Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 décembre 2014

FRANCK HORVAT

Plus qu'un mois pour découvrir le travail photographique d'un jeune homme de 85 ans, au TPI de Nice, avec l'exposition "Franck Horvat, la maison aux quinze clefs". En 2013, ce photographe-artiste aux multiples facettes a fait paraitre, aux Editions Terre Bleue, son livre du même titre pour "donner les 15 clefs de ses oeuvres" sur plus de 60 ans de carrière. Le TPI de Nice en présente deux cents clichés. Franck Horvat

Droits Franck Horvat - Série "Voyeur

Les textes d'accompagnement des 15 thèmes sont tous très expressifs sur sa vision de ce que doit être ou peut être une photo. J'ai notamment apprécié "Un" "Deux" et aussi "Voyeur".

"Dans un sens étroit, le voyeur est celui qui cherche une satisfaction sexuelle par les yeux, au lieu de la chercher "normalement", par un organe plus approprié. Dans un sens large, c’est celui qui aime pénétrer, saisir, posséder par le regard – et pas nécessairement en vue d’un acte sexuel. Dans ce sens, tout photographe est voyeur. Je me considère du nombre et je reconnais le voyeurisme comme l’une des clefs de ma maison.
Cependant, en assemblant les photos que cette clef peut ouvrir, je me suis rendu compte qu’elles avaient moins à voir avec quelque pulsion sexuelle qu’avec un petit sentiment de culpabilité que j’associais aux moments où je les avais faites (quand je m’en souvenais) ou aux pensées qui me traversaient l’esprit en les revoyant.... Je ne dis pas que ces considérations m’empêchent de trouver le sommeil. Mais le voyeurisme, comme toute manifestation de notre libido, a ses moments de repentir…" 

Franck Horvat

Ce que j'ai aimé chez ce photographe ? L'évolution permanente de son art au fil des années, de l'argentique noir et blanc à la couleur avec le numérique et surtout les manipulations informatiques de l'image, mais aussi le fait qu'il soit passé de la photo de mode au photojournalisme, du portrait au paysage ou à la photo de rue, en adaptant les techniques de l'une à l'autre. 

Franck Horvat

J'ai aussi retenu son idée de l'année 1999, d'apporter un témoignage photographique, au jour le jour, de la dernière année du XXème siècle au travers d'instants, de lieux, de rencontres. Au fil des mois, il s'est rendu compte que cela devenait plutôt un journal intime... Idée à suivre, pourquoi pas tenter de tenir un journal photographique de la nouvelle année 2015 qui arrive... et en faire un nouveau blog, donneravoir2015.

A VOIR JUSQU'AU 25 JANVIER 2015 : Entrée libre du mardi au dimanche, de 10h à 18h, au Théâtre de la photographie et de l'image, 27 bd Dubouchage 06000 Nice. tél 04 97 13 42 20.

http://www.tpi-nice.org/

https://alainamiel.wordpress.com/2014/10/31/frank-horvat-au-tpi-la-maison-aux-quinze-clefs/

27 décembre 2014

UNE CRECHE A LUCERAM

Depuis plus d'une quinzaine d'années, le village de Lucéram dans l'arrière-pays niçois a créé un rendez-vous devenu incontournable des amateurs de cet art naïf que sont les crèches et les santons...

Lucéram, crèches de Lucéram

A cause de mon ex, sculpteur santonnier d'art, j'ai bien connu ce petit monde du "circuit des crèches de Lucéram" entre 2002 et 2006 et j'en avais gardé le souvenir chaleureux de la participation de tout un village autour de cette idée d'installer les petits sujets sur le bord des fenêtres, sur les portes, dans les caves, sous les porches, voire même dans l'eau du lavoir municipal...

Lucéram, crèches de Lucéram

Ce lendemain de Noël 2014, c'est avec un groupe d'amis que je retrouve le village inchangé mais avec une explosion de crèches ! D'une centaine en 2002 à quelques 200 en 2005, ce sont maintenant 450 crèches qui sont fièrement annoncées dix ans plus tard !

Lucéram, crèches de Lucéram

Les ruelles et placettes sont uniformément décorées de grosses guirlandes rouge et or et de belles illuminations blanches brillant à la tombée de la nuit. Heureusement quelques portes sont encore ornées de déco "maison", de dessins d'enfants, de guirlandes dépareillées... de nombreuses crèches sortent de l'ordinaire parce que "fait main" avec un tas de bouts de pas grand'chose et c'était plutôt ça l'esprit de Lucéram...dans mes souvenirs.

Lucéram, crèches de Lucéram

Le petit musée, initialement au centre du village, a déménagé en bordure de route et nombre des crèches venues du monde entier, (en principe ce sont des dons), ont été réparties dans une maison annexe de l'église. J'y ai retrouvé la crèche de siporex offerte en 2004 par la plasticienne cagnoise Edith GALLIOT. Une ancienne crèche familiale est toujours exposée, une autre a disparu...

Lucéram, crèches de Lucéram

Le circuit des crèches permet ainsi de découvrir ce village médiéval, sa tour ouverte, son retable de Bréa dans l'église du XVème siècle, ses façades classées... et nous y avons notamment croisé une Lucéramoise de 5 générations, encore émue lorsqu'on lui dit à quel point son village est beau et, surtout, qui ne s'impatiente pas de cette foule envahissante chaque mois de décembre.

http://www.luceram.com/

22:17 Écrit par Ventura's blog dans Balades, Expositions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lucéram, crèches de lucéram |  Facebook | |  Imprimer |

18 décembre 2014

FORUM JORGE FRANCOIS

Un nouveau lieu d'Art un peu particulier est né à Nice de la volonté d'Yves-Marie LEQUIN, aumônier des artistes et du Père Gil FLORINI, président de l'association du centre culturel et de la Diaconie St Pierre d'Arène. Restaurant, boutique et épicerie solidaires, théâtre, salle polyvalente et galerie d'exposition y sont étroitement liés.

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Ainsi que l'on soit bénéficiaire de minima sociaux, salarié, retraité ou simple visiteur, en allant voir une pièce de théâtre, y chercher le strict nécessaire en alimentation et vêtements ou bien déjeuner à prix modique, les uns et les autres pourront admirer des oeuvres d'Art de qualité. Une façon toute simple d'abattre des barrières sociales, de faciliter les rencontres et la solidarité mais encore fallait-il avoir l'idée,  trouver l'endroit et les bonnes volontés pour le faire...

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Dans ce vide sanitaire au sous-sol de l'église St Pierre d'Arène, les pères avaient déjà creusé il y a plus d'une cinquantaine d'années pour y aménager quelques salles de réunion. Mais en 2014, ce sont de longs mois de travaux qui ont permis d'ouvrir de nouveaux espaces parfaitement aux normes pour accueillir le public. Le reportage photos "avant-après" est impressionnant et bien résumé par "au commencement il y avait les ténèbres et la lumière fût "!

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Jusqu'au 9 janvier 2015, la première exposition "Nice, le grand atelier 1954-2014" est un hommage à tous ces artistes qui ont fait le rayonnement de Nice des années 50 à nos jours. Le choix des oeuvres et des exposants a été réalisé, au coup de coeur, par l'aumônier des artistes Yves-Marin LEQUIN, lui-même artiste peintre, et Frédéric ALTMANN, photographe, ancien directeur de musées.

Tout un programme d'activités et d'événements est d'ores et déjà en place au Forum Jorge François, avec conférences sur l'Art, soirées contes, lectures, concerts, ciné débat, sans oublier un repas de Noël dansant !

forum jorge françois,eglise st pierre d'arène nice,yves-marie lequin,frédéric altmann

Le vendredi 9 janvier 2015, à 18h30, aura lieu le « Décrochage » de l’exposition, avec diverses manifestations dont un hommage à Matisse (1869-1954), la projection du film de Pierre Marchou « À la recherche de l’École de Nice », et la galette des rois des artistes...

L'espace théâtre, la salle polyvalente, le restaurant ou la galerie d'exposition peuvent également être privativés.

Forum Jorge François 9 rue Cronstadt 06000 Nice. Tél 06 80 86 76 75 contact@forumjorgefrancois.fr et sur Facebook ICI.

 
Artistes participants à "Nice, le grand atelier 1954-2014" :

Daniel Airam Frederic Altmann-Eloy – Henri Amar – Michel Anthony – Arman (1928-2005) – Ben – Christophe Beraet – Marionnettes Mouve Loïc Bettini – Boris Bojnev (1898-1969) – Christian Bonavia – Laurent Bosio – Lionel bouffier – Martin Caminiti – Eve Carton – César (1921-1998) – Louis Chacallis – Véronique Champollion – Valérie Cheno – Albert Chubac (1925-2008) – Christine Cotinaud – Jacky Coville – Bernard Damiano (1926-2000) – Rafael de Tours – Youdi Des Aubrys – Louis Dollé – Robert Erebo – Hellen Fernex – Jean Marie Fondacaro – Jean Paul Fouques – René Galassi – Mandy Garcia – Jean-François Gaulthier – Claude Gilli – Claude Giorgi – Jacques Godard – Raymond Hains (1926-2005) – Béatrice Heiligers – Wei Ting Huang (Christine) – Kenneth Hope – Isidore Isou (1925-2007) – Dominique Jaussein – Irmeli Jung – Kristian Dessinateur – Hans Lannoch – Helga Lannoch – Marc Lavalle – Yves Marie Lequin – Félix Macri – Gabriel Martinez – Jean Mas – Robert Matthey – Henri Matisse (1869-1954) – Maurice Maubert – Bruno Mendonça (1953-2011) – Cyril Mendjisky – Serge Mendjisky – Malou Moreau – Raymond Moretti (1931-2005) – Steve Morphèe – Moustache Bleue – Patrick Moya – Patrick Nicolas – Nivèse – Anne-Marie Perraudin – Roxane Petitier – Marc Piano – Jacques Prévert (1900-1977) – Francis Puivif – Jacques Renoir – Bernard Reyboz (1951-2012) – Catherine Rigal – Robert Roux – Guy Rottier (1922-2013) – Borrelia De Saint Méard – Émile Salkin (1900-1977) –Sava Sekulic (1902-1989) – Gérard Serée – Patrick Schumacher – SLOBODAN – Quentin Spohn – Jérémy Taburchi – Bernard Taride – Monique Thibaudin – Tomek – Diana Tournay – Serge III (1927-2000) – Silva Usta – Bernar Venet – André Verdet (1913-2004) – Edmond Vernassa (1926-2010) – Jean Villeri (1896-1982) – André Villers – Patrick Wack – Dominique Zoladz

14 décembre 2014

ART MAINTENANT

L'année 2014 se termine et le parcours "Art Maintenant" en est à son douzième rendez-vous mensuel (relire ICI). Au fil des mois, cette initiative du photographe Gabriel FABRE, d'ouvrir au public les ateliers des artistes installés au Haut de Cagnes, a pris ses marques auprès des amateurs d'Art, des curieux, des touristes, des cagnois... et bien d'autres.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Ce samedi, au sous-sol de la Maison Solidor sur la place du château, je suis retournée à l'atelier des créatrices de bijoux contemporains. Célia MARCHIANTI et Cécile GUENAT, étudiantes à HEAD, Haute Ecole d'Art et Design de Genève, y séjournent pour trois mois en résidence d'artiste et apprécient tout particulièrement d'avoir à disposition le matériel et l'espace pour donner libre cours à leur imagination. Dans les étages, Bernard HELOUA-GRIMALDI, peintre et architecte, me raconte la fresque qu'il vient de terminer sur un immeuble du centre ville de Cagnes.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Dans la rue Denis-Jean Clergue (ancien conservateur du Château-Musée Grimaldi), GEN CARDONA travaille à ses nouvelles "Lumières de la Côte d'Azur" et écrit des relaxations pour sa méthode Soph'Art qui allie la sophrologie à la pratique artistique, permettant ainsi à tous, professionnels ou non-initiés, d'aller plus loin dans ces domaines.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Quelques ruelles plus bas, à la Maison Commune, Jean-Paul MANIOULOUX, photographe et architecte, "artiste invité", expose ses clichés noir et blanc de détails saisis sur des chantiers. Il m'explique volontiers faire peu de prises de vue pour obtenir "la bonne photo", "même avec un numérique, inutile de faire 50 photos pour n'en garder qu'une..." Il privilégie les réglages techniques pour fixer l'essentiel.

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

Le parcours "Art maintenant", ce sont, non seulement les rencontres dans les ateliers d'artistes, mais également les visites d'expos dans les lieux d'art, comme la Galerie Laureen Thomas ou la Maison des Artistes de Cagnes. Avec "HIPPY", on peut dire que les sociétaires de la MDAC ont bien du s'éclater.... sur les murs ! Est-ce certain qu'en 1968 on ait autant peint sur ce support...?

Art Maintenant, Haut de Cagnes, MDAC, Galerie et maison Solidor,

"Art Maintenant" est aussi une jolie balade dans les ruelles du bourg médiéval, en suivant le parcours fléché et affiché. On y remarque ainsi quelques petits détails pittoresques, comme ce cyclamen poussant dans le pavé, près de chez ESTY ou le château dans la vitrine du potier TERRAIO. Certains ateliers sont ouverts chaque mois, d'autres ponctuellement. Entre artistes et visiteurs, un lien s'est tissé.

En 2015, le rendez-vous reste fixé à tous les deuxièmes samedis du mois et c'est tant mieux ! PROCHAIN : SAMEDI 10 JANVIER 2015.

Contact Art Maintenant : Gabriel FABRE 06 60 14 94 14 et sur Facebook ICI.

10 décembre 2014

A VOIR DANS LA REGION

NICE - ATELIER RENOIR

Du 16 décembre au 28 février 2015, Jacques RENOIR présente un PATCHWORK de ses photos.

la coupole la gaude,cécile ciaramitaro,association l'art pour l'art,galerie 5 rue defly,galerie eva vautier nice,gregory forstner,transartcafé antibes,mirabelle,musée de la photographie andré villers

AtelierJacques RENOIR 5 rue Fodéré 06300 Nice. Contact 06 09 68 08 89. www.jacquesrenoir.com

 

ANTIBES - TRANSARTCAFE

Du 21 novembre au 20 décembre , Transartcafé expose les "transartistes" Dominique DRAUSSIN, Jacques LAVIGNE, Patrick ROSIU, Isabelle VIENNOIS et Frédéric VOILLEY.

cartonensemble12_2014.jpgTransartcafé 4 rue Dr Rostan 06600 Antibes (Vieille ville). Contact 04 93 34 29 76. Entrée libre du mercredi au vendredi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h, le samedi de 10h à 19h.

 

 

MONACO - QUAI DES ARTISTES

Dans un cadre art déco, le restaurant "QUAI DES ARTISTES" accueille les peintures et sculptures "SAISON IV" de MIRABELLE jusqu'au 23 décembre 2014.

MIRABELLE.jpg

"J'aime le nu sans artifice, sans visage. Un trait jeté, aérien, un engouement pour l'image corporelle, héritée d'une première passion : la danse."

Contact MiraBelle 06 07 93 27 16 Site web : www.mirabelleart.com  Restaurant-Bar Quai des Artistes 4 quai Antoine 1er à Monaco 00 377 97 97 97 77.

 

 

NICE - GALERIE EVA VAUTIER

FORSTNER.jpgJusqu'au 3 janvier 2015 la Galerie EVA VAUTIER expose "La Fiancée du Collectionneur" par Grégory FORSTNER

"...Je préfère peindre de jolies filles. Il arrive que la peinture les peigne laides, mais moi, je les peins belles. La peinture décide parfois autrement parce qu’autour d’une fille, il se passe toujours quelque chose que l’on n’anticipe pas.

Dans la vie, c’est pareil. Il faut que la nana se plaigne un peu pour que le tableau tourne, elle fait la moue, une grimace, et on craque. En cherchant l’air de l’hôtesse, on perce l’air du tableau dans son fond. En forçant les stéréotypes, le naturel explose. À force de faire le geste, il part tout seul."

Galerie Eva vautier 2 rue vernier 06000 Nice. Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous. Contact : galerie@eva-vautier.comtel : 09.80.84.96.73 http://www.eva-vautier.com



HAUT DE CAGNES MDAC - GALERIE SOLIDOR - GALERIE L. THOMAS

la coupole la gaude,cécile ciaramitaro,association l'art pour l'art,galerie 5 rue defly,galerie eva vautier nice,gregory forstner,transartcafé antibes,mirabelle,musée de la photographie andré villersA partir du 10 octobre à la Galerie Solidor, spécialisée dans le bijou contemporain pour lequel la Ville de Cagnes a, unique en France, le label Ville et Métiers d'Art, sont présentées les oeuvres de la collection permanente.

Du 8 novembre 2014 au 3 janvier 2015, la Maison des Artistes accueille l'exposition de ses adhérents sur le thème "Hippy".

Tandis que du 6 décembre au 31 janvier 2015, la Galerie Laureen Thomas présente les oeuvres de la plasticienne Elodie GARONNE.

Enfin, retrouvez chaque 2ème samedi du mois, le parcours "Art Maintenant" dans les ateliers, les lieux d'Art et différents sites du Haut de Cagnes.

Galerie Solidor, place du château. Tél 04 93 73 14 42.  Maison des Artistes place du Château, Contact Facebook  "Mdac Exposition" ICI. Galerie Laureen Thomas 12 rue Dr Provençal Tél 06 21 88 12 78.

 


MOUGINS - MUSEE DE LA PHOTOGRAPHIE ANDRE VILLERS

Jusqu'au 31 Décembre 2014, le Musée de la Photographie André Villers présente "CONNIVENCES" de Patrick ZACHMANN et Nicolas GUILBERT.

VISUEL PRESSE CONNIVENCES.jpg

"Chacun observe depuis des années le travail de l'autre avec intérêt, complicité, mais aussi avec esprit critique et liberté - en toute "fraternité". S'ils n'ont pas le même parcours ni la même approche de la photographie (l'un est un peintre, dessinateur et photographe, l'autre un grand reporter de l'agence Magnum), leur commune sensibilité au photojournalisme révèle un même regard tendre et acéré porté sur l'humanité.

Construite sur le principe d'un dialogue par duo de photographies issues de leurs archives argentiques et numériques tant en noir et blanc qu'en couleur, l'exposition Connivence(s) met en scène une conversation : celle de deux humanistes amoureux du 24 x 36 qui, n'ayant cessé de scruter la planète et d'y rouler leur bosse, en ont rapporté une moisson d'images à la fois singulières, instructives, classiques et décalées."

Musée de la Photographie André Villers Porte Sarrazine - 06250 Mougins. Tél 04 93 75 85 67 museephoto@villedemougins.com Entrée libre tous les jours 10h/12h30 et 14h/19h

 

 

NICE - GALERIE ATELIER 5

galerie 5, la liste de mes envies

GALERIE 5, 5 rue Defly 06000 NICE.  Contact Valerie ALTOUNIAN 06 50 42 31 09. www.valtounian.com

08 décembre 2014

D'UNE GROTTE ENCHANTEE AUX FONDS MARINS

Jusqu'au 8 février 2015, la Galerie de la Marine présente une bien curieuse exposition...une installation géante, fruit du travail de deux jeunes artistes, Alice GUITTARD et Quentin SOPHN, formés à la Villa Arson et lauréats 2013 du Prix de la Jeune Création Ville de Nice-Fondation Bernar Venet. 

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Dés l'entrée, vous sentez tout de suite que quelque chose de spécial vous attend. Le personnel d'accueil freine votre élan pour écarter le grand rideau noir, d'un mystérieux "allez-y doucement, laissez vos yeux s'habituer à l'obscurité, puis, dès que vous distinguerez les formes, promenez-vous tranquillement... alors vous verrez...".

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Ce noir qui vous tombe dessus, le rideau refermé, ces bruits sourds tout d'un coup, m'ont donné un petit coup d'adrénaline, presque un peu d'angoisse. Et puis sur ma droite des lueurs, des couleurs, un sentier de sable se dessine au sol au milieu de rochers que l'on devine... un murmure d'eau qui calme...

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Est-ce que je suis sous la mer, sous la terre... J'avance doucement, un visage surgit... Plus d'angoisse, la tension redescend... et je m'amuse dans le dédale en clair-obscur de cette grotte enchantée.

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Alice GUITTARD s'exprime par la video et la performance, Quentin SOPHN par le dessin onirique en grand format. Le résultat de leur travail commun est original, poétique, un peu dérangeant aussi... En tout cas, "Au Pays des Enchantements" ne devrait pas vous laisser indifférent et c'est le but de l'Art !

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Tout à côté, à la Galerie des Ponchettes, est présentée l'exposition "STRUCTURES PRODUCTIVES" de Nicolas FLOC'H. Celle-ci m'a paru en résonance avec la précédente...mais ce n'est qu'une impression personnelle.

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

Les structures-sculptures de Nicolas FLOC'H sont très géométriques, lignes, carrés, triangles mais lorsqu'elles sont filmées dans les fonds sous-marins où elles sont progressivement colonisées par la faune et la flore, elles en deviennent étrangement mystérieuses... L'artiste se passionne pour la relation entre le monde vivant et l'Art.

Galerie des ponchettes, Nicolas Floc'h, structures productives, Galerie de la Marine, Au pays des enchantements, Alice Guittard, Quentin Sophn

A la Galerie des Ponchettes, un ensemble d'œuvres témoigne des recherches qui ont mené l'artiste au Japon, au Portugal, en France à Marseille et tout récemment à Nice. Là, il a exploré en plongée les sites de Golfe Juan et de Roquebrune - Cap Saint-Martin. Ces œuvres ont toutes une fonction documentaire. Les photographies et les vidéos donnent une visibilité à des pans de la réalité invisibles ou très difficiles à voir – les sites n'étant accessibles qu'aux scientifiques. En outre, ces images révèlent la qualité d'œuvre de ces récifs aux formes rigoureusement minimalistes. Retravaillés par les plantes et habités par les poissons, elles subissent une étrange métamorphose en devenant les sculptures et les architectures vivantes d'un monde baroque puissamment onirique. Dominique ABENSOUR."

 

Au Pays des Enchantements - Alice GUITTARD & Quentin SPOHN. Jusqu'au 8 Février 2015 à la Galerie de la Marine 59, quai des Etats-Unis, Nice. Entrée libre tous les jours de 10h à 18h, sauf le lundi. Tél. 04 93 91 92 91.

Structures productives - Nicolas FLOC'H. Jusqu'au 4 Janvier 2015 à la Galerie des Ponchettes 77 quai des Etats-Unis, Nice. Entrée libre tous les jours de 10h à 18h, sauf le lundi.  Tél 04 93 62 31 24.

30 novembre 2014

LE PERE NOEL AIME TOUJOURS L'ART

Entre marchés de Noël axés sur l'Art, vide-ateliers d'artistes, expositions à thème ou livres-passion, quelques suggestions pour trouver des cadeaux de Noël qui éviteront, peut être, à vos amis les sempiternels chocolats.

 

STE JEANNET – ATELIER CHIWAWA ROUGE

chiwawa rouge, st jeannetComme chaque année, l'association LE CHIWAWA ROUGE invite une quinzaine d' amis artistes à les rejoindre afin de vous proposer un large éventail de cadeaux  pour cette fin d’année.

On y retrouvera Anne Marie SAVARY, dessin libre ; DAI, peintures ; Elisabeth PETIT, céramiques ; NOEUF COCOTTE, créations pour les poules et les oeufs ; FABRYSS, artdéco textiles ; BEATRICE, bijoux photographiques ; Agnés BIRGUL, céramiques ; Agnès BULLE, aquarelles et bijoux à la flamme ; Marc SARTORI, photographies, Véronique LALLI, libellules, Lola CALAMAND, gravures, bijoux, Luminaires ; Jérome PHOEBE, bijoux ; Michèle CARANOVE, plumes et bas reliefs ; BELLINDA, dessins ; Cécile CIARAMITARO, monstres du Baou en tout genre... pour vous accueillir du 6 décembre au 6 Janvier 2015.

Vernissage le 6 décembre à partir de 18h30.

ATELIER CHIWAWA ROUGE 7 rue Ste Barbe 06640 Saint Jeannet Village. Tél 06 12 63 57 29. Entrée libre.

 

 

VALBONNE – SALLE ST ESPRIT 

ARTISSE, artothèque, De l’art pour Noël ou comment garnir d’un cadeau original le pied de vos sapins préférés, c’est le traditionnel rendez-vous des artistes de l’Artothèque de l’association ART TISSE pour cette expo-vente de Noël  à la Salle Saint-Esprit de Valbonne, du 5 au 24 décembre.

Vernissage "Petits Formats d'Artistes" vendredi 5 décembre à 18h30

Sélection d’œuvres d’art pour tous les goûts et toutes les bourses : peintures, aquarelles, sculptures, céramiques Raku, objets uniques, cartes, photographies, proposés par les artistes membres de ce collectif.

Exposition ouverte les mardi, mercredi, jeudi de 14h à 18h, vendredi, samedi, dimanche de 11h à 19h, les lundi 22 et mardi 23 décembre de 11h à 19h, le mercredi 24 décembre de 11h à 16h.

Association ART TISSE  siège social 14, rue de la Fontaine 06560 Valbonne Tél 06 82 09 88 21 et 04 93 42 04 56. art-tisse@wanadoo.fr www.art-tisse.com

 

 

NICE - ECOLE ORANGE BLEUE

10635735_943053009057179_1132181069986614832_n.jpg

 

 

HAUT DE CAGNES – ATELIER J. MATTEODA

jacqueline matteodaDans son atelier au pied du Château-Musée Grimaldi, la plasticienne Jacqueline MATTEODA a préparé un choix de petits ou de grands cadeaux qui ne laisseront pas vos amis indifférents...

A partir de différents matériaux de récupération, elle crée des oeuvres originales toujours pleines d'humour.

"Débris de ciment, plâtre, pierre, vieil outil, fer tordu, rouillé, objets divers...
Je collectionne tout, j'entasse, je regarde souvent chaque objet, je tripote, je colle, je cloue.
Je joue..."

Et à vos ennemis, elle vous suggérera peut-être d'offrir un... "sac de noeuds"... 

Vous n'aurez que l'embarras du choix... !

Atelier Jacqueline MATTEODA Place Grimaldi, Haut de Cagnes, 06800 Cagnes sur Mer. Tél 06 63 53 65 77.

 

 

GATTIERES - SALLE VOGADE

chiwawa rouge,lola calamand,artisse,orange bleue,jacqueline matteoda,editions baie des anges,editions mémoires millénaires,serre editeur,le cros de cagnes,roselyne chomiki,château petit sonnailler,nicole brousseL'association MOSAIK réunit des artistes et des artisans d'art. Ils proposent un marché de Noël du 28 novembre au 14 décembre 2014, avec des pièces uniques, en poterie, peinture, porcelaine, bijoux, mosaïque, tricot et cartes de voeux. 

Claude SECCARDELLI, artiste peintre ; Anne-Marie CORBEAU, bijoux ; Brigitte MULLER, broderie ; Cécile PAVESI, carterie et petits papiers ; Martine MARCELLIN, céramique, Sylvie BOUTHINON, gravure sur verre ; Florence MARCELLIN RITROVATO, mosaïque ; Nadège GOURE, peinture sur porcelaine et sur soie ; Catherine LE HENRY, peinture sur tout support ; Annie GIRARD, peinture sur tissu ; Claudine DUJON, sculpture ; Marie-José EMILY, tricot.

Contact 06 17 49 91 33 - 06 64 36 23 87 associationmozaik@gmail.com www.http://mozaik-creations.com/

 

 

AURONS - CHATEAU PETIT SONNAILLER

CHATEAU PETIT SONNAILLER, Le Marché de Noël du Château Petit Sonnailler, Art contemporain, Artisanat et dégustation de vin du domaine, se déroulera le Week End du samedi 6 et dimanche 7 décembre de 10h à 19h.

Avec dans les salles du Château, les artistes : Nicole BROUSSE, Sculpteur  ; Jacky FERAUD, Dessin à la plume ; Bénédicte HANOT, Photographe ; Tové STORM, Peintre ; SERGIO, Création de meubles en cartons et David COQUET, Peintre.

Vernissage le vendredi 5 décembre de 19h à 21h30
Animation musicale proposée par le groupe Pop/folk/Rock ‘HUNKY DORY’


Vous trouverez également le Marché Artisanal traditionnel de Noël comme chaque année dans la cour du Château avec son artisanat de noël, lampes, bijoux, sacs, écharpes… et en nouveauté pour cette année une expo-vente de meubles vintage restaurés.

Château Petit Sonnailler, Départementale 16, 13121 AURONS. Contact 04 90 59 34 47 jc.brulat@club-internet.fr

 

 

LIVRES à OFFRIR ou  à S’OFFRIR chez trois éditeurs de notre région, passionnés et motivés par le Sud.

 

EDITIONS BAIE DES ANGES  « l’édition par passion, la promotion d’auteurs et artistes originaires du Sud, ou ayant un lien fort avec cette région ».

ESBA, histoires de sorcellerie à Ilonse en Tinée – Pascal COLLETTA

ESBA PASCAL COLLETTA.jpgNeuf nouvelles trilingues en Provençal, Niçois et Français

«Voici des histoires venues du passé, celui où devant la cheminée s’échangeait des peurs, des savoirs, des vies. Ces histoires évoquent toutes des manifestations de sorcellerie incarnées par un personnage omniscient, mystérieux dénommé la mascho ou la masca en niçois.

Elles sont issues d’interviews effectuées par Pascal Colletta auprès des anciens d’Ilonse et sont de ce fait inédites. Tel un ethnologue, l’objectif de l’auteur a été, de les retranscrire afin qu’elles ne s’évanouissent pas dans l’oubli... » 

 

CARTE BLANCHE ET NOIRE - Fallot, Peregrini, Masséglia et Moscardo

Louis-Paul Fallot, objectif artistes5 titres déjà pour cette collection dédiée à la photographie en noir et blanc et aux photographes du sud dans laquelle la maison d’édition donne littéralement « carte blanche » à un photographe pour un sujet de son choix.

Louis-Paul Fallot vient d'y présenter son deuxième opus "Objectif Artistes" après  "De mer à monts" qui avait débuté la collection. Maxime Pérégrini a mitraillé sa ville natale, Monaco. Rémy Masséglia suivait un jongleur tandis que Magali Moscardo mettait Nice au carré.

Une belle série à commencer ou à continuer !

Editions BAIE DES ANGES http://www.baiedesanges-editions.com/  infosbda@baiedesanges-editions.com

 

 

EDITIONS MEMOIRES MILLENAIRES  « valoriser le patrimoine culturel régional aux moyens d’outils modernes, percutants et ludiques »

LE RANDO MALIN COTE D'AZUR 2ème Edition Roger BERIOT.

rando malin.jpg"Les Alpes-Maritimes regorgent de sites magnifiques mais la plupart des randonnées présentées dans les guides sont souvent (trop) connues et (trop) fréquentées.

Dans cette nouvelle édition du Rando Malin, nous vous proposons 36 balades hors des sentiers battus, loin de la foule des randonneurs, pour découvrir de nouveaux itinéraires, de nouveaux paysages et de nouveaux trésors de notre région.

Parce que l'on ne fait pas de la randonnée pour mettre un pied devant l'autre, ce guide vous propose aussi de découvrir la richesse du patrimoine régional en vous promenant sur des sites qui gardent la mémoire de notre passé ou qui perpétuent les traditions agro-pastorales d'autrefois."

 

PROMENADES LITTERAIRES EN PROVENCE Lydie BELMONTE.

PROMENADES LITTERAIRES.jpg"Ce guide propose de suivre les traces des grands auteurs dans un décor qui fut le témoin de leur passage et auquel ils étaient intimement attachés en Provence.

Pour chaque écrivain, une présentation de sa vie, de son œuvre et des lieux qu'il a fréquentés (ou décrits dans ses ouvrages) vous guidera dans ces promenades littéraires à Marseille, Cassis, Aix-en-Provence, Aubagne, Avignon...

16 grands écrivains sont réunis dans cet ouvrage avec en complément les interviews exclusives de 4 auteurs de la nouvelle vague provençale (Gilles Del Pappas, Olivier Descosse, Philippe Carrese et René Frégni)."

Editions Mémoires Millénaires http://www.memoiresmillenaires.com/  memoiresmillenaires@wanadoo.fr

 

SERRE EDITEUR

LE CROS DE CAGNES - Roselyne CHOMIKI 

LE CROS DE CAGNES.jpgLes habitants du Cros-de-Cagnes, fiers de l’histoire de leur «village», ont voulu sauvegarder la mémoire de leur communauté. Pour recueillir leurs témoignages, les Crossois de la Commune Libre du Cros-de-Cagnes ont fait appel à Roselyne Chomiki, ancienne journaliste de Nice-Matin.

Ils nous content ainsi l’histoire du Cros transmise par leurs parents de génération en génération : l’enfance partagée entre l’école et les menus travaux, la vie rude des pêcheurs et des femmes du village, les fêtes ... Cette mémoire vive complétée par des recherches dans les archives de la Ville ou du Département vous invite, chère lectrice et cher lecteur, à la découverte du Cros-de-Cagnes, «pêcherie» devenue station balnéaire qui a accueilli, avant Saint-Tropez, des vedettes telles que Brigitte Bardot, Simone Signoret, Yves Montand et bien d’autres...

Entre Histoire et petites histoires, anecdotes émouvantes ou amusantes, voici un aperçu de la riche évolution d’un hameau stimulée par l’installation de pêcheurs venus de Gênes et de Naples au XIXe siècle...

Site http://www.serre-editeur.fr

25 novembre 2014

IMPRESSIONS PHOTOMENTON 2014

Cette année encore, c'est le dernier jour du festival que j'ai fait la visite de ce rendez-vous des passionnés d'images. Quelques impressions sans prétention, quelques coups de coeur.

Photomenton 2014, Louis-Paul Fallot, Magali Moscardo, Marie-Caroline Brisoux, Michel Badia

Dès l'entrée, les visiteurs sont invités à voter pour décerner le prix du public. Alors on joue le jeu en cherchant, de stand en stand, celui qui accrochera le plus notre regard, celui qui aura su trouver le savant équilibre entre le traitement du sujet et la maitrise de la technique.

Rapidement, la première constatation est cette montée en puissance dans la qualité du travail des exposants, l'effort d'harmonie sur la présentation des clichés. D'année en année, PHOTOMENTON devient une référence.

photomenton,maxime peregrini,magali moscardo,louis-paul fallot,editions baie des anges.

L'invité "vedette" de l'édition 2014 a permis de faire découvrir un photographe intéressant derrière l'animateur télé people, Nikos ALIAGAS.

Autre fait marquant, PHOTOMENTON est un festival où les gens se parlent ! Il y a une vraie communication entre le public et les photographes, les uns commentant les images, les autres expliquant le moment saisi, le comment de la prise de vue.

Photomenton 2014, Louis-Paul Fallot, Magali Moscardo, Marie-Caroline Brisoux, Michel Badia

Mon coup de coeur est allé à Marie-Caroline BRISOUX. Ses portraits de chevaux aux cadrages étonnants, à l'éclairage à fleur de poil magnifiant l'animal, m'ont impressionnée. Elle a d'ailleurs obtenu le troisième prix des organisateurs sur la centaine d'exposants. Quant à Michel BADIA, j'ai bien aimé le dialogue entre ses textes et ses photos. Etonnants aussi, les clichés d'une toute jeune exposante de 12 ans, Violaine CHOQUIER mais il est vrai aussi que la passion de la photo nait souvent à l'adolescence...

Photomenton 2014, Louis-Paul Fallot, Magali Moscardo, Marie-Caroline Brisoux, Michel Badia

Fidèle depuis 2007 à  PHOTOMENTON, Louis-Paul FALLOT présentait cette année plusieurs très beaux "Noir et Blanc" d'ateliers d'artistes ayant servi de base à son dernier livre "Objectif artistes"  paru aux Editions Baie des Anges. Cet éditeur est aussi un passionné d'images puisqu'une de ses collections est consacré à la Photographie "Carte blanche et noire à..." et qu'il confie souvent la première de couverture de ses romans policiers à "ses" photographes.

Photomenton 2014, Louis-Paul Fallot, Magali Moscardo, Marie-Caroline Brisoux, Michel BadiaParmi les organisateurs, Maxime PEREGRINI rendait un vibrant hommage à Hervé GOURDEL, alpiniste, guide et photographe, en présentant de superbes paysages de montagnes. Quant à Magali MOSCARDO, ses ambiances de concerts au Nikaia méritaient l'arrêt sur image pour leur lumière.

Photomenton 2014, Louis-Paul Fallot, Magali Moscardo, Marie-Caroline Brisoux, Michel Badia

En sortant du palais de l'Europe, les amis qui m'accompagnaient et qui découvraient pour la première fois PHOTOMENTON, m'ont dit tout simplement "quelle belle expo ! quelles belles rencontres ! vivement l'année prochaine !".

17 novembre 2014

L'EXPO DANS L'EXPO

C'est bien la première fois que je vois des sculptures sans me rendre compte qu'elles constituent une expo à part entière, dans un musée non-artistique... En amenant mon petit-fils au Musée Océanographique de Monaco, nous étions venus pour une découverte de poissons multicolores, de requins que l'on peut caresser...et autres habitants des fonds sous-marins dont il est passionné.

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

"Evolution" de Gao XIAOWU.
"Cette description sculpturale d'une transformation de requin dans un poisson rouge largement ornemental illustre la tendance humaine d'aller à l'encontre de la nature. Le titre se réfère à la renaissance et la métamorphose, se rapportant à la transformation de la société par l'industrialisation et la technologie que l'artiste voit comme artificiel, une évolution contre la nature".

Après plus d'une heure d'aquariums, la sculpture installée en haut des escaliers menant au 1er étage a enfin détourné mon attention des splendeurs du monde aquatique... Y aurait-il une expo dans l'expo ?

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

"Swimming" de Zu LIANG.
"En explorant la possibilité d'harmonie entre des humains, des requins et la vie de mer, cette sculpture d'un grand requin blanc fournit un contraste positif avec d'autres œuvres de l'exposition. Les silhouettes d'acier de créatures océaniques comme des crabes, la méduse, le thon et des escargots de mer forment la structure du requin. Sur son dos ce sont les figures de deux petits enfants, illustrant l'idée que les humains ne sont pas une partie de la chaîne alimentaire naturelle des requins et que les requins ne sont pas les ennemis naturels des humains. La structure de requin creuse, faite de l'acier inoxydable fortement poli, contient une lumière brillante, lançant une ombre complexe sur les murs environnants, comme un banc de poissons énorme. L'image des enfants sur le requin arrière ajoute à l'harmonie et à la tranquillité de l'oeuvre."

Dans la salle suivante, cette fois-ci plus de doutes, un superbe requin en acier découpé trône à l'entrée, l'énorme baleine suspendue au plafond en passerait presque inaperçue...

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

"Tsunami Sharks" de LI HUI.
"La puissance du tsunami et la colère de la nature sont explorées par le sens de fragmentation et l'énergie destructive qui émanent de cette sculpture. Un harpon perce la surface reflétée, suggérant l'arme du lanceur déjà installé sur la terrasse du musée, créant un dialogue puissant entre le travail et le contexte marin historique du musée. En illustration spectaculaire du pouvoir destructif de l'humanité, le visiteur est affronté avec leur propre image dans la surface reflétée cassée, nous forçant à mettre en doute notre désir de dominer la nature."

 La balade se termine par la terrasse qui n'était pas aménagée lors de ma précédente visite remontant à plus d'une quinzaine d'années. Panorama impressionnant entre la principauté et la mer. Deux sculptures monumentales servent d'arrière plan aux photos souvenir des visiteurs. Et là on se dit qu'il va falloir aller à la pêche aux infos sur le net. En rentrant, j'ai donc appris que j'avais visité  "On Sharks and Humanity" !

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

En complément de l'exposition sensorielle et scientifique en cours sur les requins, 11 oeuvres ont été créées spécialement pour le Musée Océanographique de Monaco par une dizaine d'artistes chinois pour sensibiliser le grand public à la préservation de ce prédateur, situé au sommet de la chaîne alimentaire, pourtant indispensable au bon équilibre des écosystèmes marins. Comme ci-dessus, "The Butterfly in Love with the Flower" de Zheng LU. "La surface distinctive de la sculpture, une grande description en acier inoxydable d'une nageoire de requin, est caractérisée par sa structure semblable à la bulle délicate. Cette structure irrégulière représente l'idée que des éléments peu solides peuvent apparaître extérieurement forts, mais sont passagers et évanescents dans la nature référant à l'idée du requin comme une créature puissante qui est en fait en danger de disparition, la dissolution comme une bulle, en conséquence de la forte envie de l'homme de dominer la nature. Le titre, dans lequel le Papillon amoureux de la fleur se réfère, est une poésie chinoise dans laquelle un papillon tombe amoureux d'une fleur sur le point de disparaître".

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

Sur le parvis du musée, j'avais ainsi fait poser mon petit-fils à côté de "To Poseïdon", sculpture d'acier de Xia HANG. "Le requin est décrit comme un bateau de guerre, un soldat de Poséidon, fort et résistant pour attaquer. Un sentiment de la rapidité est évoqué par l'idée que les éléments différents qui composent la sculpture peuvent être démontés et rassemblés en formes différentes. De cette façon la sculpture rappelle un jouet, renversant les thèmes sérieux exprimés par sa matérialité".

Musée océanographique de Monaco, Expo On sharks and humanity,

En agrandissant une photo du hall du 1er étage, est apparue en suspension "Enlightenment" de Yu YANG, accumulation d'harpons. Quel dommage d'être passée à côté car celle-ci est parlante : "Composé de harpons de pêche, les armes utilisées dans la capture et le meurtre de requins, la forme tordue d'un requin suggère la lutte et la souffrance. La maille entrelacée de harpons décrit la forme du requin et en même temps la destruction du corps de la créature. Les cordes d'un filet de pêche s'accrochant ci-dessus font allusion au danger de capture".

Sans parler des video, peinture, poème ou installation de filet que je n'ai même pas remarqués... "On Sharks and Humanity" est visible jusqu'au 8 mars 2015. Plus d'infos sur le site du Musée Océanographique http://www.oceano.mc ainsi que sur le site dédié de l'expo http://www.parkviewartsaction.com/ 

Je tiens à préciser que j'ai du traduire les textes de présentation des oeuvres par le biais d'un traducteur sur le net car, sur le site Parkviewartsaction, tout est rédigé en anglais. Donc j'espère que le texte en français est assez proche de l'original...

28 octobre 2014

PHOTOMENTON 2014

9ème édition pour ce festival photographique qui se tiendra, à Menton, du 15 au 23 novembre 2014 dans le cadre prestigieux du Palais de l'Europe.

photomenton 2014,menton,palais de l'europe,association photomenton

Rendez-vous devenu incontournable pour plus d'une centaine de photographes français et italiens, unis par la même passion de l'image, qu'ils soient professionnels ou amateurs. De plus, PHOTOMENTON donne un sens humain et solidaire à ce rassemblement en reversant la recette à l'HAMAP, organisation non gouvernementale qui lutte contre les mines AntiPersonnel dans le monde.

Photomenton Palais de l'Europe.jpgPalais de l'Europe - droits Photomenton

Invité d'honneur cette année, Nikos ALIAGAS. "La photo me fascine depuis l'enfance. Dans la maison des grands parents en Grèce, le regard ténébreux des ancêtres transperçaient les sténopés qui ornaient les murs blanchis à la chaux. Contrastes et clairs obscurs laissaient transparaître des lignes jusque là inconnues..."

Principaux temps forts du festival : Inauguration le 15 novembre à 18h

Les 15, 16, 22 et 23 novembre, plusieurs ateliers à thèmes et conférences.

Dimanche 16  novembre : de 9h à 18h marathon Olympus de la photo numérique dans les rues de Menton, avec plusieurs thèmes imposés. Règlement et inscriptions sur le site.

ENTREE 3 EUROS. PALAIS DE L'EUROPE 8 avenue Boyer 06500 MENTON. Horaires : du lundi au vendredi : 10h–12h et 14h–18h, samedi et dimanche : 10h–20h, fermé le mardi. 

Contacts PHOTOMENTON : www.photomenton.com  photomenton@gmail.com - Maxime PEREGRINI, président, maxime@peregrini.net 06 07 88 78 76 - Marc LAMBALOT, secrétaire, lambalot@free.fr 06 60 38 31 92

19 octobre 2014

SALON ART CONTEMPORAIN

Ce week end s'est tenu au palais des expositions de Nice, le 1er salon d'art contemporain... Titre un peu étonnant, pour notre région où les salons artistiques sont tout de même loin d'être rares... mais c'était le premier présenté par la Sté Art3f, ici. "L'art est à la portée de tous, dès qu'on le montre". Cette citation de Victor VASARELY était le slogan des organisateurs.

1er salon art contemporain Nice

Le long des stands, peut être y découvrirons-nous de nouveaux artistes, de nouvelles techniques, de nouvelles idées, de nouvelles façons de penser l'Art... 

1er salon art contemporain Nice

Du graff chez plusieurs exposants, le "stree art" de plus en plus reconnu comme une valeur artistique à part entière, c'est toujours une bonne nouvelle. 

1er salon art contemporain Nice

De la laine comme matériau, une multitude de seins en laine... Pour cette installation, Olivia MOELO a fait appel à des tricoteuses de tous les coins de France, voire même du monde entier. Ici, l'Art devient le moyen de faire passer le message sur la prévention du cancer du sein qui concerne toutes les femmes de la planète. 

1er salon art contemporain Nice

Pas de nouveautés donc, mais il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses... des artistes indépendants aux galeries bien connues dans notre région pour leur sélection de qualité. Dommage d'avoir un peu l'impression que les visiteurs, dans les salons à l'inverse des expositions en galeries ou musées, regardent les oeuvres en se demandant si elles s'harmoniseront avec le canapé du salon... Pour ceux souhaitant vivre de leur art, c'est sans doute un "mal" nécessaire.

15 octobre 2014

AMES SENSIBLES S'ABSTENIR

Ce pourrait être le sous-titre de l'exposition de l'UMAM qui se tient jusqu'au 22 novembre au Château-Musée Grimaldi du Haut de Cagnes. Je suis sortie enchantée de la visite tandis que d'autres étaient choqués, voire agacés...

UMAM, château-musée Grimaldi, Haut de Cagnes
Evidemment pour les touristes venus en famille, avec enfants et petits-enfants, découvrir un château médiéval...  les "mises en scènes" d'oeuvres contemporaines surprennent, c'est le moins qu'on puisse dire... Et pourtant, à l'entrée, l'avertissement est affiché, répété largement à chaque visiteur par le personnel des lieux. 

UMAM, château-musée Grimaldi, Haut de Cagnes

Eternel problème de tous ceux qui, ne s'intéressant pas au travail des artistes, se contentent du premier abord, de l'apparence. Alors oui il y a de quoi être surpris, déconcerté, choqué voire horrifié par des pendus en cercle, des revolvers géants, un crucifix éclaté, des cerveaux volants, des squelettes dans le sable et des morceaux de lapin étalés sur les murs...

UMAM, château-musée Grimaldi, Haut de Cagnes

Mais est-ce que l'Art, ce ne serait pas la curiosité, l'interrogation, la recherche du pourquoi, du comment, du parce ce que... l'effort d'aller au delà des apparences ? Il aurait peut-être suffi qu'un catalogue de l'expo soit disponible dans plusieurs salles, avec quelques lignes de l'artiste sur sa création, pour donner des clés à la plupart des visiteurs. Pour ma part, j'ai noté les noms, les titres de ce qui m'interpellait le plus et... direction Google qui éclaire les esprits les plus obscurs...

UMAM, château-musée Grimaldi, Haut de Cagnes

Bien sûr, parce qu'un artiste est sensible au monde qui l'entoure, la violence de ce qu'il y voit se reflète dans ses créations mais ce ne sont pas obligatoirement les plus criantes qui sont forcément les plus violentes... "La boucherie" de Mauro Corda (les pendus) est aussi un hommage à son père, au travail physique épuisant jusqu'à la mort... Dans son "projet Telemachus" Nicolas Rubinstein (les cerveaux volants) a choisi simplement comme figure Télémaque, fils d’Ulysse qui, en l’absence de son père, se sent porteur des valeurs morales et qui devra aller au bout de l’histoire de ses parents pour construire la sienne. Ce sont ces thématiques de passage à l’âge adulte, de mémoire et de transmission familiale que se propose d’interroger cette installation.  Enfin, les tricotages de papier journal de Jacqueline Matteoda étouffent, dans ses mailles, le vacarme des souffrances des fait-divers quotidiens...

UMAM, château-musée Grimaldi, Haut de Cagnes

76 artistes participent à la Biennale de l'UMAM, allez voir leurs "mises en scènes" avec l'esprit ouvert, ne fermez pas les yeux au premier coup d'oeil... Ils ont beaucoup de choses à vous dire.

Château-Musée Grimaldi, place du château, Haut de Cagnes, 06800 Cagnes sur mer. Tél 04 92 02 47 30. Ouverture : tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 12h et  14h à 17h. Entrée libre le 1er dimanche du mois et l'après-midi du 2ème samedi du mois à l'occasion  du parcours "Art Maintenant" dans le Haut de Cagnes.