Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de Coeur

  • Imprimer

    L'AGITE

    Les quelques lignes de BEN sur la quatrième de couverture pouvaient présager un énième livre ayant pour toile de fond Nice, sans plus. Et pourtant "L'agité" de Jill-Patrice CASSUTO, aux éditions du Losange, est sans doute le bouquin qui m'a le plus fait rire et ému à la fois, depuis longtemps.

    L'agité, Jill-Patrice Cassuto, editions du losange

    L'auteur raconte le quotidien d'un quadragénaire niçois qui se découvre atteint d'une maladie orpheline. De l'hérédité de ce mal que la famille lui avait caché, à sa vie de tous les jours de plus en plus perturbée par la perte d'autonomie, le regard de l'entourage, sa sexualité, tout y passe et l'histoire aurait pu être larmoyante. C'est tout le contraire, à vous faire rire aux larmes ! Et l'effet est énorme parce qu'on prend conscience, au fil des pages, de la véritable souffrance, du renoncement. Ce bouquin m'a fait repenser à "L'écume des jours" de Boris Vian mais en beaucoup plus positif !

    Jill-Patrice CASSUTO est chef de service en hématologie à l'hôpital de l'Archet et il sait de quoi il parle...  Il a le formidable talent de tourner en dérision le pire pour donner une sacrée leçon de vie ! 

    "L'agité" de Jill-Patrice Cassuto aux Editions du Losange  http://www.editionsdulosange.fr/ 61 boulevard Edouard Herriot 06200 NICE Tél. 04 93 97 21 08 - los1949@wanadoo.fr

  • Imprimer

    AVIS AUX GRAFFEURS

    A Cagnes sur mer, depuis plus d'une dizaine d'années, la municipalité a mis en place des "murs d'expression artistique libre" pour les graffeurs de la région.

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Ils se situent notamment sous le pont de l'autoroute, sur les berges de la Cagne et sont régulièrement repeints en blanc par les services techniques pour que les jeunes amateurs de cet art urbain puissent recommencer leurs créations... à l'infini.

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Derrière le lycée professionnel Escoffier, se trouve un autre site, un peu plus "sauvage". A l'occasion d'une balade avec mon petit-fils le long de la Cagne, nous y avons fait une halte. 

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    A cinq ans, il y a découvert qu'on pouvait "dessiner sur les murs" (sa chanson préférée du moment) sans se faire gronder ! Un jeune couple de graffeurs sympas lui a même prêté une bombe pour qu'il s'essaye au maniement de l'engin mais "oh mais c'est difficile, Mamie !"... 

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

     

     

    Pour info, on peut lire sur un panneau installé sur le site :

    "Amis graffeurs,

    La ville de Cagnes sur mer fait appel aux qualités artistiques des graffeurs
    qui s'expriment sur ces murs d'expression pour couvrir de nouveaux espaces vierges.

    Si vous êtes intéressés, merci de contacter
    le cabinet de M. le Sénateur-Maire au 04 93 22 19 00."

  • Imprimer

    UN MOMENT DE BONHEUR TOUT SIMPLE

    Réalisée le dimanche précédant la tragédie de Nice, une petite excursion sur les hauteurs de  la Tinée m’apparait aujourd’hui comme un moment de bonheur tout simple.

    Les granges de la Brasque, Les ânes de la Brasque,

    Une route étroite, grimpant en lacets, entre mélèzes et vue imprenable sur la vallée, nous a conduits au lieu-dit « Les granges de la Brasque » sur la commune de La Tour sur Tinée.

    Les granges de la Brasque, Les ânes de la Brasque,

    Sabrina nous a accueillis et présenté Léna et Ubaye, nos compagnes de randonnée pour cette journée d’évasion.

    Les granges de la Brasque, Les ânes de la Brasque,

    Au pas de ces douces ânesses, nous avons suivi la piste forestière parmi les fleurs de montagne, les rochers, la fontaine de la source,  les vestiges du camp militaire du Tournairet et ses stèles enfouies dans les herbes…

    les granges de la brasques,les ânes de la brasque,la tour sur tinée,utelle

    Entre pauses photos, admiration du paysage et pique-nique gourmand, les heures ont filé, alternant fous rires et bols d’oxygène à pleins poumons.

    4 jours plus tard, nous plongions dans l’horreur….

    les granges de la brasques,les ânes de la brasque,la tour sur tinée,utelle

    En 2014, Sabrina DELPORTE a créé sa petite entreprise agricole, "Les Anes de la Brasque" par passion pour les ânes de Provence qu’elle élève et loue uniquement en tant qu’âne de bât pour les randonnées. Elle fabrique aussi des savons avec le lait de ses ânesses.

    Quelques photos ICI

    Pour un moment hors du temps et un accueil extraordinaire, n’hésitez pas à la contacter : Les ânes de la Brasque, Cidex 40/41, 06420 La Tour sur Tinée. Tél: 06.88.90.60.73 

  • Imprimer

    LA CHALEUR DES BOUGIES

    Hier soir, j'ai voulu marcher sur la Prom, du 1er mémorial devant le Ruhl jusqu'à bien après le bld Gambetta, là où le camion est monté sur le trottoir.

    Attentat de Nice, 14 juillet 2016

    Bien que ces mémoriaux soient impressionnants, ce qui m'a le plus fait mal, ce sont ces petits cœurs de fleurs, bougies, nounours, disposés simplement sur la chaussée ou le trottoir, à l'endroit où gisaient les corps.

    Attentat de Nice, 14 juillet 2016

    L'impression de marcher parmi les tombes d'un cimetière où l'on connait beaucoup de personnes... en lisant, le cœur serré, tous ces cris de douleurs, ces mots de compassion, ces dessins d'enfants.

    Attentat de Nice, 14 juillet 2016

    Trouver les mots pour expliquer à une petite fille, dont le papa serre fermement la main, qu'elle doit poser la peluche de Minnie sur ce parterre froid, en hommage à un enfant de son âge parti au ciel.

    Attentat de Nice, 14 juillet 2016

    Retrouver le graffeur FABEN et son désormais célèbre "On s'aide à l'amour, on ne cède pas à la haine"... Après ses deux dessins de janvier et novembre 2015 pour Charlie et Paris, je suis sûre que si on lui avait dit qu'il ferait un graff cet été pour sa ville Nice, il n'y aurait pas cru...

    Aujourd'hui ou demain, la Prom va être rendue à la circulation des voitures, alors j'ai tenu à aller les voir une dernière fois.

    Attentat de Nice, 14 juillet 2016

    Malheureusement, en clôture de ces trois jours de deuil national, il y a eu la honte de cette minute de silence non respectée ce midi devant le monument du centenaire.

    J'y suis allée pour un moment de recueillement et de silence et ce fût des huées, des cris, des appels à la haine, des gens qui en seraient presque venus aux mains ! Un bouclier d'élus qui dissimule les officiels aux yeux du public. Des politiques en pleine récupération profitant de la détresse des familles... Des VIP aux tenues "légères" ou carrément "carnavalesques"...

    Quelles que soient la colère et la haine suscitées par cet attentat, par ailleurs tout à fait compréhensibles, une minute silencieuse de respect pour les victimes, ce n'était pas beaucoup demandé.

    Heureusement les pompiers, le Samu, tous les intervenants médicaux ont, eux, très largement été applaudis.

  • Imprimer

    RETROSPECTIVE ERNEST PIGNON ERNEST

    Au MAMAC jusqu'au 8 janvier 2017, Ernest PIGNON-ERNEST, l'artiste niçois, un des précurseurs de l'art urbain, explique avec force croquis, dessins, photos, installations, cinquante années d'une création artistique née de ses engagements politiques, de ses coups de gueule contre les aberrations de notre société.

    Ernest Pignon Ernest, rétrospective Mamac Nice

    Tout est à lire, à regarder attentivement. Beaucoup de sujets l'ont touché, ému, mis à vif et ça sort de tous côtés dans ses dessins, ses sérigraphies placardées sur les murs des sites choisis avec soin pour créer ce choc émotionnel frontal.

    Ernest Pignon Ernest, rétrospective Mamac Nice

    Je suggérerai de voir cette exposition en plusieurs temps tant elle est forte, perturbante, les thèmes divers et nombreux. Pourtant je ne l'ai pas ressentie violente.

    Ernest Pignon Ernest, rétrospective Mamac Nice

    Jusqu'au 2 octobre 2016, une autre partie du travail d'Ernest PIGNON-ERNEST est présentée à l'église abbatiale de Saint-Pons (hôpital Pasteur). Une mise en scène magnifique de huit portraits grandeur nature se reflétant dans un miroir d'eau, avec un éclairage progressif dans ce site baroque, en fait un instant magique.

    Quelques photos ICI

    MAMAC Place Yves Klein 06300 NICE. Contact 04 97 13 42 01. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

    Eglise Abbatiale St Pons, hôpital Pasteur. Entrée libre du mercredi au dimanche de 15h à 18h.

  • Imprimer

    NICOLAS LAVARENNE A ANTIBES

    "Ma recherche m’a amené à des sculptures en bronze, aériennes, comme ”envolées” par des systèmes à base de tripodes, d’échasses, de tiges ou de hampes qui les propulsent vers le ciel, sorte de lignes de force, de lignes à haute tension, fulgurantes, vigoureuses, rigoureuses.

    Elles contrastent singulièrement avec la complexité noueuse, quasi baroque, du corps humain dont chaque élément anatomique est variable à l’infini au gré des morphologies et de la gestuelle “.

    Nicolas Lavarenne, expo Antibes 2016

    C'est l'expo coup de coeur de cet été 2016 : Force et légèreté ! Les sculptures de Nicolas LAVARENNE sont magnifiquement mises en scène dans la vieille ville et le port d'Antibes.

    Nicolas Lavarenne, exposition Antibes 2016, Galerie Beddington Fine Art

    Sur les réseaux sociaux, c'est un véritable festival : à qui photographiera ces oeuvres sous l'angle le plus original, du lever du soleil sur la baie d'Antibes aux dernières lumières rosées du soir...

    nicolas lavarenne,exposition antibes 2016,galerie beddington fine art

    Alors ne boudons pas notre plaisir !  quelques photos ICI

    Nicolas LAVARENNE est représenté par la Galerie BEDDINGTON FINE ART à laquelle la Ville d'Antibes a confié la gestion de cette exposition dont une partie est également visible à la galerie communale des Bains-Douches au 27 bd d'Aguillon.

    Contact 07 68 57 55 08 - nicolaslavarenne@fgfineart.com

  • Imprimer

    EN SOUVENIR DES LAPINS.... DE DAUDET !

    A l'occasion de ce court séjour dans le Lubéron à l'été 2010, nous avions fait une halte à SAINT SATURNIN LES APT, joli village qui préserve un des derniers moulins à vent de Provence.

    P7190637.JPG

    Au dessus du village, sur un site qui surplombe la plaine, il y avait, au XVIIème siècle, 4 moulins à vent en activité. De nos jours, deux sont toujours là, l'un entier avec son toit et ses ailes, le second les a perdus mais, bien conservé, a été transformé en gîte. D'un troisième ne reste que quelques pierres.

    P7190654.JPG

    La balade fût magnifique pour aller des moulins aux vestiges des abords du château médiéval, le vieux village fortifié. Saint Saturnin Les Apt possède un patrimoine architectural et historique impressionnant, chapelles, portes, lavoirs, fontaines, tombes romaines, bories, etc, tous classés.

    P7190613.JPGP7190621.JPG
    P7190625.JPG
    P7190615.JPG
    Si bien qu'en revenant aux pieds du moulin...
    P7190645.JPG
    Etait-ce le soleil qui tapait fort en cette matinée de juillet ? Il m'a semblé que quelqu'un murmurait dans le vent...

    "Ce sont les lapins qui ont été étonnés... Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose comme un quartier général, un centre d’opérations stratégiques : le moulin de Jemmapes des lapins..."

    Superbe souvenir d'école que ce texte de Daudet ! L'INSTALLATION - LETTRES DE MON MOULIN.pdf

  • Imprimer

    PLUS ROMANTIQUE... TU MEURS !

    Le château de La Napoule, bâtiment en pierre rouge de l’Estérel voisin, est bien connu sur la Côte mais en connaissez-vous la petite histoire ?

     

    Chateau de la Napoule.jpg

     

    De la visite guidée que j’ai suivie au début de l’été 2009, il m’est resté deux souvenirs assez forts pour les raconter ici. D’abord, ce château est une histoire d’amour entre deux êtres, Henry et Marie Clews, qui l’ont acheté en 1919. Lui, héritier d’une famille de banquiers américains mais plus inspiré par les Arts en général et la sculpture en particulier que par les coffres forts, Elle, architecte.

     

    Au fil des ans, Marie Clews a aménagé et agrandi le bâtiment, le parc, mêlant les œuvres de son artiste de mari à leurs achats d’antiquités selon des choix plutôt hétéroclites tels qu'un style néo-médiéval. Ainsi leur salle à manger est constituée d’un intérieur d’église… L’atelier d’Henry Clews est particulièrement magnifique, par son volume, sa verrière orientée Nord.

     

    P6070209.JPGSes sculptures y sont installées telles qu’il semblerait que leur créateur vienne à peine d’y travailler et qu’il va revenir....  Un certain temps, Henry Clews a étudié avec Rodin et la leçon a été bien apprise… mais heureusement son propre style s’est bien mieux affirmé dans les têtes fantastiques. D’après notre guide, il s’amusait beaucoup à traduire en « personnages fantastiques et imaginaires » certains traits de caractère de ses contemporains dont il pouvait ainsi se moquer… ouvertement !

     

    Tout le château est un musée à la mémoire de cette œuvre originale d’Henry Clews, et ce tel que l’a voulu son épouse. Dans la tour au dessus de la mer, où, au rez-de-chaussée, Marie avait son bureau, ils avaient conçu leur chambre funéraire à l’entre-sol et une pièce condamnée au dernier étage. En effet, Henry et Marie Clews se sont promis de se retrouver cent ans après la mort de celui des deux qui partirait le dernier. Pour que cela se réalise, leurs tombeaux sont ouverts, les cercueils en très bon état, comme s’ils se préparaient à laisser s’envoler leurs âmes vers cette chambre du dernier étage où personne ne pourra venir les séparer. Henry est décédé en 1937, Mary est partie en 1959, qui sait si leur vœu se réalisera un jour de 2059….

     

     

    Chambre funéraire Château de La Napoule.jpgPlus romantique…. Tu meurs !

     

     

     

    Château de La Napoule http://www.chateau-lanapoule.com/

    Avenue Henry Clews 06210 Mandelieu La Napoule

    04 93 49 95 05

    Mémoires de Marie Clews.pdf

  • Imprimer

    ARMAN ET CESAR AUX MANETTES

    Jusqu'au 19 septembre 2016, l'Espace FERRERO propose une exposition originale "Arman et César aux manettes", dessins de Jacques SECHAUD.

    Espace Ferrero, dessins Jacques Séchaud, Arman et César aux manettes, Nice

    "Joueur impénitent, j'aime surprendre l'artiste qui se cache derrière chaque oeuvre..."

    Jacques SECHAUD, 20 ans professeur d'arts plastiques au Lycée du Parc Impérial de Nice, a longtemps fréquenté ARMAN et CESAR. A la retraite venue en 1988, il croque ses Maîtres dans des dessins à l'encre et aux crayons de couleur sur papier.

    Espace Ferrero, dessins Jacques Séchaud, Arman et César aux manettes, Nice
    "Si nos duellistes se donnent en spectacle, ils ne peuvent s'offusquer de mes interprétations ;
    après tout, l'Art n'est que le prétexte à la dérive de nos imaginations."

    Coup de coeur pour cette exposition. Sacré coup de crayon, M. SECHAUD ! De l'humour, de l'humeur, des portraits vivants, imaginatifs, sans caricature excessive.

    Espace Ferrero, dessins Jacques Séchaud, Arman et César aux manettes, Nice
    "Le repos du guerrier" 1990

    Sur commande du galeriste Jean FERRERO, Jacques SECHAUD exécuta plus de 300 dessins, dont 250 font partie de la donation Ferrero. L'artiste s'est éteint à Nice en 2014.

  • Imprimer

    HORS MURS 2016, SOLIDART

    Des ateliers d'art-thérapie un peu particuliers et une exposition hors du commun. « HORS MURS 2016, Solidart », c'est la présentation du travail réalisé en art plastique par 30 détenus de la maison d'arrêt de Nice grâce à Agnès MOSSO, artiste et art-thérapeute.

    hors murs 2016,solidart,agnés mosso

    Comme l'ont expliqué le psychiatre de la prison et Agnès MOSSO, les participants à ces ateliers s'y sont découverts des talents ignorés, se sont passionnés dans cette approche de l'Art, se sont "évadés"..., certains y ont trouvé une voie vers la réinsertion sociale.

    hors murs 2016,solidart,agnés mosso

    Plusieurs toiles sont naïves, voire scolaires mais d'autres sont une explosion de sentiments, dans une technique déjà bien maîtrisée ! Que de choses peuvent s'exprimer, littéralement sortir du ventre... Alors imaginez ce qu'il en est lorsque l'introspection est imposée par la condition carcérale.

    hors murs 2016,solidart,agnés mosso

    Lors du vernissage, les oeuvres accrochées m'ont immédiatement ramenée une dizaine d'années en arrière lorsque je participais aux ateliers en milieu hospitalier, en pédo-psychiatrie à la Fondation Lenval et en gérontologie long séjour à Cimiez.

    hors murs 2016,solidart,agnés mosso

    J'ai le souvenir de la réflexion d'un pédo-psychiatre devant les peintures d'une jeune patiente : "vous êtes arrivés à lui faire dire, ce que nous ne parvenions pas à faire sortir lors de nos séances"... L'échange entre l'artiste et les participants est hyper enrichissant mais aussi psychologiquement éprouvant.

    hors murs 2016,solidart,agnés mosso

     
    9 ans qu'Agnès MOSSO anime ces ateliers à la prison de Nice. Chapeau, Madame !

    Exposition jusqu'au 29 avril 2016 à la Galerie des Dominicains, 9 rue St François de Paule, 06300 NICE. Contact des organisateurs de cette exposition : SMPR du Centre Hospitalier Ste Marie 04 93 13 58 71.

  • Imprimer

    UN COUGOURDONNIER

    Sur ce blog, cette page est toujours dans le TOP 5, des pages les plus lues ! Alors pourquoi se priver de reparler des cougourdons de notre région et d'un cougourdonnier de mes amis...  La traditionnelle fête des Cougourdons est programmée pour ce dimanche 3 Avril et elle a un petit côté de création artistique locale qui vaut la peine d'être souligné.

    Photo 044.jpg

    Alors j'en profite pour vous faire découvrir un "cougourdonnier", Albert LAURA, qui créé des petits personnages bien sympathiques avec ce légume multifonctions : la COURGE. Niçois pure souche,  Albert a été initié dés son plus jeune âge, par ses grand-parents du côté de Riquier, à la culture de ce cucurbicatée et aux secrets de son séchage. A l'époque, le cougourdon servait aussi  d'ustensile de cuisine, voire même d'instrument de musique.

    Plus tard, Albert LAURA a acquis la maîtrise du dessin par la pyrogravure pour réaliser des sujets d'une délicatesse exquise, très loin du côté kitch que l'on trouve dans les magasins de "souvenirs niçois" avec la sempiternelle vue de la Baie des Anges.

    Albert Laura cougourdonnier.jpgP9250541.JPG

    "Aujourd'hui, le pyrograveur électrique a remplacé les aiguilles et les braises mais le métier reste le même : les motifs sont dessinés et pyrogravés à main levée, les teintures végétales sont posées au pinceau et chaque pièce est patinée à la cire d'abeille. La particularité essentielle de ce type de gravure est que l'erreur n'est pas admise, on ne peut effacer, et chaque trait est définitif. Ainsi, l'artiste inspiré ne se contente pas de plaquer des graphismes, il grave, sculpte, assemble, emboîte et donne la vie, en exploitant des formes où s'expriment toutes les fantaisies".

    P9250550.JPG

    D'ailleurs dans sa maison de Vence, Albert LAURA, non seulement, cultive ses courges mais créé de nouvelles espèces aux formes rebondies  d'où sortent ses personnages de dessins animés.

    piozzo 006.jpg

    Allez donc voir, ce dimanche, dans les jardins des arènes de Cimiez, si vous ne le croiseriez pas...   Programme du FESTIN DES COUGOURDONS 2016 ICI

    Albert LAURA Tél 04 93 58 97 61  

  • Imprimer

    CONTES IMAGINAIRES...

    J'accroche énormément à l'Art en dehors des sacro-saintes galeries ou lieux d'exposition officiels... Alors, comme pour bon nombre de promeneurs sur la coulée verte (promenade du paillon à Nice), l'installation photographique de Nicolas HENRY, visible jusqu'au 6 mars prochain, a accroché mon regard et retenu l'attention un long moment...

    Nicolas Henry, contes imaginaires, expo coulée verte nice

    Ce voyageur met en scène ses rencontres avec des hommes et des femmes des 5 continents visités, leurs histoires, leurs lieux de vie, leurs mots surtout, au travers de petits contes... pas si imaginaires que ça....

    Nicolas Henry, contes imaginaires, expo coulée verte nice

    La composition de chaque photo semble irréelle, comme un photo-montage, mais à y regarder de plus près...

    Nicolas Henry, contes imaginaires, expo coulée verte nice

    Chaque tableau est raconté dans un texte d'accompagnement. Aussi, quel plaisir de prendre le temps de lire l'histoire tout en cherchant les détails dans la photo !

    Nicolas Henry, contes imaginaires, expo coulée verte nice

    J'ai bien aimé aussi la présentation façon "cabanes", les planches de bois, les arcs de flèches pointés vers le ciel. La mise en scène est de partout... D'ailleurs cette exposition "Contes imaginaires" est présentée par le Théâtre National de Nice.

    "Né en 1978, Nicolas Henry est diplômé des Beaux-Arts de Paris et de l’Ecole nationale supérieure d’art de Cergy, il s’est formé au cinéma à l’Emily Carr Institute of Art and Design de Vancouver. A la suite d’une carrière d’éclairagiste et de scénographe dans le spectacle (Bouffes du Nord, Scène nationale d’Amiens, de Bobigny, du Havre, Théâtre Cartoucherie - la tempête..), il parcourt le monde pendant trois ans comme réalisateur pour le projet « 6 milliards d’autres » de Yann Arthus-Bertrand, dont il assume ensuite la direction artistique, lors de l’exposition au Grand Palais début 2009.

    Parallèlement au développement de commandes d’installations, il poursuit sa série à la rencontre des aïeuls du monde entier « Les cabanes de nos grands-parents », mixant mises en scènes plastiques et portraits photographiques."