Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DONNER A VOIR

  • Imprimer

    A VOIR DANS LA REGION

    CAP D'AIL -  VILLA ROC FLEURI

    christelle dreux,galerie des dominicains,mauro facchetti,mauro campagnaro,haut de cagnes,office de tourisme,gen cardona,espace solidor,château-musée grimaldi,les neuf vies du châteaucercle des artistes de st paul,portes ex-voto,église st pierre d'arène,belvédère,galerie les piqués d'art vallauris,patrick poggioli,hervé gourdel,musée des merveilles de tendeJusqu'au 30 septembre, pour cette 17ème édition, le collectif NO MADE interroge ses artistes sur la "Dématérialisation dans l'Art".

    Dans un parcours à travers les jardins et les appartements de la villa "Le Roc Fleuri", les réponses des exposants se déclineront dans des médiums sollicitant la plupart de nos sens, alliant des technologies traditionnelles et contemporaines : installations permanentes ou éphémères, vidéo, performances, sons, etc...

    "La dématérialisation a envahi le quotidien avec le développement de l'informatique, des moyens de communication, des progrès scientifiques, de l'appréhension de l'infiniment petit et l'infiniment rapide. Le rapport à l'espace et au temps est bousculé."

    Une suite de cet événement vous emmènera en montage, à 1200m d'altitude, dans le domaine protégé de l'Arboretum de Roure, où le dimanche 8 octobre, le groupe NO-MADE sera accueilli pour la sortie du libre "No-Made et l'Arboretum, 15 années de collaboration".

    Exposants :Caterina Aicardi - Alexandra Allard - Maria Amos - Séverine Assouline - Alain Baudry - Joan Bettini - Lorenzo Biagi - Véronique Champollion/Alain Joncheray - Pablo-Martin Córdoba - Alain Corneli – Béatrice De Domenico Louis Dollé - Christian Fulcheri - Evan Gérard - Denis Gibelin - Clémence Knaébel/Chloé Devis - Michèle Kleijnen - Caty Laurent - Stéphanie Lobry - Noriko Onda/Frédéric Degoldfien - Gina Sheten-Belfem/Laurent Papillon - Rachèle Rivière - Véronique Roussioux - June Stapleton - Paul Stapleton - Florent Testa - Daniel Van de Velde - Pierre Verola

    Exposition Villa Roc Fleuri, 23 avenue du Dr Ominus à Cap d'Ail, ouvert tous les jours de 13h à 19h.

     

    GRASSE - ANCIENNE MAISON D'ARRET

    Les 7 et 8 Octobre 2017 : 2 jours d'expositions éphémères dans un cadre "exceptionnel" parce que lourd d'un passé dramatique. Le collectif d'artistes LA POISSONNERIE participe à cet événement organisé par Nicom International. Une trentaine d'artistes, artisans, commerçants y présenteront leurs oeuvres, objets et savoir-faire.

    collectif no made,cap d'ail villa roc fleuri

    Entrée libre (jeu de mot énorme !!) de 10h à 18h : Ancienne Maison d'Arrêt de Grasse, 20 rue de l'ancien palais de justice 06130 Grasse. contact@nicom-international.com

     

     

     TENDE - MUSEE DES MERVEILLES

    Jusqu'au 30 septembre 2017, le Département des Alpes-Maritimes rend hommage à Hervé GOURDEL, guide de haute montagne si tragiquement disparu, et présente l'exposition "A mes montagnes".

    hervé gourdel, musée des merveilles de TendeC’est à l’âge de 13 ans, qu’Hervé Gourdel découvrit la montagne, en grimpant au sommet du mont Ténibre, en Haute-Tinée. Dès lors, la passion de la montagne, celle de sa découverte, de la liberté qu'elle procurait, le gagna.

    Il fit de sa passion son métier et son goût du partage, sa profonde humanité, son respect de la nature le conduisirent naturellement vers la carrière de guide de haute montagne.

    C'est à Saint-Martin-Vésubie, qu'il ouvrit un bureau des guides, avec des amis, soucieux de travailler en montagne, de la faire vivre et de suivre la voie de leurs aînés, Victor de Cessole, Jean et Jean-Baptiste Plent. Ils avaient pour objectif de faire partager au plus grand nombre leurs connaissances d'un trésor naturel, le Mercantour, si proche de la Côte d'Azur.

    Entrée gratuite. Musée départemental des Merveilles Avenue du 16 septembre 1947 06430 Tende Tél 04 93 04 32 50

     

     

    NICE - GALERIE QUADRIGE

    Du 15 septembre au 14 octobre prochain, Rico ROBERTO présente ses dernières créations à la Galerie Quadrige.

    Pour avoir découvert ses oeuvres il y a quelques années lors d'une exposition à la Maison des Artistes du Haut de Cagnes, je ne peux que vous conseiller d'aller découvrir ses  peintures et sculptures, souvent faites de matériaux de récupération, bois, tissus, cordes, cartons, portant la marque des différentes cultures  rencontrées dans sa vie d'artiste (Guadeloupe, Sénégal, etc).

    rico roberto, galerie quadrige nice

    Galerie QUADRIGE 14 avenue Pauliani NICE - Tél 04 93 87 74 40 - contact@galerie-quadrige.com.

     

    VILLEFRANCHE S/MER - CHAPELLE STE ELISABETH

    Jusqu'au 8 octobre, la municipalité de Villefranche-sur-mer présente une exposition de ses artistes locaux : peintures, sculptures, photographies, dessins. 

    artistes villefranchois, chapelle sainte elisabeth

    Entrée libre du lundi au vendredi de 14h à 18h, le week end de 10h à 12h et de 14h à 18h.

    Chapelle Ste Elisabeth, rue de l'église 06230 Villefranche sur mer. Contact service des musées 04 93 76 33 27

     

    VILLENEUVE LOUBET - CHATEAU DES BAUMETTES

    Jusqu'au 15 décembre 2017, le Centre Culturel de Villeneuve-Loubet propose de découvrir, pour la première fois, un ensemble important du travail d'Elisabeth FOYE, réalisé entre 2010 et 2017.

    elisabeth foyé, château des baumettes, villeneuve loubet

    Plus de 300 œuvres de l'artiste sont présentées sur les 3 niveaux du Château des Baumettes

    Entrée libre les vendredis de 14h à 16h30 ainsi que les dimanches 15 octobre et 19 novembre.
    Espace culturel André Malraux, Château des Baumettes 456 avenue Dr Lefebvre 06270 Villeneuve Loubet.
     
     
     
    TOURRETTE LEVENS - ESPACE CULTUREL & CHATEAU-MUSEE

    L'association REGARDS DU SUD organise, du 1er au 8 octobre, les 17èmes Rencontres Photographiques, sous le signe de l'amitié franco-italienne. Au programme : conférences, forums, marathon photo, photos de rue. Plus d'infos prog-rencontres-photo.pdf

    rico roberto,galerie quadrige nice,collectif no made,cap d'ail villa roc fleuri,ancienne maison d'arrêt de grasse,galeries éphémères

    Contact REGARDS DU SUD  06 82 12 73 03  mauriceberardi.musidia@orange.f

  • Imprimer

    POUR CEUX QUI BOUGENT

    SUISSE - MUSEE DE CAROUGE
     
    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,galerie elsa bargème,château-musée de vascoeuilJusqu'au 10 décembre prochain, le musée de la ville de CAROUGE expose les lauréats de son dernier concours international de céramique sur le thème du miroir.
     
    La céramiste laurentine, Jocelyne BOSSCHOT, fait partie des heureux élus (263 concurrents, 38 pays représentés) et y présente "Le miroir d'Alice" inspiré du conte de Lewis Carroll.
     
    ...Mon miroir est d'inspiration baroque, sciemment, car j'ai voulu privilégier l'expression de la puissance et de l'énergie vitale du mouvement. . C'est le tourbillon de la vie, la perte des repères, le vertige dans la fluidité des courbes voluptueuses d'une chevelure féminine....
    Énigmatique, le miroir lui-même se niche tout au fond d'un cadre profond .Cet effet de profondeur, de puit de vertige est multiplié par deux par le miroir lui-même...

    Musée de Carouge, Place de Sardaigne 2, 1227 Carouge (Suisse) Tél.: 022 307 93 80 musee@carouge.ch

     
     
    DOLCEACQUA (Italie) - CHATEAU DORIA
     
    Du 8 octobre au 4 décembre 2017, la peintre plasticienne cagnoise, GEN, participera à l'exposition collective des membres de l'association artistique monégasque AIAP UNESCO, au Château Doria, dans la jolie bourgade de Dolceacqua à 30mn de Vintimille.
     
    Elle y exposera "Chevauchée sauvage", une acrylique sur toile de grand format.

    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,galerie elsa bargème,musée de carouge suisse,jocelyne bosschot

    L'exposition est ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 18h : Site internet Château DORIA de DOLCEACQUA
     
     
     
     
     
    BARGEMON - GALERIE BEDDINGTON
     
    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,galerie elsa bargème,musée de carouge suisse,jocelyne bosschotJusqu'au 28 octobre prochain, la Galerie Beddington présente un artiste d'origine niçoise, Greg PONZANELLI, au travers de l'exposition "REFLEXION VIVE", vive comme la chaux qu'il utilise en medium dans ses portraits.
     
    "Né à Nice en 1976, Greg Ponzanelli est fresquiste depuis plus de vingt ans, à son actif la création des décors de la place Garibaldi à Nice, de nombreuses restaurations d’églises et monuments historiques de la région Niçoise dans une tradition séculaire ligure remontant à son ancêtre, Jacopo Antonio Ponzanelli, Maître sculpteur de Carrare.
    Sa peinture est aujourd’hui la transcendance de sa matière, une chaux qu’il applique par une technique unique sur la toile.
    "Mes portraits sont des éternités de moments gravés dans ma vie par une chaux vivante...”


    Galerie Beddignton Fine Art, Les Remparts, 83830 BARGEMON. Contact 04 94 76 64 06 - 06 64 80 29 55 www.beddingtonfineart.com - Ouvert de 10h à 13h, de 15h à 19h et sur rdv.
     
     
     
     

    LES BAUX EN PROVENCE - CARRIERES DE LUMIERE

    Jusqu'au 7 janvier 2018, le nouveau spectacle "sons et lumières" des Carrières de Lumière met en scène l'exposition "BOSCH, BRUEGHEL, ARCIMBOLDO, fantastique et merveilleux", sur ses 7000 m2 de murs de 14m de haut et sur un "tapis de 2000m2. 

    les carrières de lumières,les baux en provence,

    Des triptyques de Bosch les plus emblématiques (tels Le Jardin des Délices, La Tentation de Saint Antoine, ou encore Le Chariot de foin) aux étonnantes compositions d'Arcimboldo faites de fleurs et de fruits en passant par les fêtes villageoises de la dynastie Bruegel, les Carrières de Lumières s'ouvrent aux univers fascinants de ces trois grands maîtres qui se sont attachés à représenter la vie, son mouvement et toute la dualité d'un monde oscillant entre le bien et le mal. S'ils partagent une grande finesse d'exécution dans le dessin, ils se retrouvent aussi sur le terrain d'une extrême inventivité. A l'imaginaire halluciné de Bosch et à la créativité des visages improbables d'Arcimboldo répond la trivialité joyeuse d'un Brueghel ancrant ses multiples personnages dans le réel.

     
    Est-ce utile de préciser que les Carrières de Lumière sont à voir, absolument ?... Toutes les infos pratiques sur le site www.carrieres-lumieres.com

    Carrières de Lumières  Route de Maillane 13520 Les Baux de Provence Tél. : 04 90 54 55 56

  • Imprimer

    MAX GALLO, MA BAIE DES ANGES

    max gallo,la baie des angesC'est sans doute parce que ses origines italo-niçoises étaient les mêmes que celles de mon père que j'ai toujours eu une tendresse particulière pour Max GALLO, parti à l'âge de 85 ans en ce mois de juillet.

    Mon premier souvenir est bien évidemment "La baie des anges". A l'époque de la sortie de cette trilogie en 1975, son éditeur avait organisé une soirée de présentation au Palais de la Méditerranée où travaillait mon père. Max GALLO lui avait fait une dédicace et, depuis, le coffret, édition originale, n'a pas quitté la maison.

    Cette biographie semi-imaginaire des trois frères piémontais arrivés à pied à Nice pour y vivre des destins très différents, je l'ai lue à trois reprises durant ma vie. La première fois, j'étais adolescente et je ne pense pas avoir réalisé que je lisais une histoire tellement proche de celle de ma famille paternelle. Ma grand-mère maternelle, niçoise pure souche de la place St François, s'agaçait un peu de l'état de pauvreté évoqué par l'auteur pour ces émigrés italiens, sans doute parce qu'elle ne l'avait pas constaté par elle-même et qu'elle en ignorait l'existence.

    A la trentaine venue, avec des enfants jeunes et ce besoin de rechercher des racines, la deuxième lecture fût plus attentive. J'arrivais à retrouver les personnages réels cachés dans les évocations de ces trois romans, le constructeur du Negresco, une fameuse entreprise de bâtiment... L'évolution du progrès industriel à Nice m'apparaissait plus évidente. Les ouvrages de Max GALLO ont souvent mêlé le social et l'historique.

    Après la troisième lecture quelques années plus tard, deux points marquants me sont restés en mémoire. D'abord, l'émerveillement de ces trois jeunes gens à leur arrivée au-dessus de Nice et la première vue sur la baie des anges. Longtemps, j'ai pris la Prom, de bonne heure le matin, pour venir travailler à Nice, et combien de fois, j'ai pensé à ce passage du 1er tome ! Enfin, le voyage de retour à Mondovi par deux des frères dans le 3ème tome, vers la fin de leur vie. Ce retour aux racines pour mesurer le chemin parcouru...

    De Max GALLO, j'ai lu nombre de romans aux personnages tellement forts, aux vies si proches de la réalité, tel que "Jè, histoire modeste et héroïque d’un homme qui croyait aux lendemains qui chantent". Il m'a permis aussi de découvrir des biographies passionnantes, tant son style était plaisant, sans phrases complexes à la limite de l'incompréhensible. De Gaulle, Napoléon, Garibaldi, Victor Hugo, aurais-je eu l'envie de lire si ce n'avait pas été du Max GALLO.

    Mon rêve, c'était une biographie de Vincent Van Gogh écrite par Max GALLO.

  • Imprimer

    14 JUILLET, UN AN APRES

    Un an après ce 14 juillet 2016 où l'horreur s'est abattue sur la Promenade des Anglais, il y a eu des discours, des hommages, une structure monumentale aux 3 couleurs sur une place Masséna interdite au public, un président de la République en visite, deux passages de la patrouille de France... Mais ce que j'ai retenu de cette journée de commémoration, c'est...

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    Avoir pu participer à ce message tout simple, "liberté, égalité, fraternité", écrit avec les 12000 plaques bleues, blanches et rouges. Avoir posé une seule de ces plaques a été un moment d'émotion particulier, parmi des milliers d'anonymes.

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    Avoir écrit quelques mots de soutien et d'espoir pour les familles des 86 victimes, pour tous ces blessés dont on parle moins. Là aussi, l'émotion, très forte, est revenue, des mots presque identiques, écrits un an plus tôt.

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    S'être recueilli devant ce mémorial récemment installé dans un coin du jardin du Musée Masséna, où l'on retrouve un peu l'image de cet immense amoncellement de fleurs, peluches, photos, écrits, sur le terre-plein central devant le Ruhl, dans les jours qui avaient suivi l'attentat. L'impression aussi de revoir une petite partie du kiosque à musique dans les mois suivants...

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    Réaliser tout d'un coup que, depuis un an, je n'avais plus marché sur la Promenade des Anglais, sur ces trottoirs, sur cette chaussée... Les images se bousculent dans la tête...Impossible d'empêcher ceux qui ont perdu un enfant, un parent, un proche, de venir poser, à nouveau, des fleurs, des photos, des bougies, sur ces parterres où leur sang a coulé...même si, cette fois-ci, ils n'y resteront qu'une journée, une soirée.

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    Avoir vu ces 86 faisceaux lumineux braqués vers le ciel au-dessus de Nice, à l'heure de l'attentat. Une idée émouvante et spectaculaire.

    Hommage Nice, 14 juillet 2017, un an après

    Enfin, être restée quelques instants à l'église St Pierre d'Arène pour l'inauguration de la porte ex-voto créée par des artistes de la région. Beaucoup, beaucoup d'émotions dans cette journée difficile, parmi les Niçois et loin des officiels.

  • Imprimer

    D'UN VERNISSAGE A L'AUTRE

    Vernissages de deux des expositions proposées cet été au Haut de Cagnes : l'une dans le Château-Musée Grimaldi, l'autre à l'Office de Tourisme au pied du château.

    Château-musée Grimaldi, Les 9 vies du château, Office de tourisme Haut de Cagnes, Vibrations, Gen

    Jusqu'au 1er septembre, la peintre sculptrice GEN présente une évolution de son travail pictural, du semi-figuratif vers l'abstraction, des "VIBRATIONS" chromatiques aux toutes dernières créations en techniques mixtes noir et blanc.

    Château-musée Grimaldi, Les 9 vies du château, Office de tourisme Haut de Cagnes, Vibrations, Gen

    Installée depuis plusieurs années au Haut-de-Cagnes, GEN est également l'un des professeurs de dessin et peinture du Centre Culturel, notamment pour les enfants. Ses jeunes élèves étaient très fiers d'offrir à M. Roland Constant, adjoint à la Culture de la Ville de Cagnes, le "Journal du renard d'En-Haut", recueil des thèmes et techniques abordés pendant l'année de cours avec GEN, illustré de leurs propres créations artistiques.

    Château-musée Grimaldi, Les 9 vies du château, Office de tourisme Haut de Cagnes, Vibrations, Gen
    Au balcon du patio, quelques-uns des exposants.
    La performance d'Anne Séchet lors du vernissage.

    Le Château Grimaldi a une longue histoire et a connu plusieurs vies depuis sa création au Moyen-âge. Neuf artistes locaux racontent, jusqu'au 31 octobre, leurs interprétations du thème "Les 9 vies du château" au travers d'installations recherchées et spectaculaires.

    Château-musée Grimaldi, Les 9 vies du château, Office de tourisme Haut de Cagnes, Vibrations, Gen

    "Les neufs péchés capitaux, les murmures du chat O sur les traces de Suzy Solidor, Phaëton foudroyé par un éclair d’acier, les métissages du seigneur du château ou le château lui-même, les essences du château ou le Cagnard décrypté…". 

    Exposants : Jacqueline Matteoda, Dalloni et Le Bourlout, Claudie Poinsard, Véronique Pépin, Gabriel Fabre, Anne Séchet, Dom Trapp, Setch. Photographies du catalogue d'exposition : Louis-Paul Fallot.

  • Imprimer

    RENDEZ-VOUS AU JARDIN

    danielle perucca,edith galliot,anne paul,valérie bandecchiGrâce à leur passion commune pour l'Art, leurs chemins se sont croisés et l'idée est née de présenter, en toute simplicité, leurs dernières créations dans le jardin ombragé de l'une d'entre elles. La peintre, Danielle PERUCCA, accueillait donc la sculptrice-mosaïste Edith GALLIOT, la peintre-plasticienne Anne PAUL et la céramiste, Valérie BANDECCHI.

    Comme ceux qu'elle anime au quartier du val fleuri avec son association "Créons Ensemble", Edith proposait un atelier mosaïque. Parmi ses créations originales, ses attrapeurs de rêve et son boudha provoquaient coups de cœur et projet de collaboration...

    danielle perucca,edith galliot,anne paul,valérie bandecchi

    Anne racontait l'histoire de ses petits riens ramassés dans ses balades, devenus, de fil en aiguille, des suspensions aux sons cristallins.

    danielle perucca,edith galliot,anne paul,valérie bandecchi

    Parce qu'elle aime explorer les lignes et les textures pour créer un paysage mental, Danielle présentait ses abstractions bleu azur où l'on plonge avec délice, calme et sérénité.

    danielle perucca,edith galliot,anne paul,valérie bandecchi

    Quant à Valérie, ses personnages fantastiques, accrochés aux arbres ou posés dans l'herbe, vous emportaient dans son monde d'expression des sentiments, étrange et intéressant.

    danielle perucca,edith galliot,anne paul,valérie bandecchi

    C'était un sympathique rendez-vous au jardin, en ce premier samedi de juillet...

  • Imprimer

    RENCONTRES ARTISTIQUES

    Après lui avoir fait confiance en 2009 pour initier leur collection Carte Blanche & Noire,  "Rencontres Artistiques" est le 3ème volume que les Editions Baie des Anges consacrent au photographe Louis-Paul FALLOT.

    Dans ce nouvel ouvrage, il allie sa passion pour l'image à sa sensibilité dans l'écriture pour traduire les émotions de ses tête-à-tête en 2016, avec des artistes de notre région et de tous horizons culturels : sculpteurs, chanteurs, comédiens, écrivains, plasticiens, musiciens ou photographes.

    Louis-Paul Fallot, Carte blanche & noire, Editions Baie des Anges, Rencontres artistiques
    Présentation et dédicace lors du Festival du Livre de Nice, juin 2017

    Pour chacun, Louis-Paul a su raconter avec simplicité, cette magie de la rencontre d'où nait l'envie de fixer l'instant, de garder l'émotion. Il a l'art de saisir ces petits détails qui révèlent leur univers artistique, leur concentration dans la création ou, à l'inverse, le lâcher prise une fois l’œuvre accomplie.

    louis-paul fallot,rencontres artistiques,carte blanche & noire,editions baie des anges
    "Véronique Pépin" photographie Louis-Paul Fallot pour les Editions Baie des Anges

    Je suis restée scotchée devant les portraits, par l'image et l'écriture, de la comédienne Isabelle SERVOL et de la plasticienne Véronique PEPIN, mettant magnifiquement en valeur leur personnalité lumineuse. J'y ai découvert le Père Gil FLORINI dont les clichés éclairés à la bougie donnent l'impression d'entendre sa voix "chaude et assurée".

    louis-paul fallot,rencontres artistiques,carte blanche & noire,editions baie des anges

    KRISTIAN, GEORGE, Carine MARRET, Rémy MASSEGLIA, Louis PASTORELLI, Julie RICOSSE, Michel REDOLFI, tous ces artistes se dévoilent au travers de la poésie des écrits et de la magie des photos de Louis-Paul.

    http://www.baiedesanges-editions.com/collections/collection-carte-blanche-et-noire/

    Un extrait de la préface de Jean-Luc GAG résume tout ce livre : "Quand un éditeur donne carte blanche à un artiste, quand cet artiste rencontre des artistes, quand ils offrent cette rencontre à d'autres, nous, alors des horizons apparaissent et le monde s'illumine".

    N'hésitez pas à découvrir et à suivre le blog de Louis-Paul Fallot, il raconte si bien, en images et en mots.  

  • Imprimer

    BALADE AVEC LES TRAMOPHILES

    Le hasard des publications de mon fil d'actualité Facebook m'a fait faire connaissance avec une association de passionnés qui, depuis 40 ans, préserve et sauvegarde à titre muséographique  les autobus, trolleybus, autocars, tramways et véhicules de service des transports azuréens. 

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Ce dimanche, nous avons donc embarqué dans un bus de TRAM&BUS DE LA COTE D'AZUR, TCA, pour une balade dans le temps. Intérieur et extérieur parfaitement restauré et briqué, les exclamations des passagers n'ont pas cessé de fuser  : "tu te souviens des poignées pour se tenir, de la manivelle pour ouvrir la fenêtre, de ces petits tickets et du composteur..."

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Le clou étant bien entendu la plateforme à l'arrière. Voyager debout, à l'air libre, suivis par les regards intrigués ou amusés des occupants des autres véhicules sur la promenade des Anglais. Certains avaient même le regard interrogateur : serait-ce un nouveau modèle de bus en circulation ?

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Notre balade nous a mené du Monument du Centenaire sur la Prom jusqu'au pont du Loup à l'hippodrome de Cagnes pour revenir par les travaux de la ligne 2 du Tram dans le quartier des Moulins, en allant jusqu'au stade de l'Allianz. A un moment, notre bus de la fin des années 80 a même été suivi par un petit jeune de la ligne 9-10, qui a du prendre patience car notre vitesse de croisière était loin de la sienne, sans parler du rayon de braquage nettement plus problématique...

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Nous avons fait une longue pause au Musée du Sport pour découvrir les détails de la construction de la ligne 3 du Tram. J'ai eu le plaisir d'y retrouver une ancienne connaissance du temps où j’œuvrais dans une association socio-culturelle cagnoise : M. Bruno FERLAT, passionné de trains, tram, bus et voitures anciennes, qui avait généreusement participé, il y a une douzaine d'années, avec sa camionnette des années 30, à plusieurs éditions du carnaval  pour lequel nous fabriquions des grosses têtes avec les enfants hospitalisés à Lenval. Le temps a passé mais il continue toujours, à près de 85 ans, à participer aux activités de l'association TCA et a fabriqué ses maquettes de tram.

    IMG_2616.jpg

    Une belle idée de sortie, cette balade en bus-musée, avec des gens très sympathiques qui prennent vraiment plaisir à partager leur passion, à expliquer tout le travail qu'ils font volontiers pour préserver ce patrimoine. Vous pouvez les suivre sur Facebook, ils proposent régulièrement des balades à thèmes : Contact Association TCA  04 92 04 29 04, pour Facebook cliquez ICI.

  • Imprimer

    FESTIVAL DU LIVRE 2017

    Beau retour du FESTIVAL DU LIVRE de Nice dans le jardin Albert 1er. Fini l'espace restreint en plein "cagnard" de la place Gauthier, vive la pause lecture sur les pelouses, sous les coins d'ombres, ou même  sur les tables de pique-nique à côté de l'arc de Venet.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Comme chaque année, nous avons droit à la visite de quelques célébrités venus dédicasser, souvent avec beaucoup de condescendance, leurs derniers opus. Le thème 2017 était la Méditerranée... lors de la conférence, notamment par le maire de Nice et Franz-Olivier Gisbert, on s'est un peu demandé ce que venait faire les problèmes de cumul de mandats dans l'histoire de la Méditerranée...

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Sur un stand de la Ville de Nice, de jeunes écolières signaient très sérieusement le recueil de nouvelles dont chacune d'elles avait écrit un des textes publiés et sélectionnés par concours. La qualité n'attend pas le nombre des années.  Une rencontre émouvante entre un lecteur assidu de Jacques Salomé et cet auteur, physiquement diminué par la maladie, mais intellectuellement toujours aussi vif et amoureusement soutenu par son épouse.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Enfin, toujours la présence chaleureuse des auteurs locaux et de leurs maisons d'éditions. Aux Editions Mémoires Millénaires, Denis BENSA présente son dernier livre de recettes de cuisine niçoise publié en français, en anglais et en niçois. J'ai découvert deux incontournables pour mieux appréhender la future grande exposition de l'été 2017 à Nice, "Ecole(s) de Nice" :  le petit recueil de Morgane NANNINI aux Editions Baie des Anges "L'école de Nice, mythe et réalité" et le volume conséquent de Frédéric ALTMANN "Du nouveau réalisme à l'école de Nice".

  • Imprimer

    LA HALLE

    Elle est inaugurée en grandes pompes ce week-end. Elle est au cœur de ce quartier de la Libération en pleine transformation. Avec sa structure métallique 1900 et ses grandes verrières en arc de cercle, elle fait penser irrésistiblement au Musée d'Orsay qui, tout comme elle, était une gare à l'origine.

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Les niçois y sont venus nombreux, curieux, de voir ce que l'on allait y faire... un peu déçus par ce grand espace vide... pour le moment. Pas de musée en perspective mais un complexe de salles de cinéma, et surtout des commerces et des restaurants. On en manquait sans doute dans le quartier !

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Les enfants des écoles voisines ont travaillé sur le sujet "hier-aujourd'hui ; avant-après", avec différentes techniques artistiques. Belle exposition de leurs recherches où les photographies parlent d'elles-mêmes. Le temps a passé, la vie a évolué...

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Ce week-end, on a joué à "1900". L'à-venir, ce sera au 2ème trimestre 2018.

  • Imprimer

    LA BALADE DE SOSNO

    Jusqu'à fin septembre, la ville de St Jean Cap Ferrat propose une promenade ponctuée d’une quinzaine d’œuvres, plus ou moins monumentales, de Sacha SOSNO, du chemin des arts jusqu’au jardin de la Paix en passant par le port.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    D'après son épouse, c'était le souhait de l’artiste de « sortir des galeries, des musées, pour investir les boulevards, les ports, les façades, les toits, les jardins… »

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    A Saint-Jean Cap Ferrat, ses oeuvres y sont à l'aise. Elles soulignent le paysage magnifique de la presqu'île, entre le bleu de la mer et du ciel.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    Les promeneurs jouent à se photographier, non pas à côté, mais au travers de ses créations.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    Elles en deviennent plus vivantes et il aurait sans doute apprécié...

    Sacha Sosno, Cap Sosno, Saint-Jean Cap ferrat

    "Cacher pour mieux montrer"... Pari réussi à Saint-Jean Cap Ferrat.

  • Imprimer

    LA NOUVELLE

    Ce 22 avril avait lieu dans le Vieux-nice la 2ème édition de la "FESTA NISSARDA CULTURALA", une journée pour partager ou découvrir la culture niçoise au travers de ses auteurs locaux, de ses traditions, de sa cuisine, de ses monuments ou personnages célèbres.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges
    Jérémy Taburchi, auteur des aventures du Chat Rose

    Côté littérature, les Editions Baie des Anges, spécialisée dans la promotion des écrivains de chez nous, y présentaient un large éventail d'ouvrages, du polar au dessin humoristique en passant par les récits historiques.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    J'y ai retrouvé avec plaisir Pierrette MATHIOT en animatrice d'un atelier "initiation à l'écriture d'une nouvelle". Après la lecture d'une nouvelle de Guy de Maupassant, elle nous a donné les ficelles pour composer une histoire courte, un peu à la façon d'un court-métrage cinématographique. La réussite d'une "nouvelle" est basée sur le moment délicat du basculement. Qu'il soit en cours ou en fin de récit, c'est le détail qui accroche le lecteur... un peu comme le zoom de l'appareil photo qui resserre l'image sur l'essentiel.

     Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Pierrette MATHIOT est devenue en quelques années une virtuose de ce style particulier d'écriture. D'ailleurs, dans son dernier ouvrage paru aux Editions Baie des Anges, "La pitchoune de la volante", la nouvelle "la pergola du ciel" dont l'action se situe au plateau St Barnabé, a été sélectionnée pour être le thème du prochain festival "Marathon du film de court-métrage" de Vence. En juin prochain, plusieurs équipes de tournage devront élaborer un scénario à partir de cette histoire puis tourner et monter leur court-métrage en 5 jours.... à suivre.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Dans les traditions niçoises, le jeu "La Mourra" laisse pantois les spectateurs par la rapidité et les exclamations des joueurs. J'ai trouvé sur le net (et dans mes Amis Facebook aussi) un passionné qui l'explique très bien : lire le blog de Pascal COLLETTA "Mourra dei quatre cantouns".