Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre

  • Imprimer

    MAX GALLO, MA BAIE DES ANGES

    max gallo,la baie des angesC'est sans doute parce que ses origines italo-niçoises étaient les mêmes que celles de mon père que j'ai toujours eu une tendresse particulière pour Max GALLO, parti à l'âge de 85 ans en ce mois de juillet.

    Mon premier souvenir est bien évidemment "La baie des anges". A l'époque de la sortie de cette trilogie en 1975, son éditeur avait organisé une soirée de présentation au Palais de la Méditerranée où travaillait mon père. Max GALLO lui avait fait une dédicace et, depuis, le coffret, édition originale, n'a pas quitté la maison.

    Cette biographie semi-imaginaire des trois frères piémontais arrivés à pied à Nice pour y vivre des destins très différents, je l'ai lue à trois reprises durant ma vie. La première fois, j'étais adolescente et je ne pense pas avoir réalisé que je lisais une histoire tellement proche de celle de ma famille paternelle. Ma grand-mère maternelle, niçoise pure souche de la place St François, s'agaçait un peu de l'état de pauvreté évoqué par l'auteur pour ces émigrés italiens, sans doute parce qu'elle ne l'avait pas constaté par elle-même et qu'elle en ignorait l'existence.

    A la trentaine venue, avec des enfants jeunes et ce besoin de rechercher des racines, la deuxième lecture fût plus attentive. J'arrivais à retrouver les personnages réels cachés dans les évocations de ces trois romans, le constructeur du Negresco, une fameuse entreprise de bâtiment... L'évolution du progrès industriel à Nice m'apparaissait plus évidente. Les ouvrages de Max GALLO ont souvent mêlé le social et l'historique.

    Après la troisième lecture quelques années plus tard, deux points marquants me sont restés en mémoire. D'abord, l'émerveillement de ces trois jeunes gens à leur arrivée au-dessus de Nice et la première vue sur la baie des anges. Longtemps, j'ai pris la Prom, de bonne heure le matin, pour venir travailler à Nice, et combien de fois, j'ai pensé à ce passage du 1er tome ! Enfin, le voyage de retour à Mondovi par deux des frères dans le 3ème tome, vers la fin de leur vie. Ce retour aux racines pour mesurer le chemin parcouru...

    De Max GALLO, j'ai lu nombre de romans aux personnages tellement forts, aux vies si proches de la réalité, tel que "Jè, histoire modeste et héroïque d’un homme qui croyait aux lendemains qui chantent". Il m'a permis aussi de découvrir des biographies passionnantes, tant son style était plaisant, sans phrases complexes à la limite de l'incompréhensible. De Gaulle, Napoléon, Garibaldi, Victor Hugo, aurais-je eu l'envie de lire si ce n'avait pas été du Max GALLO.

    Mon rêve, c'était une biographie de Vincent Van Gogh écrite par Max GALLO.

  • Imprimer

    RENCONTRES ARTISTIQUES

    Après lui avoir fait confiance en 2009 pour initier leur collection Carte Blanche & Noire,  "Rencontres Artistiques" est le 3ème volume que les Editions Baie des Anges consacrent au photographe Louis-Paul FALLOT.

    Dans ce nouvel ouvrage, il allie sa passion pour l'image à sa sensibilité dans l'écriture pour traduire les émotions de ses tête-à-tête en 2016, avec des artistes de notre région et de tous horizons culturels : sculpteurs, chanteurs, comédiens, écrivains, plasticiens, musiciens ou photographes.

    Louis-Paul Fallot, Carte blanche & noire, Editions Baie des Anges, Rencontres artistiques
    Présentation et dédicace lors du Festival du Livre de Nice, juin 2017

    Pour chacun, Louis-Paul a su raconter avec simplicité, cette magie de la rencontre d'où nait l'envie de fixer l'instant, de garder l'émotion. Il a l'art de saisir ces petits détails qui révèlent leur univers artistique, leur concentration dans la création ou, à l'inverse, le lâcher prise une fois l’œuvre accomplie.

    louis-paul fallot,rencontres artistiques,carte blanche & noire,editions baie des anges
    "Véronique Pépin" photographie Louis-Paul Fallot pour les Editions Baie des Anges

    Je suis restée scotchée devant les portraits, par l'image et l'écriture, de la comédienne Isabelle SERVOL et de la plasticienne Véronique PEPIN, mettant magnifiquement en valeur leur personnalité lumineuse. J'y ai découvert le Père Gil FLORINI dont les clichés éclairés à la bougie donnent l'impression d'entendre sa voix "chaude et assurée".

    louis-paul fallot,rencontres artistiques,carte blanche & noire,editions baie des anges

    KRISTIAN, GEORGE, Carine MARRET, Rémy MASSEGLIA, Louis PASTORELLI, Julie RICOSSE, Michel REDOLFI, tous ces artistes se dévoilent au travers de la poésie des écrits et de la magie des photos de Louis-Paul.

    http://www.baiedesanges-editions.com/collections/collection-carte-blanche-et-noire/

    Un extrait de la préface de Jean-Luc GAG résume tout ce livre : "Quand un éditeur donne carte blanche à un artiste, quand cet artiste rencontre des artistes, quand ils offrent cette rencontre à d'autres, nous, alors des horizons apparaissent et le monde s'illumine".

    N'hésitez pas à découvrir et à suivre le blog de Louis-Paul Fallot, il raconte si bien, en images et en mots.  

  • Imprimer

    FESTIVAL DU LIVRE 2017

    Beau retour du FESTIVAL DU LIVRE de Nice dans le jardin Albert 1er. Fini l'espace restreint en plein "cagnard" de la place Gauthier, vive la pause lecture sur les pelouses, sous les coins d'ombres, ou même  sur les tables de pique-nique à côté de l'arc de Venet.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Comme chaque année, nous avons droit à la visite de quelques célébrités venus dédicasser, souvent avec beaucoup de condescendance, leurs derniers opus. Le thème 2017 était la Méditerranée... lors de la conférence, notamment par le maire de Nice et Franz-Olivier Gisbert, on s'est un peu demandé ce que venait faire les problèmes de cumul de mandats dans l'histoire de la Méditerranée...

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Sur un stand de la Ville de Nice, de jeunes écolières signaient très sérieusement le recueil de nouvelles dont chacune d'elles avait écrit un des textes publiés et sélectionnés par concours. La qualité n'attend pas le nombre des années.  Une rencontre émouvante entre un lecteur assidu de Jacques Salomé et cet auteur, physiquement diminué par la maladie, mais intellectuellement toujours aussi vif et amoureusement soutenu par son épouse.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Enfin, toujours la présence chaleureuse des auteurs locaux et de leurs maisons d'éditions. Aux Editions Mémoires Millénaires, Denis BENSA présente son dernier livre de recettes de cuisine niçoise publié en français, en anglais et en niçois. J'ai découvert deux incontournables pour mieux appréhender la future grande exposition de l'été 2017 à Nice, "Ecole(s) de Nice" :  le petit recueil de Morgane NANNINI aux Editions Baie des Anges "L'école de Nice, mythe et réalité" et le volume conséquent de Frédéric ALTMANN "Du nouveau réalisme à l'école de Nice".

  • Imprimer

    LA NOUVELLE

    Ce 22 avril avait lieu dans le Vieux-nice la 2ème édition de la "FESTA NISSARDA CULTURALA", une journée pour partager ou découvrir la culture niçoise au travers de ses auteurs locaux, de ses traditions, de sa cuisine, de ses monuments ou personnages célèbres.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges
    Jérémy Taburchi, auteur des aventures du Chat Rose

    Côté littérature, les Editions Baie des Anges, spécialisée dans la promotion des écrivains de chez nous, y présentaient un large éventail d'ouvrages, du polar au dessin humoristique en passant par les récits historiques.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    J'y ai retrouvé avec plaisir Pierrette MATHIOT en animatrice d'un atelier "initiation à l'écriture d'une nouvelle". Après la lecture d'une nouvelle de Guy de Maupassant, elle nous a donné les ficelles pour composer une histoire courte, un peu à la façon d'un court-métrage cinématographique. La réussite d'une "nouvelle" est basée sur le moment délicat du basculement. Qu'il soit en cours ou en fin de récit, c'est le détail qui accroche le lecteur... un peu comme le zoom de l'appareil photo qui resserre l'image sur l'essentiel.

     Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Pierrette MATHIOT est devenue en quelques années une virtuose de ce style particulier d'écriture. D'ailleurs, dans son dernier ouvrage paru aux Editions Baie des Anges, "La pitchoune de la volante", la nouvelle "la pergola du ciel" dont l'action se situe au plateau St Barnabé, a été sélectionnée pour être le thème du prochain festival "Marathon du film de court-métrage" de Vence. En juin prochain, plusieurs équipes de tournage devront élaborer un scénario à partir de cette histoire puis tourner et monter leur court-métrage en 5 jours.... à suivre.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Dans les traditions niçoises, le jeu "La Mourra" laisse pantois les spectateurs par la rapidité et les exclamations des joueurs. J'ai trouvé sur le net (et dans mes Amis Facebook aussi) un passionné qui l'explique très bien : lire le blog de Pascal COLLETTA "Mourra dei quatre cantouns".

  • Imprimer

    L'AGITE

    Les quelques lignes de BEN sur la quatrième de couverture pouvaient présager un énième livre ayant pour toile de fond Nice, sans plus. Et pourtant "L'agité" de Jill-Patrice CASSUTO, aux éditions du Losange, est sans doute le bouquin qui m'a le plus fait rire et ému à la fois, depuis longtemps.

    L'agité, Jill-Patrice Cassuto, editions du losange

    L'auteur raconte le quotidien d'un quadragénaire niçois qui se découvre atteint d'une maladie orpheline. De l'hérédité de ce mal que la famille lui avait caché, à sa vie de tous les jours de plus en plus perturbée par la perte d'autonomie, le regard de l'entourage, sa sexualité, tout y passe et l'histoire aurait pu être larmoyante. C'est tout le contraire, à vous faire rire aux larmes ! Et l'effet est énorme parce qu'on prend conscience, au fil des pages, de la véritable souffrance, du renoncement. Ce bouquin m'a fait repenser à "L'écume des jours" de Boris Vian mais en beaucoup plus positif !

    Jill-Patrice CASSUTO est chef de service en hématologie à l'hôpital de l'Archet et il sait de quoi il parle...  Il a le formidable talent de tourner en dérision le pire pour donner une sacrée leçon de vie ! 

    "L'agité" de Jill-Patrice Cassuto aux Editions du Losange  http://www.editionsdulosange.fr/ 61 boulevard Edouard Herriot 06200 NICE Tél. 04 93 97 21 08 - los1949@wanadoo.fr

  • Imprimer

    AUTRES TOMBES

    Je ne me lasse pas de ce bouquin dont le choix du thème est loin d'être lugubre… c’est au contraire un clin d’œil plein d’humour et de poésie comme seule la Photographie peut se le permettre : un superbe voyage autour du monde au travers de clichés noir et blanc de toute beauté !

    Autres tombes.jpg

    Pierre Josse, bien connu pour être le rédacteur en chef du ‘'Guide du Routard', nous convie à un curieux et fascinant voyage : une promenade dans les cimetières du monde. De ce qui aurait pu devenir un tableau morbide, il ramène des images empruntes de poésie et d'insolite, émaillées des textes de Bernard Pouchèle. Et tout y est : de l'impressionnant cimetière juif praguois, en passant par l'Algérie, la Birmanie, la Croatie, Rome ou encore la Syrie.

     

    J'ai encore le souvenir devant les yeux d'une photo superbe de deux dames âgées, tout de noir vêtues, cheminant le long du mur d'un cimetière écrasé de soleil, en bord de mer (Grèce) avec cette légende : Strychnine  ? non, mort aux rats !


    « Autres tombes » Photographies Pierre Josse et textes Bernard Pouchèle, Editeur Terre de Brume, 191pages,

    http://www.terredebrume.com/librairie-en-ligne/vmchk/Beaux-livres/ISBN-2-84362-200-X-Autres-Tombes-memoires.html

    A lire aussi l’interview du photographe  : http://www.linternaute.com/sortir/livre/beaux-livres/artisans-sans-frontieres/interviex-pierre-josse.htm

  • Imprimer

    A PROPOS DU JAUNE

    C'est pour le plaisir que je recopie cet extrait d'un livre de Paul Gauguin. Vincent Van Vogh a été le premier peintre dont j'ai lu la biographie lorsque j'ai commencé à m'intéresser à l'Art. Depuis ses "lettres à Theo" sont mon livre de chevet. Combien de ceux qui se disent "artiste" devraient les relire de temps en temps... pour garder, comme lui, lucidité et humilité devant son propre travail !

    vincent van gogh,jaune,paul gauguin,rouge vermillon
    "Terrasse du café, le soir, place du forum, Arles" 1988

    Extrait de  Oviri, Ecrits d'un sauvage, Paul Gauguin. Editions Gallimard, 1998.

    En janvier 1903, Paul Gauguin se remémore son séjour en Arles en compagnie de Van Gogh. Des neuf semaines qu'ils ont passées ensemble, et qui se sont achevées dans la douleur pour les deux peintres, Gauguin conserve un souvenir ému et attendri...

    (...) Ce fut à Arles que j'allai retrouver Vincent Van Gogh, après des sollicitations nombreuses de sa part. Il voulait, disait-il, fonder l'Atelier du Midi, dont je serais le chef. Ce pauvre Hollandais était tout ardent, tout enthousiaste. Or la lecture de Tartarin de Tarascon lui avait fait croire à un Midi extraordinaire, à exprimer en jets de flamme. 

    Et sur sa toile les chromes surgissaient, inondant de soleil les mas, toute la plaine de la Camargue.
    (...) Dans ma chambre jaune, des fleurs de soleil, aux yeux pourpres, se détachent sur un fond jaune; elles se baignent le pied dans un pot jaune, sur une table jaune. Dans un coin du tableau, la signature du peintre : Vincent.

    Et le soleil jaune, qui passe à travers les rideaux jaunes de ma chambre, inonde d'or toute cette floraison, et le matin, de mon lit, quand je me réveille, je m'imagine que tout cela sent très bon.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "la chambre - Arles" 1888

    Oh ! Oui, il l'a aimé le jaune, ce bon Vincent, ce peintre de Hollande, lueurs de soleil qui réchauffaient son âme, en horreur du brouillard. Un besoin de chaleur.

     Quand nous étions tous deux, à Arles, fous tous deux, en guerre continuelle pour les belles couleurs, moi, j'adorais le rouge ; où trouver un vermillon parfait ? Lui, traçait de son pinceau le plus jaune, sur le mur, violet soudain :

     Je suis sain d'Esprit,
    Je suis Saint-Esprit.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "Champ de blé aux corbeaux" Juillet 1890

    Dans ma chambre jaune, une petite nature morte ; violette, celle-là. Deux souliers énormes, usés, déformés. Les souliers de Vincent. Ceux qu'il prit, un beau matin, neufs alors, pour faire son voyage à pied, de Hollande en Belgique. Le jeune prêtre (il venait de terminer ses études théologiques pour être comme son père, pasteur) le jeune prêtre s'en allait voir, dans les mines, ceux qu'il appelait ses frères. Tels ils les avait vus dans la Bible, opprimés, simples travailleurs, pour le luxe des grands.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "Une paire de souliers" 1885

    Contrairement aux enseignements de ses professeurs, sages Hollandais, Vincent avait cru à un Jésus aimant les pauvres, et son âme, toute pénétrée de charité, voulait, et la parole consolante, et le sacrifice : pour les faibles, combattre les grands.

    Décidément, décidément, Vincent déjà était fou.

    sur Paul Gauguin, cliquez ICI

    sur Vincent Van Gogh, cliquez ICI
    Il y a quelques temps, je suis "tombée" aussi sur un passionné de Van Gogh : à relire ICI

  • Imprimer

    EN SOUVENIR DES LAPINS.... DE DAUDET !

    A l'occasion de ce court séjour dans le Lubéron à l'été 2010, nous avions fait une halte à SAINT SATURNIN LES APT, joli village qui préserve un des derniers moulins à vent de Provence.

    P7190637.JPG

    Au dessus du village, sur un site qui surplombe la plaine, il y avait, au XVIIème siècle, 4 moulins à vent en activité. De nos jours, deux sont toujours là, l'un entier avec son toit et ses ailes, le second les a perdus mais, bien conservé, a été transformé en gîte. D'un troisième ne reste que quelques pierres.

    P7190654.JPG

    La balade fût magnifique pour aller des moulins aux vestiges des abords du château médiéval, le vieux village fortifié. Saint Saturnin Les Apt possède un patrimoine architectural et historique impressionnant, chapelles, portes, lavoirs, fontaines, tombes romaines, bories, etc, tous classés.

    P7190613.JPGP7190621.JPG
    P7190625.JPG
    P7190615.JPG
    Si bien qu'en revenant aux pieds du moulin...
    P7190645.JPG
    Etait-ce le soleil qui tapait fort en cette matinée de juillet ? Il m'a semblé que quelqu'un murmurait dans le vent...

    "Ce sont les lapins qui ont été étonnés... Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose comme un quartier général, un centre d’opérations stratégiques : le moulin de Jemmapes des lapins..."

    Superbe souvenir d'école que ce texte de Daudet ! L'INSTALLATION - LETTRES DE MON MOULIN.pdf

  • Imprimer

    RENCONTRE AUTEURS - LECTEURS

    Comme chaque année, le Festival du Livre de Nice fait se rencontrer les auteurs, les éditeurs et les lecteurs, en comité beaucoup plus restreint qu'à Mouans-Sartoux, mais toujours avec qualité.

    Festival du livre Nice, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires MillénairesSur le stand des éditions Baie des Anges, des auteurs attentifs...

    Sur les stands, le regard accroche les couvertures des livres, et aussi les chevalets portant des noms connus... Qui viendra cette année pour signer les dédicaces de son dernier roman...

    Festival du livre Nice, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires MillénairesLe petit mot qui personnalise le lien auteur-lecteur.

    J'ose espérer qu'un écrivain est heureux de partager ces moments avec un public qui l'apprécie. Des éditeurs régionaux sont présents, comme Baie des Anges ou Mémoires Millénaires. J'en profite pour compléter une petite collection...

    Festival du livre Nice, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires

    Comment écrire des histoires à deux mains ?
    Les frères RAINAUD ont trouvé la recette depuis quelques années.

    Entre les oeuvres de professionnels légèrement blasés, mais valeurs sûres, et les premiers écrits de nouveaux venus, quelquefois locaux, le choix est large et le coup de coeur, souvent à l'origine de l'achat.

    Festival du livre Nice, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires

    Présentation en tête à tête avec l'auteur ou conférence publique, laissez-vous convaincre parce qu'il n'y a pas meilleure évasion que de plonger dans un livre.

  • Imprimer

    MEDITERRANEE ET CARNETS DE VOYAGE

    A la Chapelle Sancta Maria de Olivo, le collectif PHOTON présentait une très belle série de photos sur le thème de la Méditerranée. Même choix de sujet pour le 2ème Festival du récit de voyage organisé par la Ville de Beaulieu et sa médiathèque, dans la crypte voisine. Sympathique but de balade de ce samedi après midi.

    expo méditerranée, collectif photon, beaulieu sur mer, festival carnets de voyage

    Chacun des vingts photographes a su donner une vision très personnelle de la lumière méditerranéenne, de certains détails de l'eau, de plages connues ou de criques discrètes.

    expo méditerranée, collectif photon, beaulieu sur mer, festival carnets de voyage

    Qu'est ce qu'un "carnet de voyage" ? Un petit livre évoquant un voyage précis, voyage intérieur, voyage en pays inconnu, voyage initiatique autour d’un thème. Composé de dessins, de collages, de textes, de photos, de croquis, de peintures, ou tout autre composante qui provient du voyage: billet de train, sable de plage, carte postale, coupon de caisse… le carnet de voyage peut être réalisé sur le vif pendant le voyage, ou tout simplement après le voyage.. Il permet de raconter aux autres mais également sert de souvenir impérissable à la personne qui l'a créé.

    expo méditerranée, collectif photon, beaulieu sur mer, festival carnets de voyage, Sonia Privat

    Alors les rencontres furent passionnantes, entre le public et ces auteurs de ce genre particulier, parce que, passionnés, ils continuent de raconter comment, où, pourquoi..., de dessiner, de croquer l'instant ou le souvenir... d'expliquer des traditions... Nous y avons notamment feuilleté les nouvelles de Malou RAVELLA publiées aux Editions Baie des Anges, tandis qu'à un autre stand, les photographes Maxime PEREGRINI et Barbara BARBIERI LECOMTE présentaient leur livre "De l'inutile à l'essentiel", fruit de voyages en Inde et aux Etats-Unis.

    f

    Nous avons eu un coup de coeur pour les aquarelles de Sonia PRIVAT, portraits de ses rencontres au Népal, en Inde et au Maroc. Oeuvre unique respectant très exactement les critères cités plus haut pour la forme du "carnet de voyage", elle a réuni les portraits, les morceaux de souvenirs, les petits mots ! Vous trouverez certains de ses carnets reproduits en livres aux Editions MAGELLAN & Cie.

  • Imprimer

    CAMILLERI ET RENOIR

    Pour qui est amateur de romans policiers savoureux, Andrea CAMILLERI, le maître italien en la matière, est loin d'être un inconnu. Savoureux parce que CAMILLERI écrit dans un mélange d'italien et de sicilien qui a fait sa particularité, et même en version française, on retrouve son humour dans des mots carrément inventés et on apprécie son sens de l'intrigue.

    Andrea Camilleri, Le ciel volé dossier Renoir, Auguste Renoir

    Alors, quant au hasard de mes visites à la bibliothèque Nucera de Nice, je suis tombée sur un petit roman "Le ciel volé, dossier Renoir" écrit par cet auteur italien, j'étais plutôt étonnée... Qu'est-ce qui avait bien pu donner l'idée à CAMILLERI d'écrire autour de RENOIR ?

    Sa Sicile natale, bien évidemment, et le voyage présumé de Pierre-Auguste Renoir en 1882 dans la ville d'Agrigente, anciennement appelée Girgenti. Et le résultat est un petit bijou, un bouquin qui se lit d'un trait tant l'écriture de CAMILLERI fait des merveilles jusqu'au rebondissement final...

    Paru en 2010 aux Editions FAYARD "Le ciel volé, dossier Renoir" d'Andrea Camilleri. Résumé : "Pierre-Auguste Renoir a-t-il bien séjourné en 1882 dans la ville sicilienne de Girgenti (aujourd'hui Agrigente), comme l'affirme son fils Jean dans la biographie qu'il lui a consacrée ? Si oui, pourquoi n'existe-t-il aucune trace de ce voyage dans les toiles du maître de l'impressionnisme ? A travers l'échange épistolaire qu'entretient le vieux notaire Michele Riotta avec la belle et mystérieuse Alma Corradi, Andrea Camilleri propose un scenario adroit et mordant, où la passion brouille les cartes jusqu'à l'ultime rebondissememnt."

    Un peu plus de cet auteur chez Fayard, cliquez ICI

    Le livre "Pierre-Auguste Renoir, mon pére" par Jean Renoir est paru en Livre de Poche.

  • Imprimer

    L'HEURE DE JULIETTE

    "L'heure de Juliette" d' ELSA CHABROL est un petit livre sympa que j'ai lu d'un trait tant il est "à mourir de rire"...

    elsa chabrol, l'heure de juliette

    Je ne sais pas jouer les critiques littéraires, alors je recopie :

    "Le premier roman d'Elsa Chabrol est un petit chef d'oeuvre désopilant qui se passe au fin fond des Cévennes parmi une poignée d'énergumènes d'un âge certain prêts à tout pour conserver leur dernier homme à tout faire valide, notamment à s'approprier goulûment Internet. Une comédie de moeurs irrésistible, pleine d'humour et de tendresse."

    Tout à fait d'accord ! Une sacrée galerie de portraits et ça fait tellement de bien de rire en lisant !

    http://www.elsachabrol.com/