Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juin 2015

EN PASSANT PAR MOUGINS

"Monumental" qui a les proportions d'un monument, imposant, majestueux... Dans le vieux village de Mougins, était annoncé une exposition de sculptures monumentales, au coin des rues et sur les places.

Mougins Monumental, Mougins vieux village, Etang Fontmerle, Lotus de Fontmerle,

Les bronzes de Nicolas LAVARENNE ne passent pas inaperçus. Leurs silhouettes fines et musclées s' imposent au regard avec grâce et légèreté.

Mougins Monumental, Mougins vieux village, Etang Fontmerle, Lotus de Fontmerle,

Dans ce parcours d'art contemporain à ciel ouvert, il y a bien sûr les très connues découpes d'acier de Sacha SOSNO, largement majoritaires. Par contre, la "Ginette" de CESAR surprend bien plus que sa "Porsche compressée"... Une courte visite à l'atelier-galerie de David FONTEYNE nous fait apprécier sa peinture lumineuse, mélange de technique graff et de reliefs sculptés. La balade se poursuit, en passant devant des magasins d'art, débordants. Les "Monumentales" ne souligneraient-elles pas un certain décalage entre quantité et qualité ?

Mougins Monumental, Mougins vieux village, Etang Fontmerle, Lotus de Fontmerle,

Les ruelles ombragées sont joliment décorées. Deux sculptures très colorées, "Les Saltimbanques" de Théo TOBIASSE et "Le banc des générations" de Niki DE SAINT PHALLE, égayent les places tandis que les "Aro" (Analyse Réflexe Obsessionnelle) de Steph COP évoquent l'esprit de la forêt... par ces troncs d'arbres ressuscités. Eux, en tout cas, sont monumentaux !

Mougins Monumental, Mougins vieux village, Etang Fontmerle, Lotus de Fontmerle,

Dans sa galerie numérique, LIO, en collaboration avec sa compagne Dominique, propose un travail assez original, entre photographie et peinture abstraite. Ses clichés "classiques" sont transformés par ordinateur et imprimés sur plexi, pour faire éclater la couleur dans la transparence. 

Mougins Monumental, Mougins vieux village, Etang Fontmerle, Lotus de Fontmerle,

"Mougins Monumental" (dossier presse : Mougins-Monumental-2015.pdf) est prolongée jusqu'à fin août. Pendant tout l'été, les galeries et les ateliers d'artistes vous accueillent en nocturne tous les jeudi. Les lauréats du concours HSBC pour la photographie exposent au Musée André Villers et c'est un régal. Enfin, ne manquez pas de faire une halte reposante à l'étang de Fontmerle où les lotus sont en fleurs...

Que de raisons de passer par Mougins !

24 juin 2015

LES FEUX DE LA ST JEAN A VENCE

24 Juin, Souvenir de la fête de 2012... Sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean est une tradition pour fêter le solstice d'été mais cela permettrait aussi... de se marier dans l'année, de se préserver des sortilèges, de porter bonheur, de fortifier les os... et bien d'autres superstitions ! Alors c'est dans la joie et la bonne humeur que nous sommes allés célébrer la St Jean, sur les hauteurs de Vence.

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St RaphaelMais avant ce spectacle participatif, il nous a fallu accéder à ce site particulier de la Chapelle St Raphaël et ses environs, où chaque année est organisée cette fête de la St Jean, initialement fête païenne, récupérée par le catholicisme en fête religieuse.

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St Raphael
C'est peut-être la raison pour laquelle nous avons du "faire notre chemin de croix" sur un sentier de caillasses qui grimpe, au dessus du quartier des Cambreniers, jusqu'à un plateau où la vue, sur le Baou des Blancs, le col de Vence et ses genêts en fleurs d'un côté, et sur le littoral de St Jean Cap Ferrat à Cannes de l'autre, justifie largement la suée d'une quarantaine de minutes... Pour donner une idée précise de la relative difficulté de cette montée, je dirais qu'on a l'impression de marcher dans le lit d'une rivière à sec où les pieds roulent sur de très gros cailloux (chaussures de randonnée conseillées).  

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St Raphael

"Plus haut, le castrum des Malvans, fief détruit au XIIIe dresse encore quelques pans de ses murs oubliés au beau milieu de la garrigue; juchée en face sur une proéminence, la chapelle médiévale de Saint-Raphaël ne conserve qu'une partie de son abside originelle et menace de s'écrouler, mais un bâtiment annexe érigé à ses côtés et récemment restauré perpétue la mémoire de cet émouvant lieu de culte perdu en pleine forêt de chênes.Extrait de la page du site RANDOXYGENE consacrée au circuit des Malvans au départ de Vence, cliquez ICI.

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St Raphael

Croyants ou pas, beaucoup ont suivi la messe en plein air célébrée par un curé à la Don Camillo qui nous a servi un sermont truculent où il était question d'aller chercher l'humilité dans l'humus, au ras des pâquerettes...

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St Raphael
Des pâquerettes justement, il y en avait plein les champs alentour... L'occasion d'une petite balade pour admirer le paysage et trottiner dans la garrigue jusqu'aux ruines du château de la fameuse Reine Jeanne. Jeanne 1ère, dite la reine Jeanne (1326-1382) Souveraine de Naples, de Sicile et de Jérusalem, duchesse des Pouilles et de Calabre, comtesse de Provence, de Forcalquier et de Piémont. "Elle a laissé à Naples le souvenir d'une reine légère, inconséquente, très peu digne et incapable de gouverner. En Provence, au contraire, elle apparaît comme une reine de légende, pure incarnation d'un rêve, symbole vivant de beauté et de poésie".

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St Raphael
Après l'effort physique et les émotions spirituelles, un grand moment de convivialité à l'heure de l'apéritif puis du pique-nique géant, le tout au son des fifres et des tambours des musiciens de LO CEPON, association folklorique vençoise qui maintient les traditions provençales.

Feux de la St Jean, Vence, Chapelle St RaphaelEt donc, à la nuit tombée, le feu de la St Jean. Quelques pas de danse autour, quelques chants niçois et piémontais, et surtout la fascination des flammes qui rend peut être un peu insconcient du danger, même si la légende dit que "le feu de la St Jean ne brûle pas"... Ils ont été très nombreux, toute la soirée, à s'élancer par-dessus le brasier, des jeunes et des moins jeunes, des garçonnets d'une dizaine d'années aux couples de la soixantaine et plus, voire même des papas avec de tout jeunes gamins dans les bras... Certains ont eu chaud ! Pour ma part, la perspective de trébucher m'a fait reculer. Tant pis, je ne me marierai pas cette année ! On verra bien si l'année prochaine, j'oserai...

22 juin 2015

LES COUPOLES DE CALERN

Des boules blanches sorties de terre sur un plateau désertique à 1270m d'altitude, c'était le but de notre balade sous le soleil et le vent froid de cet après-midi du 20 juin. Le site ouvert exceptionnellement tous les deux ans permet la rencontre entre le public, les amateurs et les professionnels de l'Observatoire de la Côte d'Azur.

plateau de calern, nuit des coupoles ouvertes, caussols

L'extérieur et l'intérieur font penser à la maison du Hobbit... et pourtant à l'époque, il parait que l'on évoquait plutôt les Barbapapa pour parler de la maison-bulle créée par l'architecte, Antti LOVAG ! Tout y est rond pour éviter les turbulences du vent sur les arêtes aigües qui viendraient perturber les observations des astronomes. Cette construction-sculpture a permis, dans les années 70, l'exploitation du premier interféromètre au monde, créé par Antoine Labeyrie (deux "petits" téléscopes de 1,5m de diamètre, éloignés l'un de l'autre de 15m, donne une image couplée équivalente à celle fournie par un téléscope de 15m).

plateau de calern, nuit des coupoles ouvertes, caussols

Ce 20 juin, c'était "La nuit des coupoles ouvertes" et nous avons pu, dès le milieu de l'après midi, visiter les différents sites d'observation. Des scientifiques expliquaient clairement l'utilisation, voire même la fabrication quasi-artisanale pour certaines, de leurs installations. Beaucoup de clubs amateurs étaient également présents avec leurs matériels et faisaient volontiers observer le ciel en commentant pour le public non-averti.

plateau de calern, nuit des coupoles ouvertes, caussols

"De la terre à la lune", Jules Verne n'était pas loin... Les intervenants du pole d'observation de télémétrie laser étaient particulièrement passionnés et passionnants au point que certains d'entre nous ont eu du mal à quitter cet énorme engin qui permet de mesurer la distance de la terre à la lune...

plateau de calern, nuit des coupoles ouvertes, caussols

Après des observations du soleil, des explications sur les séismes, des expériences  sur la chaleur thermique, nous n'avons pas pu rester pour l'essentiel de l'événement, les observations de nuit, et nous nous sommes promis de noter dès à présent le prochain rendez-vous de juin 2017.

Site de l'Observatoire de la Côte d'Azur ICI

17 mai 2015

AIX CLICHES

Ce week end prolongé de l'Ascension a permis un court séjour à Aix en Provence, la ville aux fontaines moussues et aux statues incrustées aux coins des façades, l'occasion de quelques clichés. Les représentations religieuses, vraisemblablement à vocation protectrice, sont nombreuses, plus d'une centaine en vieille ville, pratiquement dans chaque rue...  Aix en provence, pays de Cézanne, fontaines, cours mirabeau

Quelquefois le voisinage avec certaines boutiques du rez-de-chaussée en est cocasse... mais qu'en est-il de ce personnage perché sur un éléphant, portant un singe sur son bras ? Nous l'avons croisé dans la rue Pavillon, au mur d'un micro centre d'art "La non-maison"... C'est une oeuvre créée par Trevor GOULD, en hommage à l'astronome aixois PEIRESC (lire ICI).

Aix en provence, pays de Cézanne, fontaines, cours mirabeau

AIX historique accroche le regard de tous côtés, des frontons d'hôtels particuliers du XVIIIème aux boutiques de la place de la mairie en passant par la toiture du tribunal d'instance ou les cuistots d'un balcon du cours Mirabeau et même, le parcours Cézanne gravé sur les trottoirs.... sous lesquels on a trouvé des oeufs de dinosaures ! Authentique d'après l'exposition visitée à la Maison de la Sainte-Victoire (Lire ICI).

Aix en provence, pays de Cézanne, fontaines, cours mirabeau

AIX en 2015, c'est une ville étonnante et pleine de contrastes. Les arbres y poussent dans les escaliers. A l'étal d'un marché provençal, les fromages sont bleu turquoise ou vert pomme (tomme de vache au lait cru aromatisée lavande-thym-romarin ou pistou...). La glace au calisson de Philippe FAUR, maître glacier, est "une tuerie" ! Et pendant qu'une Minnie en mariée balade en segway, le gonfleur de ballons, à l'autre bout du Cours, a deviné mon coup de zoom...

Aix en provence, pays de Cézanne, fontaines, cours mirabeau

Fin des clichés par l'artère aixoise la plus célèbre, le Cours Mirabeau, un dimanche matin où les stands des artisans d'Art proposaient des créations peut-être originales... mais pas forcément uniques.

01 mai 2015

DES ROSES D'EILEN ROC AUX TULIPES DU LUXEMBOURG...

Mois de Mai, mois des fleurs. Même si c'est un thème "cliché", quelques sites fleuris, d'Antibes à Paris en passant par Cagnes sur mer, méritaient une certaine attention et ont même réveillé des souvenirs très très lointains.

Eileen Roc Antibes

Depuis qu'en 1982, la Ville d'ANTIBES a reçu donation de la Villa Eilen Roc au Cap d'Antibes, une roseraie y a été créée pour faire revivre la tradition et le savoir-faire horticole qui, durant de très nombreuses années, avaient fait de la ville, la "capitale de la Rose".

Eileen Roc Antibes

"Les 1760 plants nécessaires ont été gracieusement offerts à la Ville par deux fameux rosiéristes antibois, Meilland et Fazari. Des variétés prestigieuses ont été plantées : Catherine Deneuve, Philippe Noiret, Marcel Pagnol, Christophe Colomb, Princesse de Monaco (Ets Meilland) et Brazzero, Eve, Ivoirine, Majestic, Pramila (Ets Fazari)."

Eileen Roc Antibes

Sur les 1650 m2 de ce jardin, les diverses variétés de roses sont ainsi cultivées comme c'était le cas dans notre région dans les années 60. En regardant cette petite fille humer avec délice cette magnifique rose saumon, j'ai instantanément revu des clichés jaunissants d'un album-photos familial...

Villa Eileen Roc Antibes, Jardins du Luxembourg Paris, Fête des mai Haut de CagnesDu temps où mon quartier de Cagnes sur mer justifiait largement son nom de "val fleuri", une autre petite fille se promenait dans les champs de roses et d'oeillets qui entouraient sa maison....

palais du luxembourg
Autres lieux, autre ville, le jardin du Luxembourg à Paris.... et, à l'occasion de cette promenade, l'impression étrange d'un lien évident entre ce site et un souvenir d'école. Pourtant là, pas moyen, pour le moment, de le situer précisément. Peut être un texte de Victor Hugo... ou une poésie apprise par coeur en primaire dont les paroles ne reviennent pas...

palais du luxembourgAutres fleurs aussi. Des tulipes de partout, dont l'infinité de déclinaisons en rose, parme, mauve, violet, aux pieds des 109 statues d'artistes et personnalités, de reines et dames illustres, d'antiquités et d'allégories, donnent, à ce célèbre jardin, son esprit romantique à souhait... Fête des Mai Haut de CagnesRetour sur la Côte, où, pour fêter le printemps, les habitants du Haut de Cagnes ornent leurs maisons de structures en oeillets. Chacun fait son Mai, selon le motif de son choix, avec cette fleur des cultures horticoles des années 60 dont un seul producteur se maintient aujourd'hui à St Laurent du Var, dans les dernières campagnes du quartier de la Baronne.

Fête des Mai Haut de Cagnes
Ephémère union des vieilles pierres de la cité médiévale et d'une tradition méditerranéenne qui pourrait se perdre, faute de fleurs...ou de participants...

26 avril 2015

EN PASSANT PAR FALICON

Le village de FALICON soufflait cette année la 30ème bougie de sa FETE DE L'OEILLET, créée par des passionnés, et surtout des bénévoles, pour maintenir la tradition de la culture de cette fleur qui a fait les beaux jours des horticulteurs de notre région jusque dans les années 70.

Falicon, fête de l'oeillet

A l'occasion de cet anniversaire, les compositions florales sortaient des salles d'exposition et c'est dans les ruelles de Falicon que nous avons rencontré des oeillets...

Falicon, fête de l'oeillet

suspendus dans les arbres, blottis sous les porches, cachés dans les murs de pierre, déguisés en cygnes ou en fonds marins...

Falicon, fête de l'oeillet

accrochés en suspension sur les fenêtres, des tapis d'oeillets,  des ciels d'oeillets, dans une infinité de variétés et de couleurs.

Falicon, fête de l'oeillet

Au hasard de notre promenade, nous avons aussi croisé des réalisations en plastique de récupération qui faisaient des fleurs "plus vraies que nature"...

Falicon, fête de l'oeillet

Autour de l'oeillet, quelques stands de produits locaux, des ateliers de peinture pour enfants, des spectacles de chants mais aussi une rencontre avec un futur céramiste de onze ans. Ce jeune garçon, passionné par les cours qu'il suit dans un cedac, vendait ses petites créations en terre cuite pour "financer l'achat d'un four" !!!

http://www.fete-oeillet.com/

22:33 Écrit par Ventura's blog dans Balades, Lieux sympas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : falicon, fête de l'oeillet |  Facebook | |  Imprimer |

02 mars 2015

UNE FLEUR DANS LES RUINES

Un nom qui sonne comme le souvenir d'une histoire ancienne... Châteauneuf Villevieille... Un site tout proche de la côte pour une balade d'après-midi d'hiver sous le soleil et le vent.

ruines chateauneuf villevieille

Des pans de mur écroulés, des parties restaurées, des fondations préservées...et partout la nature reprend sa place. "Le village fortifié de Castel Nuovo, aujourd'hui en ruines, fut construit à partir de la fin du VIème siècle, au dessus du village de Villa Vetula quand les Lombards et les Sarrasins représentaient une menace continuelle."

ruines chateauneuf villevieille

Un panorama magnifique entre montagnes et mer, un plateau accueillant les randonneurs de passage sur le Mont Macaron, les amateurs de vol de cerf-volant, et les simples promeneurs de tous âges, en attendant des jours plus chauds pour y pique-niquer.

ruines chateauneuf villevieille

Derrière la chapelle St Joseph, des tuyaux jaunes attirent l'attention.... comme un système d'arrosage un peu bizarre avec un coeur central. Et puis un cartel explique l'installation "Flower" de Franz STAHLER : "Le flux de la vie, la sève des plantes... cette oeuvre est réalisée avec des matériaux pauvres, notamment des gaines pour le bâtiment. Cette pièce se trouve installée dans le vallon, partie basse des ruines du château. Elle symbose la renaissance, la possibilité de fleurir en dehors des enceintes écroulées, une idée de vie vers un ailleurs."

ruines chateauneuf villevieille

Voilà comment, à partir d'une simple balade, l'on va fortuitement à la rencontre d'une exposition hors normes : "FLUX" du collectif NO-MADE, un parcours d'art contemporain dans le pays des paillons...  en mars, avril et mai 2015, sur 13 communes, avec une vingtaine d'artistes.   

01 février 2015

RETOUR SUR IMAGES

Les images de ce 1er janvier 2011 me reviennent régulièrement en mémoire... (relire ICI et ICI). Tout comme celles d'un dimanche au plateau de St Barnabé un an plus tard (relire ICI). Alors aujourd'hui, l'idée de balade s'est imposée toute seule, faire découvrir les deux sites à un groupe d'amis en profitant de ce retour... sur images.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Ciel bleu, temps frisquet, plaques de neige verglacées nous attendaient en haut du col de Vence. Plusieurs d'entre nous, habitués des randonnées, connaissaient les parcours des alentours mais personne n'avait entendu parler du "jardin de pierres suspendu aux lèvres de la liberté et de la tolérance"... surpris de constater que la première pierre est à quelques mètres de la route.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Sous la neige, deux crocus percent et, en promenant sur ce balcon surplombant la côte, je raconte l'histoire des pierres peintes par Daniel FILLOD, le peintre préhistorique, caresseur de volumes... leurs positions particulières sur le site et leurs noms de constellations. Un astronome amateur est parmi nous, qui dessine un ciel astral dans la neige... 

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Notre petite randonnée hivernale se poursuit vers le hameau de St Barnabé à la recherche du "village nègre"... Le paysage blanc perturbe mes souvenirs pour retrouver le chemin parmi les champs du plateau... En attendant nous profitons de l'air vif et du soleil.

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Quelques uns de notre petit groupe commencent à s'impatienter quand j'aperçois enfin de loin  "la poule géante" comme l'avait surnommée mon neveu. Revoilà les fameuses roches sculptées par le temps, curieuses formations naturelles. Tandis que notre organisateur, grimpé sur une pierre au milieu du cercle de rochers, explique les manifestations de phénomènes paranormaux souvent observés sur le site... je repense au "parlement des idoles" de Michel Butor...

Col de Vence, Plateau St Barnabé, Village négre, Daniel Fillod, jardin de pierres

Un vent glacial s'est levé et nous redescendons vers une clairière abritée pour pique-niquer. Il y a trois ans, j'avais cherché, en vain, les impressions d'ondes positives évoquées par une amie dans ces lieux. Aujourd'hui, j'y ai ressenti un calme apaisant. L'ami astronome est aussi musicien, sa flûte a enchantée nos instants passés sur le plateau St Barnabé et nous nous sommes promis d'y revenir l'été prochain pour... une nuit d'observation.

10 janvier 2015

EN PASSANT PAR STE AGNES

Après l'horreur de cette semaine et la marche d'hier, forte en émotions, c'est comme une envie de "prendre de la hauteur" à tous les sens du terme qui nous a menés, pour une petite balade, à la découverte du "village perché" le plus haut d'Europe, Sainte-Agnès, juste au-dessus de Menton. 

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Pause déjeuner dans un restaurant avec terrasse panoramique où l'on nous sert une daube-gnocchi qui donne envie d'y revenir... et nous voilà partis pour la promenade digestive vers les ruines du château. 

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Le chemin grimpe calmement, serpente entre garrigue et rochers, passe sur un petit pont métallique, fait une pause au détour d'escaliers pour admirer les Préalpes voisines.

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

Dans une cabane en bois, une jeune fille accueille les visiteurs. Le site est entretenu par une association qui y cultive un jardin médieval. Est-ce que l'installation "façon land art" de l'entrée serait également une de leurs créations...?

Ste agnès, château, potager médiéval, fort de ste agnès

A 800m d'altitude sur la tour du château, la vue sur la Méditerranée est féerique, de l'Italie à la presqu'ile de St Jean Cap Ferrat. Un banc de brume monte vers nous et, pour quelques minutes, nous nous trouvons dans le blanc tout autour.... jusqu'à ce tout se dissipe et que le décor réapparaisse... Un moment de calme dont nous avions besoin.  Quelques photos ICI.

Nous reviendrons bientôt à Ste Agnès, pour la suite de la balade, au Fort de la ligne Maginot.

 

www.sainteagnes.fr

Rens. : Mairie - Tél : 04 93 35 84 58

 

27 décembre 2014

UNE CRECHE A LUCERAM

Depuis plus d'une quinzaine d'années, le village de Lucéram dans l'arrière-pays niçois a créé un rendez-vous devenu incontournable des amateurs de cet art naïf que sont les crèches et les santons...

Lucéram, crèches de Lucéram

A cause de mon ex, sculpteur santonnier d'art, j'ai bien connu ce petit monde du "circuit des crèches de Lucéram" entre 2002 et 2006 et j'en avais gardé le souvenir chaleureux de la participation de tout un village autour de cette idée d'installer les petits sujets sur le bord des fenêtres, sur les portes, dans les caves, sous les porches, voire même dans l'eau du lavoir municipal...

Lucéram, crèches de Lucéram

Ce lendemain de Noël 2014, c'est avec un groupe d'amis que je retrouve le village inchangé mais avec une explosion de crèches ! D'une centaine en 2002 à quelques 200 en 2005, ce sont maintenant 450 crèches qui sont fièrement annoncées dix ans plus tard !

Lucéram, crèches de Lucéram

Les ruelles et placettes sont uniformément décorées de grosses guirlandes rouge et or et de belles illuminations blanches brillant à la tombée de la nuit. Heureusement quelques portes sont encore ornées de déco "maison", de dessins d'enfants, de guirlandes dépareillées... de nombreuses crèches sortent de l'ordinaire parce que "fait main" avec un tas de bouts de pas grand'chose et c'était plutôt ça l'esprit de Lucéram...dans mes souvenirs.

Lucéram, crèches de Lucéram

Le petit musée, initialement au centre du village, a déménagé en bordure de route et nombre des crèches venues du monde entier, (en principe ce sont des dons), ont été réparties dans une maison annexe de l'église. J'y ai retrouvé la crèche de siporex offerte en 2004 par la plasticienne cagnoise Edith GALLIOT. Une ancienne crèche familiale est toujours exposée, une autre a disparu...

Lucéram, crèches de Lucéram

Le circuit des crèches permet ainsi de découvrir ce village médiéval, sa tour ouverte, son retable de Bréa dans l'église du XVème siècle, ses façades classées... et nous y avons notamment croisé une Lucéramoise de 5 générations, encore émue lorsqu'on lui dit à quel point son village est beau et, surtout, qui ne s'impatiente pas de cette foule envahissante chaque mois de décembre.

http://www.luceram.com/

22:17 Écrit par Ventura's blog dans Balades, Expositions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lucéram, crèches de lucéram |  Facebook | |  Imprimer |

16 novembre 2014

UN DIMANCHE AU SOLEIL

Entre deux trombes d'eau, entre les jours de pluie, un dimanche au soleil, ça fait du bien au moral ! Alors tant pis si les photos sont un peu "clichés", ne boudons pas notre plaisir...

Cros de Cagnes, plage, oies sauvages, soleil d'automne

Comme après chaque tempête, la mer renvoie à l'envoyeur les détritus... mais aussi quelques bois flottés qui font le bonheur des plasticiens...

Cros de Cagnes, plage, oies sauvages, soleil d'automne

 Quel plaisir de jouer aux boules à quelques mètres de la mer qui scintille...

Cros de Cagnes, plage, oies sauvages, soleil d'automne

 Soudain, dans bleu du ciel, un vol d'oies sauvages... ou bien les cygnes de l'embouchure du Var...

Cros de Cagnes, plage, oies sauvages, soleil d'automne

Port du Cros de Cagnes, panorama sur la baie... mais que fait ce rhinocéros suspendu parmi les passants, vélos et autres automobiles.... Pour son créateur, l'artiste italien Stefano BOMBARDIERI, il exprime le poids du temps qui passe...

C'était un dimanche au soleil parmi les jours de pluie de ce mois de Novembre 2014.

20 octobre 2014

DOLMENS DE CHEZ NOUS

Qui n'a pas visité le musée de Terra Amata à Nice et sa grotte voisine, site préhistorique de notre région dont nous avons tous entendu parler. Mais saviez-vous que la Côte d'Azur compte pas moins de 240 sites préhistoriques et une trentaine de dolmens...

ST VALLIER PREHISTOIRE.jpg
Grotte Lombard

Sur la route entre St Vallier de Thiey et St Cézaire sur Siagne, notre balade de ce dimanche, en compagnie d'un chercheur du Cnrs, nous a conduits, à travers la forêt, la garrigue, les terrains privés, à la recherche de ces vestiges de la vie de nos ancêtres.

ST VALLIER PREHISTOIRE1.jpg

Loin des musées, la rencontre de ces pierres sur le site même qu'elles occupent depuis des millions d'années est bien plus impressionnante. Notre guide nous a raconté comment, en 1880, un simple postier de St Vallier, Casimir Bottin, découvrant la grotte Lombard, nota minutieusement toutes ses trouvailles sur le terrain, à différentes strates, apportant ainsi la preuve d'une présence humaine remontant à la fin du Paléolitique... A l'écouter parler, assis au bord de la grotte, il nous semblait voir des ombres revenir de la chasse...

ST VALLIER PREHISTOIRE3.jpg
Dolmens du Degoutay et de Mauvans Sud

Un peu plus loin, en descendant vers St Cézaire sur Siagne, trois dolmens, deux bien protégés par la nature sauvage environnante, l'autre au beau milieu de cultures, donc apparemment sur un terrain privé, et à trois mètres d'un mobil homme installé là depuis peu d'après notre guide. De ces dolmens, qui étaient en fait des tombes communes, subsistent bien reconnaissables le couloir et la chambre mortuaire. Instinctivement, nous avons fait cercle autour... éternel respect des morts... même si aujourd'hui ces sépultures sont vides.

ST VALLIER PREHISTOIRE2.jpg

Par contre, les dalles de couverture ont été dynamitées par les chercheurs du 19ème siècle peu enclins à prendre des précautions pour conserver ces vestiges aujourd'hui classés aux monuments historiques... Tout autour, le tumulus de pierres dont certaines se retrouvent bizarrement à former la clôture du champ de pommes de terre d'à côté...

ST VALLIER PREHISTOIRE4.jpg

Cette balade automnale a été bien plus enrichissante et passionnante qu'une simple cueillette de champignons, pourtant d'actualité. Désormais lorsque nous marcherons sur des crêtes rocailleuses de l'arrière pays grassois, nous ne pourrons pas nous empêcher de repenser à ces vies d'il y  a des milliers d'années...

Un site vivement recommandé par notre guide : http://www.archeoprovence.com