les villes de Valréas, Grillon, Visan et Richerenches, territoire du département du Vaucluse enclavé dans celui du département de la Drôme... Enclave donc, mais Papes pourquoi ? "En 1317, après son élection à Lyon, le Pape Jean XXII, très malade, au cours d'une étape sur le chemin d'Avignon, goûta un vin de Valréas. "Il s'en trouva fort ragaillardi", et même très vite guéri. Il conclut que ce vin était miraculeux. Aussi, pour en disposer à sa convenance, il acheta la cité au Dauphin du Viennois. L'Eglise, héritant les biens des Templiers, Richerenches agrandit le territoire en 1320, puis Visan en 1344 et Grillon en 1451. L'Enclave était née !"

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane
Château de Simiane...un étrange buste en bois y a été découvert, non encore identifié à ce jour...

A Valréas, il n'y a pas eu que des Papes mais aussi des seigneurs, comme Louis de Simiane, Marquis d'Esparron, qui épousa en 1695 Pauline de Grignan, petite fille de Madame de Sévigné. Dans le château de Simiane datant de 1446, aujourd'hui mairie de Valréas, la salle des mariages et du conseil municipal est impressionnante par son plafond peint des XVe et XVIIe. Le bâtiment recèle aussi des fresques du XVIIIe et une magnifique bibliothèque dans laquelle sont conservées des bulles papales, des incunables, et toute une collection de livres rares.

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane

Autre patrimoine local, l'industrie du cartonnage dont il ne reste plus, de nos jours, qu'un musée. A partir de l'invention d'une simple boite aérée pour la conservation les vers à soie, des entreprises se sont développées fin XIXème donnant du travail à plus d'un millier de personnes dans la ville et ses environs. Les doigts féminins étaient les plus doués pour la confection des boites en carton. Précurseur, avant l'heure, du travail à domicile, le cartonnage a employé plusieurs générations de femmes de tous âges qui se transmettaient, de mère en fille et petite fille, les techniques de pliage. 

enclave des papes,  valréas, musée cartonnage,  tour ripert, château de simiane

Impossible de quitter Valréas sans une vue panoramique du haut de la Tour de l'horloge, anciennement donjon du château Ripert datant de fin XIIème. Haute de 17 mètres, on y grimpe par des escaliers très étroits mais la vision à 360°, sur la plaine et le Mont Ventoux au loin, mérite la montée abrupte. 

Finalement, il y avait bien des choses à voir dans cette région tranquille...  Plus de photos ICI.

09 juillet 2014

EN PASSANT PAR SAORGE

Dans la vallée de la Roya, Saorge n'est pas "passant". Il vous faudra prendre une route qui ne mène qu'à ce village médiéval, à l'histoire typique de cette région frontalière que l'on retrouve à chaque coin de rue....

Saorge

En ce début d'été, nous avons décidé d'une rando facile qui fait une boucle sur une partie de la montagne au-dessus de Saorge, vers le col de Peiremont (cliquez ICI)

Saorge

En chemin qu'avons-nous rencontré ? de jolies cabanes d'altitude transformées en résidences secondaires, des papillons butinant, des fraises des bois sur le bord du sentier, des chiens de berger... sans troupeau.

Saorge

Des petits monticules de pierres sur lesquels nous avons ajouté celle témoignant de notre passage. Ces "cairns" font partie de la tradition de la randonnée... (Cliquez ICI)

Saorge

Un monastère devenu monument national qui accueille les écrivains en résidence d'écriture... Une chapelle à l'étrange toit en forme de demi-lune... Et des tonnes d'abricots savoureux sur des arbres chargés...

SaorgeEt surtout dans les collines, des genêts, des genêts, des genêts... donnant au paysage une couleur magnifique, savant mélange de vert et de jaune.

Saorge

Fin de la balade, de retour au village, dans une ruelle sous l'église paroissiale, un triptyque nous interpelle : "Six jeunes « Partigiani » ont été abattus par des soldats allemands sur le territoire de Saorge le 24 octobre 1944. Chaque année, compagnons, familles et associations de la résistance italienne viennent se recueillir sur le lieu de leur supplice, accompagnés par la population du village. En souvenir de ces tragiques événements, et en hommage à l’amitié franco-italienne au delà des épreuves, ce triptyque est offert à la commune de Saorge par Francesco Del CASINO, artiste siennois, qui est fait, ce 29 avril 2012, citoyen d’honneur de notre cité."

D'autres photos ICI

Plus d'infos sur Saorge : http://www.saorge.fr/

Centre des monuments nationaux Monastère de Saorge 06540 Saorge  Tél : 04 93 04 55 55
www.saorge.monuments-nationaux.fr

23:18 Écrit par Ventura's blog dans Balades, Lieux sympas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saorge |  Facebook | |  Imprimer |

21 juin 2014

UN JARDIN ITALIEN

En ce mois de juin, fleurissent les jacaranda, jasmin, passiflore, sauge... Les couleurs rehaussent les senteurs... La lumière sur la Méditerranée en contre bas fait de cette balade de plusieurs heures, un moment de plaisir intense dans ce jardin extraordinaire... Nous étions ailleurs...

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

Quelques escaliers, des colonnades, des allées ombragées, des tonnelles fraîches, et la Fontaine du Dragon captive l'attention un long moment... Sous le papyrus, derrière les fougères, une esclave en marbre de l'école d'Antonio Canova, sculpteur italien.

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

D'un côté une forêt de bambous, de l'autre des succulentes, agaves, aloes, par centaines... Un mausolée d'inspiration mauresque suscite le recueillement, il abrite les cendres du maître des lieux et de son épouse.

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

L'histoire avec un grand H traverse ce jardin... l'ancienne voie romaine, Via Julia Augusta, reliait Tortona à Aix en Provence en passant par Vado, La Turbie et Fréjus...  Nous poursuivons notre lente descente vers la mer et traversons une plaine d'agrumes et arbres fruitiers dont certains viennent d'Amérique du Sud et d'Australie. Plus bas, dans une partie presque sauvage, les feuilles d'impressionnants eucalyptus ont une odeur de citron...

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

Un palazzo trône au milieu... édifié au XIème siècle par la famille noble des Lanteri sur les fondations d'une ancienne villa romaine, puis acheté en 1867 et restauré par le riche anglais qui... 

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

Mais quelles sont donc ces inscriptions étranges sur l'énorme cloche en bronze ? Elle est rescapée de l'incendie d'un temple boudhiste japonais... Ici, elle invite à la réflexion et à la sérénité.

Jardins Hanbury, Vintimille, Italie

M. Marco Polo, vous étiez de ce voyage au travers des 18 hectares de cette propriété de l'Universita degli studi di Genova ? Magnifique mosaïque à l'entrée du palazzo ! 

Nous nous sommes promis de revenir à d'autres périodes de l'année, pour admirer les roses de mai, les hibiscus de septembre ou les iris de février... et les 5800 espèces qu'il est impossible d'énumérer ici !

Merci Monsieur Hanbury pour ce jardin extraordinaire à 45mn de Nice !

Quelques photos ICI

Centro Universitario di Servizi Giardini Botanici Hanbury, La Mortola, Corso Montecarlo, 43 - 18039 Ventimiglia (IM) - Italia Tél 00 39 01 84 22 95 07 info@cooperativa-omnia.com  www.giardinihanbury.com

23 mai 2014

CINQUANTENAIRE DE LA FONDATION MAEGHT

Cette année, la fondation Maeght, devenue une référence dans le monde de l'Art, fête ses cinquante ans. L'occasion de redécouvrir l'histoire du site grâce à une visite guidée par une jeune employée de l'office de Tourisme de St Paul de VenceFondation Maeght

Tout d'abord, retour en arrière pour présenter les époux Maeght, imprimeurs à Marseille, qui, grâce à des contacts avec des artistes des années 40, vont petit à petit se passionner pour l'Art, soutenir, collectionner et finir par ouvrir une galerie en 1936 à Cannes... En 1948, ils achètent un terrain sur les hauteurs de St Paul, lieu de repos pour leur plus jeune fils gravement malade. Malheureusement l'enfant décède.

Fondation Maeght

"Mes grands-parents sont alors effondrés, explique Isabelle Maeght. Ils décident de se retirer sur la colline et de ne plus rien faire.  Des artistes viennent leur rendre visite et les "secouent" en leur proposant de réaliser quelque chose qui soit plus grand et plus fort que leur douleur : un lieu où il pourrait exposer leurs oeuvres. Les artistes s'appellent Braque, Léger, Miro... Giacometti viendra un peu plus tard." 

Fondation Maeght

L'idée de départ, c'est un village, avec une tour, une place centrale... Lors de la visite de l'atelier de MIRO en Espagne, Aimé MAEGHT est conquis par l'architecture du lieu créé par Joseph LLUIS SERT et il va lui confier la construction de sa fondation. Les deux bâtiments sont très semblables, même blancheur, mêmes courbes, mêmes patios, mêmes jardins ombragés. Les salles d'exposition sont à l'origine inondées de lumière par des ouvertures en toiture... Depuis, on s'est rendu compte que la lumière directe peut nuire aux oeuvres et vous remarquerez que toutes ces ouvertures sont maintenant fermées. Une maquette d'extension de la Fondation est également présentée mais le projet n'avait pas été autorisé.

Fondation Maeght

MIRO y crée son labyrinthe peuplé de sculptures monumentales, GIACOMETTI installe ses personnages filiformes dans sa cour. CHAGALL y compose une mosaïque hommage aux maîtres des lieux, Aimé et Marguerite MAEGHT. En 1964, c'est la première fondation privée à ouvrir en Europe.

Après l'exposition consacré à l'architecte Joseph LLUIS SERT jusqu'au 9 juin, se tiendra du 28 juin au 11 novembre 2014, "Face à l'oeuvre, «Oui mon cher Joan, nous réaliserons une œuvre unique au monde » dédiée à la fois à des « chefs-d’œuvre » et à des œuvres plus singulières comme témoignage des choix visionnaires d’Aimé Maeght et son équipe.

Fondation Maeght 623, chemin des Gardettes 06570 Saint-Paul-de-Vence. Tél. : 04 93 32 81 63. http://www.fondation-maeght.com Ouvert tous les jours, sans exception : Octobre-Juin : 10h-18h Juillet-Septembre: 10h-19h.

01 mai 2014

UN TEMPS DE CERF-VOLANT

1er mai à la plage, eau trop fraîche pour tenter la baignade, mais vents légers, propices aux cerfs-volants...

1er mai, villeneuve loubet, cerf-volant

"Faire voler un cerf-volant, c'est conquérir un morceau de ciel, un morceau de l'espace vide qui nous entoure... Il est un support des rêves et une fenêtre sur des mondes fantastiques ! Il est source de jeux, d'histoires et de légendes ! Il est un refuge de nos peurs et de nos désirs !"   http://www.manubambou.com/

1er mai, villeneuve loubet, cerf-volant

'Un poème de Yamaguchi Seishi dit : "Le fil du cerf-volant, sur le doigt il se voit, dans le ciel il se noie". Ambiguïté de la charge symbolique du fil de retenu, lâcher prise et/ou retenir ?"

1er mai, villeneuve loubet, cerf-volant

Toutes voiles dehors... bateau, planche, cerf-volant... chacun son style, chacun son sens du vent...

1er mai, villeneuve loubet, cerf-volant

Loin de la magie d'un cerf-volant... Sport ou frime... ?   C'était un 1er mai, plage de la Batterie à Villeneuve-Loubet.

30 mars 2014

EN PASSANT PAR VILLENEUVE LOUBET

Que peut-il bien se cacher derrière les hauts murs d'un château privé ? Est-ce qu'un "petit" musée local mérite le détour ? Ce dimanche, à Villeneuve Loubet, deux visites très bien guidées nous ont permis d'apprécier de jolis moments de curiosité, de poésie et d'émotion. 

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

Dans la matinée, la porte du parc de la demeure du Marquis de Panisse-Passis s'est ouverte pour notre groupe accompagné d'Emma de l'Office de Tourisme de Villeneuve Loubet. Cette partie de la visite est consacrée au jardin où des centaines d'espèces méditerranéennes et exotiques croissent à l'abri et sous la protection du propriétaire des lieux, passionné de botanique.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

Il y a même réussi à faire reprendre racine à un arbuste impossible à retrouver en pépinière. Dans une allée au pied du château, certains troncs s'emmêlent, d'autres sont soutenus, aucun n'est contraint. La nature est respectée et y pousse à son rythme, depuis plusieurs centaines d'années pour quelques uns.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

De l'intérieur du château, nous ne traverserons qu'une salle de garde dont les murs d'un mètre cinquante d'épaisseur donnent une idée de la robustesse de cette forteresse servant à abriter les villageois en cas d'attaque. Les autres pièces sont la résidence privée du maître des lieux. La cour intérieure, calade pavée de galets formant différents motifs, raconte l'histoire et l'évolution du bâtiment au travers de ses blasons et de son architecture. Enfin, nous terminons la visite par la chapelle, récemment restaurée par un fresquiste sur le thème choisi par le Marquis, l'entraide.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet
Sur la colline en façade, la "tour de la Madone", également propriété du Marquis de Panisse-Passis, est le seul vestige d'un autre site médieval, le château de la Garde (lire ICI). Cette tour est du même style que le donjon pentagonal du château de Villeneuve Loubet.

Nous avons eu un peu l'impression d'être "hors du temps" en appréciant notamment le calme de ce lieu pourtant si proche du tumulte de nos villes alentour. Notre guide, Emma, a été parfaite, mêlant intelligemment l'Histoire et l'anecdote, répondant avec beaucoup de patience aux interrogations quelquefois un peu saugrenues... Très loin de "réciter son texte", en Villeneuvoise sincère, elle nous a fait partager son intérêt pour le patrimoine de sa ville.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

C'est dans la maison natale d'un incontournable de l'Art culinaire que nous attendait notre deuxième guide, Julie, assistante de direction de la Fondation Escoffier. Durant deux heures qui sont passées beaucoup trop vite, elle a été absolument époustouflante de passion communicative, intarissable sur la vie d'Auguste Escoffier, sur la création du musée, sur l'utilité de la fondation, sur tous les petites histoires qui ont fait évoluer et reconnaître la cuisine comme un Art. Nous étions scotchés !

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

Pour le commun des mortels, le nom d'Auguste Escoffier est associé à l'anecdote de la "pêche Melba"... mais saviez-vous qu'il a été le premier chef cuisinier à recevoir la légion d'honneur, le premier à aller en salle à la rencontre des clients, le premier à créer le menu à prix unique, le premier à mettre en place la "brigade" en cuisine, de l'apprenti au chef en passant par les chefs de partie, pour que chacun ait sa tâche et surtout qu'il évolue. Sans parler de tous les ustensiles qu'il a créés pour faciliter ou améliorer le travail et la sécurité, ou de son guide culinaire qui reste une "bible" pour les professionnels encore de nos jours. Julie nous a brossé le portrait d'un pionnier dans son domaine et d'un humaniste particulièrement attachant.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

Il a suscité bien des vocations et la fondation créée par Joseph Donon, mécène mais surtout ancien petit commis remarqué par le Maître, aide depuis plus de cinquante ans, à maintenir l'éthique d'Auguste Escoffier et son idée de la gastronomique à la Française, ainsi qu'à permettre à de jeunes cuisiniers de suivre des stages auprès de grands chefs pour continuer cette excellence.

musée escoffier de l'art culinaire,château de villeneuve loubet,la tour de la madone,villeneuve loubet

Dans sa partie "musée de l'art culinaire", on trouve de très beaux spécimens, comme ce tourne-broche ancestral de la famille Escoffier, cette collection de moules à gâteaux de différentes époques, la reconstitution d'une cuisine provençale du XVIIIème siècle et son ustensile pour passer les poissons et faire la bouillabaisse ("faut que ça bout... et après abaisse le feu !), sans oublier la salle de l'Art pâtissier et ses fantastiques sculptures en sucre filé (Adolescent, Escoffier rêvait d'une carrière d'artiste sculpteur...) ou la salle des menus dont les premiers datent de 1800, celui de Cancale comptait près d'une centaine de plats à la carte !  Jamais je n'aurais cru qu'il y aurait tant de choses à voir et encore je n'ai pas tout raconté pour vous laisser le plaisir d'une visite guidée par Julie !

Contact pour les visites du Château : Office de Tourisme de Villeneuve Loubet 16, avenue de la Mer - 06270 Villeneuve-Loubet.  tél. 04 92 02 66 16. http://www.villeneuve-tourisme.com

Contact Fondation Escoffier - Musée de l'Art culinaire : 3 rue Escoffier (évidemment !) à Villeneuve Loubet. Tél 04 93 20 80 51. http://fondation-escoffier.org/    

02 mars 2014

DU VELO SUR LES RAILS

Faire du vélo sur une voie ferrée, c'était le but de notre balade de ce dimanche ensoleillé dans le Var. A Pourcieux (83470), petite bourgade non loin de St Maximin, la gare n'est plus en activité depuis de nombreuses années. Alors, est née l'idée d'utiliser cette voie pour découvrir la région d'une façon sportive...

velorail 83, pourcieux, st maximin, velroail

Nous voilà donc installés sur des « vélorails », plateaux sur roues équipés de deux vélos et trois sièges passagers. Deux personnes au pédalage et trois.... qui les encouragent.

La balade démarre doucement, longe de jolies propriétés, des champs et des vignes. Nous apprécions le soleil, la nature qui s'éveille d'un hiver pluvieux... quand, petit à petit, les tours de pédale se font de plus en plus « lourds ».

velorail 83, pourcieux, st maximin, velorail

Insensiblement, la voie ferrée grimpe la colline, passe sous un pont, arrive à un tunnel. Bien évidemment, les plus sportifs ont pris le relais pour soulager ceux qui, peu habitués à l'effort physique, préfèrent reprendre leur souffle.

Heureuse récompense au bout du tunnel, la descente vers St Maximim et sa plaine à perte de vue... Le vélorail prend une vitesse grisante sur plusieurs kilomètres... Nous traversons deux viaducs, le paysage est magnifique, d'un côté la montagne de la Ste Baume, au fond les Alpes enneigées.

velorail 83, pourcieux, st maximin, velorail

Déjà l'arrêt de retournement et une pause bien méritée après ces efforts et ces émotions, le temps que tous les vélorails nous rejoignent et que le chef de train retourne manuellement chaque plateau. Et là, bien sûr, nous réalisons la montée à venir ! Bienheureux, les jeunes parents qui n'avaient de deux ou trois « légers » enfants sur leur embarcation...

velorail 83, pourcieux, st maximin, velorail

Peu importe, le plaisir de cette balade originale, de 2h environ, est justement dans l'alternance entre l'effort sportif et la découverte de ce paysage, le tout dans le rire et la bonne humeur entre amis.

A découvrir : Vélorail de la Sainte Baume, 83470 Pourcieux. Tél pour réservation obligatoire 06 33 81 50 87. Plusieurs sites de vélorail existent dans toute la France : velorailsdefrance.com

17 février 2014

RETOUR EN ENFANCE

Replonger dans ses souvenirs d'école, ceux d'il y a presque une cinquantaine d'années et découvrir ceux d'il y a presque un siècle...

musée de l'école, antibes

De la passion d'un collectionneur est né le Musée de l'école d'Antibes qui rassemble des centaines d'objets de générations et de générations d'élèves. Sur le port, dans un petit bâtiment accolé à l'école Paul Arène, chaque week-end, les membres de l'association "Notre école" accueillent le public pour une visite commentée.

Musée de l'école, Antibes

La première scène qui m'est revenue devant les yeux, c'est un espèce de piano portable qui l'a suscitée. Régulièrement une dame venait l'après midi faire chanter notre classe de filles et, au musée de l'école, j'ai découvert le nom tout simple de cet instrument : un guide-chant... Certains d'entre nous se sont essayés à l'écriture avec une plume, certains l'ont bien connue, d'autres, plus jeunes, imaginent l'application qu'il fallait apporter à chaque courbe et délié... J'ai bien le souvenir d'avoir utilisé des buvards, pourtant ma génération écrivait au stylo Bic ...

musée de l'école, antibes

Vous étiez plutôt "bon point", "image" ou "bonnet d'âne"... ? Et ces piécettes en plastiques de 1, 5 et 20 centimes de francs... à quoi servaient-elles ? Sans parler des jeux oubliés... les billes en plâtre, les oscellets, le tricotin, les dessins réalisés avec des clous et de la laine... Chacun raconte ses souvenirs, différents ou semblables, le fil du temps qui passe...  

musée de l'école, Antibes

Et toute cette collection de livres de lecture ! souvenirs de la méthode b + a = ba, qui nous a fait une orthographe sans fautes ou presque... Dans un livre d'histoire, j'ai retrouvé une illustration de Bayard... le chevalier sans peur et sans reproche... Autres temps !  

musée de l'école, antibes

La quantité d'objets scolaires est impressionnante dans ce musée pourtant "petit". Des cartables aux photos de classes, des ardoises à craie aux fusils d'écoliers et bien d'autres..., les bénévoles de l'association, souvent d'anciennes "maîtresses d'école", sont intarissables d'anecdotes sur chacun d'entre eux. On y passerait des heures et c'est tout aussi passionnant pour les jeunes d'aujourd'hui d'apprendre cette école-là !  

Quelques photos ICI

Musée  "Notre Ecole" (ave de Verdun-angle square du 8 mai, face au port) ouvert le samedi et le dimanche de 14h30 à 17h30 d'octobre à fin avril, de 15h à 18h de mai à fin septembre, uniquement le dimanche en juillet et août. Contact 04 93 74 00 81 notre.ecole06@free.fr 

20:40 Écrit par Ventura's blog dans Lieux sympas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musée école, antibes |  Facebook | |  Imprimer |

28 décembre 2013

MONACO FEERIES....

De la féérie plein les yeux ! A Monaco, un marché de Noël version Eurodisney s'est installé cette année sur le port. Les enfants, petits et grands, sont bluffés par ce village en pains d'épices !

Monaco, village de Noël Monaco, marché de Noël Monaco

Des personnages animés, des boutiques raffinées avec chacune sa déco assortie,  des bulles à rouler sur des balles.... des vraies-fausses fontaines...

Monaco, village de Noël Monaco, marché de Noël Monaco

Un grand cheval à bascule sur lequel on ne peut pas monter... Un lapin échappé de chez Alice... Et aussi  M. Lumière,  le très reconnaissable maître d'hôtel de la Belle et la Bête.

Monaco, village de Noël Monaco, marché de Noël Monaco

Beaucoup de monde mais pas de bousculade (normal, tout est bien régulé à Monaco), quelques files d'attente devant des stands de fondues, kebabs et autres spécialités locales... et pour faire patienter, un crooner pousse la chansonnette, avec un répertoire de tubes, tandis que des elfes sur échasses se faufilent dans les allées.

Monaco, village de Noël Monaco, marché de Noël Monaco

Habillés de mille feux, ils jouent volontiers avec un public bon-enfant et se plient aux innombrables séances photos.  

Monaco, village de Noël Monaco, marché de Noël Monaco

Du port au casino, petite balade digestive et nouveau gros coup de "je t'en mets plein la vue" ! Très bon chic bon genre, devant un parterre de Ferrari, Bentley et Porsche, trône une forêt de sapins blancs, dans une avalanche de neige et d'énormes boules, avec une cascade au milieu...  Une impression de Noël Russe.... il est vrai qu'ils sont nombreux sur le rocher... 

Trêve d'ironie, c'est très beau ! d'autres photos ICI.