08 juin 2014

UNE ILE

Je ne m'en lasse pas ! UNE  ILE par Denis-Jean Clergue.    A l'heure où le projet de port de plaisance entre le Cros de Cagnes et St Laurent ressort régulièrement... un peu de rêve !
Le Cros de Cagnes.jpg

 

Ce qui manque dans notre paysage, c’est une île au milieu de la mer… une petite île avec des arbres et une anse d’accostage. Ne croyez pas que je plaisante : cette île nous manque réellement ! Dans ce grand bleu-vert qu’est la mer, je la verrais avec des vagues festonnantes sur ses bords, par un vent du sud faible et modéré, "vent Ponant", comme disent les marins.

D’ici à toucher l’île, on mettrait une demi-heure en bateau… En y arrivant, tout devrait nous sembler nouveau. Ce serait une petite île faisant le gros dos, une toute petite île couverte de pins ou d’arbousiers. Vous avez beau dire et beau faire, c’est une île qui nous manque, dans la mer, en face du Cros ! Les gens qui ont de l’imagination ont tôt fait de la distinguer et de la reconnaître… Ces gens là voient des îles heureuses partout… Dès que le mois de mai arrive avec ses pétales célestes et ses fleurs d’acacias, ils s’asseyent sur leurs balcons, dans l’angle confortable, et imaginent une île… Elle peut être ceci, elle peut être cela, ressembler à une chose rare et précieuse, passer du jardin fleuri à la "sylve" épineuse ou profonde… à travers mille traits d’enchantement. " Là", disent-ils, "est déposé le suprême bien-être"…

C’est pour cela qu’il nous faut la petite île, en face du Cros, avec ses vagues tout autour "par vent d’est" de force moyenne. Tenez, voici que je la vois, avec son vent à elle, sa lumière à elle, ses gestes d’arbres, ses ombres propres, ses chemins violets, ses oiseaux et son bestiaire terrestre… Dorades, pagels et castagnoles folâtrent tout autour. Mon Dieu ! Quel bonheur aurait chacun de la voir ! Il faut appeler à nous tous ceux qui savent voir des îles partout. N’y a-t-il pas quelque part un marchand d’îles, avec sa balance et sa robe de coquillages ? Un marchand pareil à ces marchands de ciel, de métaphores ou de paraboles, que sont les poètes !

« Avez-vous, Monsieur le marchand, quelques îles à nous montrer ? Nous choisirons ! Une île longue, une île étroite, une île ronde en forme de rose des vents, avec plage chaude et musique marine… Avez-vous cela, Monsieur le Marchand ? Combien cela coûte-t-il ? Montrez-nous votre île la moins chère et, ensuite, la plus chère, la plus plaisante… Tant pis, nous la payerons avec les boutons de nacre de nos costumes et les ancres brodées de nos casquettes… ».

Et nous lui donnerons un nom à cette "présence", un nom provençal qui amenuise les choses jusqu’à les rendre intimes et personnelles, qui les rapproche de nous avec aménité, qui nous les fait sentir journalières et fières. Venez un jour à la maison : nous parlerons ensemble de notre île imaginaire et véritable, une île juste en face dans le creux de la mer, pour y aller l’après-midi, à la petite voile, avec un "pointu" de 27 pans construit au Cros de Cagnes. Il y a tant d’îles de par le monde qui ne servent à rien, qui ne sont pas à leur place exacte (géographique ou onirique) dans la pensée que l’on s’en fait. Tandis qu’ici, en face du Cros, je le répète, une petite île ferait bien dans ce large de la mer. Elle remplirait son office et nous irait à souhait.

Comment cela pourrait-il se faire ? Par quel miracle, par quel renversement du sort ? Il suffirait peut-être seulement d’y croire. Alors, en fermant les yeux, on la verrait toute proche, avec sa collerette d’écume, tranquille et sage aux jeux brillants de la mer : une île toute simple, de moyenne grandeur et sans trésor, avec quelques sentiers de promenade… une île "rustique"… Elle serait devant nous, unique et sincère, avec "son gros dos" et ses figuiers sauvages. On pourrait, du balcon, la voir et la contempler, blonde et rose le matin, bleue turquoise le soir, avec des dizaines de barques blanches tout autour.

Une petite île qui nous conviendrait si bien et qui nous manque tellement !

Extrait de « Pays fortuné, contes et récits » de M. Denis Jean CLERGUE,
ancien conservateur des Musées de Cagnes sur mer

 

12 avril 2014

OBJECTIF ARTISTES

Il y a cinq ans, le photographe Louis-Paul FALLOT inaugurait la collection «Carte blanche et noire» des Editions Baie des Anges. En ce mois d'avril, la parution de son nouveau livre «Objectif Artistes» est l’aboutissement d'un travail photographique réalisé, durant de longs mois, dans l’intimité créative de quinze artistes de notre région. Louis-Paul Fallot, Objectif artistes, Editions Baie des Anges, photographies d'artistesA l’inverse de l’exposition, du vernissage, du spectacle, qui présente l’œuvre achevée, Louis-Paul a souhaité mettre en lumière «l’avant», les moments de la création où l’artiste cherche, doute, exprime ce qu’il a au plus profond de lui-même. «Lorsqu'il voit une œuvre ou une représentation sur scène, le spectateur voyage en elle grâce à la propre représentation qu'il s'en fait. Mais il n'imagine que rarement ces moments où alternent la plénitude, le doute, la fatigue, la joie, la solitude, les partages dans ce cheminement créatif. Mes clichés tentent de traduire en images ce parcours d'émotions 
Louis-Paul Fallot, Objectif artistes, Editions Baie des anges

Pour cela, il est allé dans les ateliers, dans les coulisses, où il s’est fait le plus discret possible, ne voulant surtout pas de «photos posées». Qu’importe les difficultés techniques de certaines prises de vues (lumière, poussière, rapidité pour figer le geste), elles lui ont donné, au contraire, le plaisir de partager des moments forts avec ces créateurs qu'il apprécie.

louis-paul fallot,objectif artistes,editions baie des anges«Carte Blanche & Noire, volume 5 - Objectif Artistes a été l’occasion de réunir sur un même ouvrage des artistes venant de milieux artistiques et créatifs différents. De notoriété nationale voire internationale ou tout simplement connus localement, jeunes pousses ou talents confirmés, tous sont ici pour la qualité de leur travail et leur place dans le milieu artistique du sud.(…) Objectif Artistes est un livre de partis pris, de choix assumés, de rencontres, de plaisir mais aussi et surtout une volonté de "montrer l’avant"».  

Que ce soit en plan large ou rapproché, nul doute que Louis-Paul a su saisir, avec talent et sensibilité, le détail, l’instant, l’esthétisme ou l’originalité, afin que chaque cliché en noir et blanc fasse passer l’émotion, sans montage ni trucage, créant ainsi le lien évident entre l’artiste, l’œuvre et le public.

Merci à Louis-Paul pour ses photos qui illustrent cette note.  A  lire aussi l'article Nice Matin NM 11.4.2014 OBJECTIF ARTISTES - LOUIS PAUL FALLOT.pdf

Artistes à retrouver dans le livre : Virginie Broquet, illustratrice ; Marc Duret, acteur ; Lora Fallot, designer ; Daniel Fillot, artiste ; Jean-Marie Fondacaro, sculpteur ; Kiki Giuliana, céramiste ; Julien Guérin, danseur ; Harriet Macaree, peintre ; Jacqueline Matteoda, plasticienne ; Patrick Moya, artiste ; Nivèse, artiste ; Noëlle Perna, comédienne ; Roxane Petitier, photographe ; Christian Sinicopri, chef cuisinier ; Jérémy Taburchi, artiste ; et bien sûr Louis-Paul Fallot.

Contact Editions BAIE DES ANGES baiedanges@wanadoo.fr  http://www.baiedesanges-editions.com/

Contact Louis-Paul FALLOT  06 61 48 76 79 http://www.louispaulfallot.fr/

25 mars 2014

RENCONTRE ECRITURE DESSIN

Il écrit, elle dessine, peint, illustre par le trait ses mots à lui. C'est un village qui les a fait se rencontrer, Saint Jeannet. Un recueil de poèmes a réuni Pierre Manoury alias JOINUL et Anne-Marie SAVARY, "Sursis pour les épaves".

P.M. JOINUL, Anne-Marie Savary

Des baous personnifiés au festival d'accordéon, en passant par une scène du pole emploi ou la location saisonnière, la prose de JOINUL valse entre humour acéré et nostalgie.

 P.M. JOINUL, Anne-Marie Savary

Anne-Marie SAVARY a su saisir l'esprit de chaque texte.

Sursis pour les épaves - P.M. JOINUL - agrémenté de dessins d'Anne-Marie Savary - Éditions Double Quark - ISBN 9782954254517
49 pages - 15 cm x 21 cm

22:58 Écrit par Ventura's blog dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : p.m. joinul, anne-marie savary |  Facebook | |  Imprimer |

02 novembre 2013

L'HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES

La Cie ARKETAL a créé un spectacle de marionnettes adapté de la nouvelle de Jean GIONO "L'homme qui plantait des arbres", lire ICI et suivre les prochaines dates de représentations sur leur site.

L’homme qui plantait des arbres par Jean Giono

Giono, l'homme qui plantait des arbres.jpg

 

A l’heure où la planète entière ne jure plus que par l’écologie, le recyclage, le bio, je voudrais vous rappeler cette Nouvelle que Jean Giono écrivit en 1953. Ce petit livre tout simple a été la lecture préférée de mon fils à 9 ans. Je ne peux que vous en donnez de petits extraits car, contrairement au souhait de son auteur (voir copie de sa lettre plus bas) ses ayant-droits ont fait interdire toute reproduction complète du texte original sur le web. Si vous ne connaissiez pas cette nouvelle, qui a également donné un film, Oscar 1987 du meilleur film d’animation, n’hésitez pas à la découvrir au plus tôt, en librairie ou en bibliothèque. Un seul regret pour la planète, si on s’y était mis plus tôt…

 

« Il y a environ une quarantaine d’années, je faisais une longue course à pied, sur les hauteurs absolument inconnues des touristes, dans cette très vieille région des Alpes qui pénètre en Provence……. Depuis trois ans il plantait des arbres dans cette solitude. Il en avait planté cent mille. Sur les cent mille, vingt mille étaient sortis. Sur ces vingt mille, il comptait encore en perdre la moitié, du fait des rongeurs ou de tout ce qu’il y a d’impossible à prévoir dans les desseins de la Providence. Restaient dix mille chênes qui allaient pousser dans cet endroit où il n’y avait rien auparavant .

C’est à ce moment-là que je me souciai de l’age de cet homme. Il avait visiblement plus de cinquante ans. Cinquante-cinq, me dit-il. Il s’appelait Elzéard Bouffier. Il avait possédé une ferme dans les plaines. Il y avait réalisé sa vie. Il avait perdu son fils unique, puis sa femme. Il s’était retiré dans la solitude où il prenait plaisir à vivre lentement, avec ses brebis et son chien. Il avait jugé que ce pays mourait par manque d’arbres. Il ajouta que, n’ayant pas d’occupations très importantes, il avait résolu de remédier à cet état de choses…………….

Quand je réfléchis qu’un homme seul, réduit à ses simples ressources physiques et morales, a suffi pour faire surgir du désert ce pays de Canaan, je trouve que, malgré tout, la condition humaine est admirable. Mais, quand je fais le compte de tout ce qu’il a fallu de constance dans la grandeur d'âme et d’acharnement dans la générosité pour obtenir ce résultat, je suis pris d’un immense respect pour ce vieux paysan sans culture qui a su mener à bien cette œuvre digne de Dieu. »

 

DVD Un film de Frédéric BACK (Canada – 1987) Oscar 1987 du meilleur film d’animation

http://www.heeza.fr/description.php?path=30&id=679

http://www.livres-online.com/L-homme-qui-plantait-des-arbres.html

 

 

Lettre de Jean Giono à M. Valdeyron, Conservateur des Eaux et Forêts de Digne, en 1957, au sujet de cette nouvelle

 

Cher Monsieur,


Navré de vous décevoir, mais Elzéard Bouffier est un personnage inventé. Le but était de faire aimer l'arbre ou plus exactement faire aimer à planter des arbres (ce qui est depuis toujours une de mes idées les plus chères). Or si j'en juge par le résultat, le but a été atteint par ce personnage imaginaire. Le texte que vous avez lu dans Trees and Life a été traduit en Danois, Finlandais, Suédois, Norvégien, Anglais, Allemand, Russe, Tchécoslovaque, Hongrois, Espagnol, Italien, Yddisch, Polonais. J'ai donné mes droits gratuitement pour toutes les reproductions. Un américain est venu me voir dernièrement pour me demander l'autorisation de faire tirer ce texte à 100 000 exemplaires pour les répandre gratuitement en Amérique (ce que j'ai bien entendu accepté). L'Université de Zagreb en fait une traduction en yougoslave. C'est un de mes textes dont je suis le plus fier. Il ne me rapporte pas un centime et c'est pourquoi il accomplit ce pour quoi il a été écrit.

J'aimerais vous rencontrer, s'il vous est possible, pour parler précisément de l'utilisation pratique de ce texte. Je crois qu'il est temps qu'on fasse une « politique de l'arbre » bien que le mot politique semble bien mal adapté.

Très cordialement Jean Giono


(Source: http://home.infomaniak.ch/arboretum/pla.htm)

21 octobre 2013

BORMIDA

"Bormida", ce nom m'a sauté aux yeux dans un article de Nice-Matin en octobre 2012, à la suite du festival du livre de Mouans-Sartoux. "Bormida" c'est le nom d'une rivière à quelques kilomètres du village natal de mon père en Italie et l'article m'apprend que c'est aussi le symbole d'une lutte écologique de 117 années, pour faire fermer une usine chimique.

Bormida, Patricia Dao, Editions Oxybia, Cengio, Acna

Alors cette année, je suis pratiquement allée  à ce festival rien que pour rencontrer l'auteur du livre. Patricia DAO, journaliste, a vécu de nombreuses années dans cette région frontière entre la Ligurie et le Piémont, et avec son compagnon, a participé aux 10 dernières années de cette révolte contre l'empoisonnement de la terre, de l'eau et des hommes.

Bormida, Patricia Dao, Editions Oxybia, Cengio, Acna

Que de souvenirs sont remontés à la mémoire de mon père en lisant ces lignes ! Que de discussions depuis pour me raconter...  certains noms qu'il reconnait, mais surtout les oncles, les cousins, les amis, les voisins qui travaillaient à l'usine... combien de générations qui n'avaient pas le choix, l'usine faisait travailler toute la région ! Les images qui reviennent... les gardes à l'entrée et puis l'odeur surtout ! cette puanteur qui s'insinuait partout... jusque dans le meilleur des vins. Le souvenir de ceux qui, une fois en retraite lorsqu'ils y arrivaient, retournaient pratiquement tous les jours à l'usine pour respirer l'odeur, comme une drogue...

Comme un flash, je revis 'une visite, un été dans le milieu des années 70, chez des cousins de Cengio, la ville où se trouvait cette usine de l'Acna. Une enfilade de petits immeubles construits pour héberger les ouvriers. Résider près des berges d'une rivière aurait dû être agréable... et maintenant je comprends l'étrange couleur de l'eau.

Bormida, Patricia Dao, Editions Oxybia, Cengio, Acna

L'usine a été fermée en 1999. Depuis, les 300 000 m3 de déchets toxiques ont été transférés.... et le site a été "décontaminé".

Bormida, Patricia Dao, Editions Oxybia, Cengio, Acna

Résidant à Antibes mais ayant toujours des attaches en Italie, Patricia DAO a raconté cette histoire un peu comme une poésie pour qu'elle touche le plus grand nombre et qu'elle soit universelle. Elle m'a touché encore plus pour cela.

Editions OXYBIA "Bormida" de Patricia DAO : ICI  

Le livre existe en deux versions, italienne et française.  

26 septembre 2013

LES FOUS DU LOUP, FESTIVAL POESIE

Du 10 au 13 octobre 2013, se tiendra la deuxième édition du festival de poésie "LES FOUS DU LOUP" organisé par La Voix des Autres et Danger Poésie, dans le village de La Colle s/Loup.

Festival de poésie, Festival les fous du loup, La colle sur Loup

Joutes oratoires, slam, récitals, théâtre, performances poétiques, improvisations, spectacles de rue, musique, expositions, conférences … sont prévus au programme et tout est en entrée libre ! (sauf le banquet final du dimanche soir)

Plusieurs revues de poésie seront représentées sur la place principale ainsi que l'association "Les amis d'André Verdet". Les auteurs et s'entretiendront avec le public et se livreront au jeu des dédicaces. Musiques et Interventions poétiques rythmeront ce marché à ciel ouvert.

Sous la présidence du poète tunisien Tahar Bekri et avec Nadine Lefébure, Didier Manyach, Ghyslaine Leloup, Patrick Quillier, Nicolas Rozier, Sabine Venaruzzo et sa troupe, Christian Deudon, Cristina Castello. Pascal Giovannetti, Dom Corrieras, André Chenet … et de nombreux auteurs des revues La Voix des Autres, Convergences et Les Citadelles...

Tout le programme sur http://lesfousduloup.blogspot.fr/

30 juillet 2013

A PROPOS DU JAUNE

 

C'est pour le plaisir que je recopie cet extrait d'un livre de Paul Gauguin. Vincent Van Vogh a été le premier peintre dont j'ai lu la biographie lorsque j'ai commencé à m'intéresser à l'Art. Depuis ses "lettres à Theo" sont mon livre de chevet. Combien de ceux qui se disent "artiste" devraient les relire de temps en temps... pour garder, comme lui, lucidité et humilité devant son propre travail !

vincent van gogh,jaune,paul gauguin,rouge vermillon
"Terrasse du café, le soir, place du forum, Arles" 1988

Extrait de  Oviri, Ecrits d'un sauvage, Paul Gauguin. Editions Gallimard, 1998.

En janvier 1903, Paul Gauguin se remémore son séjour en Arles en compagnie de Van Gogh. Des neuf semaines qu'ils ont passées ensemble, et qui se sont achevées dans la douleur pour les deux peintres, Gauguin conserve un souvenir ému et attendri...

(...) Ce fut à Arles que j'allai retrouver Vincent Van Gogh, après des sollicitations nombreuses de sa part. Il voulait, disait-il, fonder l'Atelier du Midi, dont je serais le chef. Ce pauvre Hollandais était tout ardent, tout enthousiaste. Or la lecture de Tartarin de Tarascon lui avait fait croire à un Midi extraordinaire, à exprimer en jets de flamme. 

Et sur sa toile les chromes surgissaient, inondant de soleil les mas, toute la plaine de la Camargue.
(...) Dans ma chambre jaune, des fleurs de soleil, aux yeux pourpres, se détachent sur un fond jaune; elles se baignent le pied dans un pot jaune, sur une table jaune. Dans un coin du tableau, la signature du peintre : Vincent.

Et le soleil jaune, qui passe à travers les rideaux jaunes de ma chambre, inonde d'or toute cette floraison, et le matin, de mon lit, quand je me réveille, je m'imagine que tout cela sent très bon.

vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
"la chambre - Arles" 1888

Oh ! Oui, il l'a aimé le jaune, ce bon Vincent, ce peintre de Hollande, lueurs de soleil qui réchauffaient son âme, en horreur du brouillard. Un besoin de chaleur.

 Quand nous étions tous deux, à Arles, fous tous deux, en guerre continuelle pour les belles couleurs, moi, j'adorais le rouge ; où trouver un vermillon parfait ? Lui, traçait de son pinceau le plus jaune, sur le mur, violet soudain :

 Je suis sain d'Esprit,
Je suis Saint-Esprit.

vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
"Champ de blé aux corbeaux" Juillet 1890

Dans ma chambre jaune, une petite nature morte ; violette, celle-là. Deux souliers énormes, usés, déformés. Les souliers de Vincent. Ceux qu'il prit, un beau matin, neufs alors, pour faire son voyage à pied, de Hollande en Belgique. Le jeune prêtre (il venait de terminer ses études théologiques pour être comme son père, pasteur) le jeune prêtre s'en allait voir, dans les mines, ceux qu'il appelait ses frères. Tels ils les avait vus dans la Bible, opprimés, simples travailleurs, pour le luxe des grands.

vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
"Une paire de souliers" 1885

Contrairement aux enseignements de ses professeurs, sages Hollandais, Vincent avait cru à un Jésus aimant les pauvres, et son âme, toute pénétrée de charité, voulait, et la parole consolante, et le sacrifice : pour les faibles, combattre les grands.

Décidément, décidément, Vincent déjà était fou.

sur Paul Gauguin, cliquez ICI

sur Vincent Van Gogh, cliquez ICI
L'année dernière, je suis "tombée" aussi sur un passionné de Van Gogh : à relire ICI

11 novembre 2012

Editions DONNER A VOIR sur le Net

En décembre 2008, le nom de mon blog m’a été suggéré par une amie. L’idée première de ce blog personnel étant de passer l’info dans notre région, autour de l’Art notamment, le parallèle était évident avec l’expression très employée dans le milieu artistique : donner à voir… une œuvre, un travail, une recherche, etc.  L’expression est également beaucoup utilisée dans le milieu littéraire.

 

Droits Editions Donner a voir.jpgMais, depuis 25 ans, c’est surtout le nom d’une association, du côté du Mans, ayant pour objectif la promotion de la poésie sous toutes ses formes en l’associant au besoin à d’autres langages artistiques. Cette association est également éditrice de poètes contemporains.

 

En tant que « petite dernière dans cette expression », je me devais donc de vous donner à voir : http://donner-a-voir.net/

Droits editions donner a voir - banniere.jpg
Petit rappel bien utile car, de temps à autre, je reçois des commandes de livres par mail...

08:26 Écrit par Ventura's blog dans Informations, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : editions donner a voir, livres, poèmes, poètes |  Facebook | |  Imprimer |

01 novembre 2012

AUTRES TOMBES

Je ne me lasse pas de ce bouquin dont le choix du thème est loin d'être lugubre… c’est au contraire un clin d’œil plein d’humour et de poésie comme seule la Photographie peut se le permettre : un superbe voyage autour du monde au travers de clichés noir et blanc de toute beauté !

Autres tombes.jpg

Pierre Josse, bien connu pour être le rédacteur en chef du ‘'Guide du Routard', nous convie à un curieux et fascinant voyage : une promenade dans les cimetières du monde. De ce qui aurait pu devenir un tableau morbide, il ramène des images empruntes de poésie et d'insolite, émaillées des textes de Bernard Pouchèle. Et tout y est : de l'impressionnant cimetière juif praguois, en passant par l'Algérie, la Birmanie, la Croatie, Rome ou encore la Syrie.

 

J'ai encore le souvenir devant les yeux d'une photo superbe de deux dames âgées, tout de noir vêtues, cheminant le long du mur d'un cimetière écrasé de soleil, en bord de mer (Grèce) avec cette légende : Strychnine  ? non, mort aux rats !


« Autres tombes » Photographies Pierre Josse et textes Bernard Pouchèle, Editeur Terre de Brume, 191pages,

http://www.terredebrume.com/librairie-en-ligne/vmchk/Beaux-livres/ISBN-2-84362-200-X-Autres-Tombes-memoires.html

A lire aussi l’interview du photographe  : http://www.linternaute.com/sortir/livre/beaux-livres/artisans-sans-frontieres/interviex-pierre-josse.htm

09:40 Écrit par Ventura's blog dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : autres tombes, photos, pierre josse, bernard pouchèle |  Facebook | |  Imprimer |

04 mars 2012

DE LA POESIE AU SLAM

En mars, à l'occasion du 14ème "Printemps des Poètes", les manifestations autour du thème national "les enfances" fleurissent dans le département. Voilà une petite sélection mais vous trouverez le programme complet sur http://www.printempsdespoetes.com/. Et, pour la première fois c'est carrément un festival de la poésie qui se tiendra à La Colle sur Loup.

image-printemps-des-poetes-2012-blog.jpg

MENTON - MEDIATHEQUE MUNICIPALE

10 MARS à 15H Dans le récital «D’Ailes à elles : le voyage», Barbara-Jane accompagne à la harpe les poèmes de Brigitte Broc. Pour traduire un battement d’ailes, un silence, les éléments, Brigitte et Barbara nous confient la clé et la porte s’ouvre sur une vision commune, profondément sensuelle.

Elles nous emmènent dans un voyage où se mêlent poésie, musique, élégance et féérie.
Cette évasion poétique, où la harpe et les mots chantent en pays féminin est un pur moment de charme, d’émotion et de partage. On avance ensemble jusqu’à toucher le bord du monde, là où se mêlent l'infiniment grand et l'infiniment petit dans la nudité essentielle du langage.

Médiathèque 8 avenue Boyer 06500 MENTON tél 04 92 41 76 60.

GRASSE - MEDIATHEQUE MUNICIPALE

15 MARS à 19h Grâce à son expérience acquise au fil des ateliers d’écriture et, par sa sensibilité, Ahamada Smis arrive facilement à faire parler la plume qui nous habite, nous donne quelques clés pour ouvrir notre imaginaire et trouver les mots qui expriment ces images qui nous traversent.

Ces ateliers sont à la portée de tous et s’accordent au niveau de chacun. C’est un nouvel espace de liberté qui s’ouvre aux participants. Atelier tout public sur inscription   Médiathèque 45 rue Droite  06130 Grasse. Site

Cagnes.jpgCAGNES - MEDIATHEQUE

L'élément phare de cette manifestation est le samedi 17 mars à 11h, 15h et 17h "textes polyphonés" par Nadine Cabarrot (commédienne) et François Philipponnat (auteur et comédien) de la cie l'albatros. Textes poétiques dits, joués, jubilés, en solo ou polyphonés à deux voix.

Mediatheque 60 chemin de l'Hubac 06800 Cagnes Tél 04 92 02 37 10. Programme Cagnes Printemps des poètes 2012.pdf


LES BOITES AUX LETTRES D'OSCARR

L'association de plasticiens OSCARR participe pour la 6ème année au Printemps des Poètes.

Les boites aux lettres créées par les artistes et destinées à recevoir vos poèmes vous attendent dans les médiathèques de Carros, de Gattières et du Broc ainsi qu'à la Cave Romagnan à Nice


LA COLLE SUR LOUP - FESTIVAL LES FOUS DU LOUP

Festival les fous du Loup, La Colle sur Loup"Le village chargé d’histoire de La Colle sur Loup, au bord du site naturel et sauvage des gorges du Loup, est un lieu d’inspiration et de rencontre idéal pour les poètes.

Du 22 au 25 mars, cette première édition sera placée sous la Présidence de Jean Joubert (Prix Renaudot 1976 et Prix Mallarmé pour l'ensemble de son oeuvre). Le poète Paul Mari en sera le parrain d’honneur.

Pendant quatre jours, le village accueillera de nombreux poètes, comédiens, musiciens et artistes venus d’univers très différents pour des rencontres, des spectacles et des performances poétiques de qualité. Désireux de proposer une pratique vivante de la poésie contemporaine et d’y associer sa dimension populaire, les organisateurs ont conçu une programmation pour tous et ouverte à toutes les aventures de l’esprit.

Toutes les manifestations seront en accès libre, sauf le dimanche 25 pour le festin des Fous du Loup. Programme Festival Les fous du Loup.pdf

Contacts : Site web de La Colle sur Loup : lacollesurloup.fr Office de Tourisme de La Colle sur Loup :
04 93 32 68 36. Les Fous du Loup : André Chenet : O6 61 24 69 64 (programmation) Dom Corrieras : O6 59 37 14 90 (communication) ou par mail : lesfousduloup@gmail.com

31 décembre 2011

L'AGITE

Les quelques lignes de BEN sur la quatrième de couverture pouvaient présager un énième livre ayant pour toile de fond Nice, sans plus. Et pourtant "L'agité" de Jill-Patrice CASSUTO, aux éditions du Losange, est sans doute le bouquin qui m'a le plus fait rire et ému à la fois, depuis longtemps.

L'agité, Jill-Patrice Cassuto, editions du losange

L'auteur raconte le quotidien d'un quadragénaire niçois qui se découvre atteint d'une maladie orpheline. De l'hérédité de ce mal que la famille lui avait caché, à sa vie de tous les jours de plus en plus perturbée par la perte d'autonomie, le regard de l'entourage, sa sexualité, tout y passe et l'histoire aurait pu être larmoyante. C'est tout le contraire, à vous faire rire aux larmes ! Et l'effet est énorme parce qu'on prend conscience, au fil des pages, de la véritable souffrance, du renoncement. Ce bouquin m'a fait repenser à "L'écume des jours" de Boris Vian mais en beaucoup plus positif !

Jill-Patrice CASSUTO est chef de service en hématologie à l'hôpital de l'Archet et il sait de quoi il parle...  Il a le formidable talent de tourner en dérision le pire pour donner une sacrée leçon de vie ! 

"L'agité" de Jill-Patrice Cassuto aux Editions du Losange  http://www.editionsdulosange.fr/ 61 boulevard Edouard Herriot 06200 NICE Tél. 04 93 97 21 08 - los1949@wanadoo.fr

10 décembre 2011

LE PERE NOEL AIME L'ART

Dernière ligne droite pour trouver vos cadeaux de Noël ? Et si quelques choix d'expos, de boutiques, ou de livres vous donnaient des idées de cadeaux originaux et évitaient, peut être, à vos amis les sempiternels chocolats.

VALBONNE – SALLE ST ESPRIT 

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,les temps suspendus,des artistes sous antibios,jérémy taburchi,maxime peregrini,atelier jm haut de cagnes,jacqueline matteoda,petits formats d'artistes,saint jeannet,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonneDe l’art pour Noël ou comment garnir d’un cadeau original le pied de vos sapins préférés, c’est le traditionnel rendez-vous des artistes de l’Artothèque de l’association ART TISSE pour cette expo-vente de Noël  à la Salle Saint-Esprit de Valbonne, jusqu'au 24 décembre.

Sélection d’œuvres d’art en petits formats, pour tous les goûts et toutes les bourses : peintures, aquarelles, sculptures, céramiques Raku, objets uniques, proposés par les artistes membres de ce collectif.

Association ART TISSE  siège social 14, rue de la Fontaine 06560 Valbonne Tél 06 82 09 88 21
art-tisse@wanadoo.fr www.art-tisse.com


VENCE – ARTEA TIME

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,les temps suspendus,des artistes sous antibios,jérémy taburchi,maxime peregrini,atelier jm haut de cagnes,jacqueline matteoda,petits formats d'artistes,saint jeannet,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonneDans son café artistique, Laurence Calamand a réuni, pour Noël, une nouvelle sélection d'objets sympas et de créations originales.

Des bagues rétro pleines d'humour, des cols en laine châleureuse, des porte-monnaie et des étuis à lunettes aux couleurs à croquer, le thé de Noël du Palais des Thés et tous les coffrets à composer autour des variétés raffinées. Et bien d'autres ... 

Vous n'aurez plus que l'embarras du choix... !

ARTEA TIME 2 place du Peyra 06140 VENCE. Tél 09 50 29 60 18 - 06 11 79 10 36  


STE JEANNET – ATELIER CHIWAWA ROUGE

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,les temps suspendus,des artistes sous antibios,jérémy taburchi,maxime peregrini,atelier jm haut de cagnes,jacqueline matteoda,petits formats d'artistes,saint jeannet,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonne
Comme chaque année, les filles de l’atelier invitent quelques artistes à les rejoindre afin de vous proposer un large éventail de cadeaux artistiques pour cette fin d’année.

Elisabeth Petit, Giuseppe Fabris et Véronique Denoyel seront donc aux côtés d' Agnés Angibaud, Anne-Marie Savary, Cécile Ciaramitaro, Magali Riou et Marie-Noëlle Bauchot pour vous accueillir jusqu'au 8 Janvier 2012.

Ouverture exceptionnelle le 22 décembre mais également tous les jours de 10h à 12h et de 15h à 18h sauf les dimanche après midi, lundi et jeudi toute la journée.

ATELIER CHIWAWA ROUGE
7 rue Ste Barbe 06640 Saint Jeannet Village Tél 06 12 63 57 29

 

LIVRES à OFFRIR ou  à S’OFFRIR chez trois éditeurs de notre région, passionnés et motivés par le Sud.

EDITIONS MEMOIRES MILLENAIRES  « valoriser le patrimoine culturel régional aux moyens d’outils modernes, percutants et ludiques »

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,les temps suspendus,des artistes sous antibios,jérémy taburchi,maxime peregrini,atelier jm haut de cagnes,jacqueline matteoda,petits formats d'artistes,saint jeannet,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonnePROMENADES LITTERAIRES SUR LA COTE D'AZUR – Carine Marret.

"Beaucoup d’écrivains furent charmés par la douceur de vivre et les paysages de la Côte d’Azur. Ainsi est née l’idée de faire découvrir ou redécouvrir cette magnifique région, drapée d’une lumière nouvelle à travers leurs regards tantôt émerveillés, tantôt empreints de poésie, tantôt de mystère. Qui mieux que l’écrivain sait rendre hommage à une existence oubliée, à une rencontre évanouie, à une histoire d’amour disparue ?"

Editions Mémoires Millénaires http://www.memoiresmillenaires.com/  memoiresmillenaires@wanadoo.fr

 

EDITIONS BAIE DES ANGES  « l’édition par passion, la promotion d’auteurs et artistes originaires du Sud, ou ayant un lien fort avec cette région ».

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,petits formats d'artistes,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonne,louis dollé,atelier la bruyère,harriet macareeFABLES DE MON REFUGE – Maurice Ricci

«Ces 10 nouvelles ont chacune leur histoire, leur vie propre. Certaines, correspondant à des moments précis de ma vie, ont été écrites, comme une évidence, d'une seule traite. D'autres, par contre, à peine ébauchées et maintes fois raturées, ont longuement dormi, oubliées dans un tiroir, et pendant un temps plus ou moins long, parfois des années, elles ont attendu de revenir à la surface, de se refaire une jeunesse et de connaître enfin une forme définitive. » M. Ricci.



artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,les temps suspendus,des artistes sous antibios,jérémy taburchi,maxime peregrini,atelier jm haut de cagnes,jacqueline matteoda,petits formats d'artistes,saint jeannet,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonneCARTE BLANCHE ET NOIRE - Fallot, Peregrini, Masséglia et Moscardo

4 titres déjà pour cette collection dédiée à la photographie en noir et blanc et aux photographes du sud dans laquelle la maison d’édition donne littéralement « carte blanche » à un photographe pour un sujet de son choix. Louis-Paul Fallot a inauguré avec le thème "De mer à monts". Maxime Pérégrini a mitraillé sa ville natale, Monaco. Rémy Masséglia suivait un jongleur tandis que Magali Moscardo mettait Nice au carré.

Une belle série à commencer ou à continuer !

Editions BAIE DES ANGES http://www.baiedesanges-editions.com/  infosbda@baiedesanges-editions.com

SERRE EDITEUR

artea time vence,editions memoires millénaires,editions baie des anges,petits formats d'artistes,atelier chiwawa rouge,art tisse,salle saint esprit valbonne,louis dollé,atelier la bruyère,harriet macareePORTRAITS DE FEMMES DE LA COTE D'AZUR - Cervera, Schor, Thuin

 

Anonymes des premiers temps de l’Histoire, saintes de légende, épouses, mères, princesses, laborieuses et discrètes, elles sortent de l’obscurité à partir du XVIIIe siècle. Femmes du peuple, des élites, des salons, des affaires, de l’art, du plaisir ou du sport composent un bouquet varié, original et moderne, image que les écrans renvoient au monde entier.

 

Hors des sentiers battus, une équipe de chercheurs a réuni ces portraits en forme de dictionnaire, prêts à satisfaire et stimuler toutes les curiosités.

Site http://www.serre-editeur.fr