Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Imprimer

    LE TEMPS D'UNE OEUVRE DE FRANTA

    Jusqu'au 21 mai prochainFRANTA est enfin à l'honneur dans cette ville de Vence qu'il habite depuis plus de 50 ans. Du maire, Loïc Dombreval, à la vice-présidente du Conseil Départemental, Anne Sattonnet, ils étaient unanimes, ce samedi de vernissage à la Chapelle des Pénitents Blancs, pour dire, maintenant, leur fierté d'avoir parmi leurs concitoyens, cet artiste de renommée internationale.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Une reconnaissance tellement méritée pour ce grand Monsieur, d'une simplicité et d'un abord si chaleureux ! FRANTA en a sans doute été touché mais ce qui m'a le plus ému, c'est le regard plein de fierté et d'amour de Jacqueline, son épouse, celle pour laquelle, en 1958, il a choisi le chemin de l'exil de sa Tchécoslovaquie natale, via la clandestinité, pour la suivre à Nice, puis à Vence. Jacqueline, la force tranquille et discrète, celle qui l'a soutenu et accompagné tout une vie, permettant au jeune peintre fougueux d'alors, torturé par ses souvenirs, de devenir l'artiste apaisé d'aujourd'hui.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Que ce soit au Musée de Vence ou à la Chapelle des Pénitents Blancs, beaucoup d’œuvres de FRANTA sont autant de coups de poing, au travers des contrastes de couleurs ou de l'affrontement du noir et blanc.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Elles racontent ses émotions, ses révoltes devant les violences dont il a été témoin dans sa jeunesse, ou celles de l'actualité politique dans d'autres périodes de sa vie. 

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Et puis, au fil du temps, il y a l'évolution vers la reprise de confiance dans l'Homme grâce à ses voyages en Afrique et la stabilité de sa vie familiale.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Mon coup de coeur dans cette expo, c'est la surprise devant la toile "Maternité II". Cette mère guidant les premiers pas de son enfant représente toute la force maîtrisée qui suscite l'émotion immense éprouvée devant l'oeuvre de FRANTA. Dans le catalogue, il y a un superbe texte de la philosophe Claude MONTSERRAT sur ce sujet.

    A voir et à revoir au Musée de Vence, 2 place du frêne, et à la Chapelle des Pénitents Blancs jusqu'au 21 mai.

  • Imprimer

    POESIE SUCREE ET MACHINE

    A la Galerie des Ponchettes, jusqu'au 28 mai prochain, c'est une drôle de machine qui est installée. Elle fabrique des filaments sucrés qui s'envolent vers les voûtes avant de devenir tapis blanc crissant sous les pieds des visiteurs.

    Galerie des ponchettes, Vivien Roubaud

    Etonnant contraste entre la froideur métallique de la mécanique et la douceur suggérée du sucre dans cette installation de Vivien ROUBAUD, artiste plasticien diplômé de la Villa Arson.

    "Détournant des matériaux utilitaires déclassés (imprimantes, lustres, balais, moteurs, souffleurs, lames de scie)... Il crée ainsi des systèmes mutants et dysfonctionnels produisant un mouvement cyclique perpétuel ou encapsulant l'instantanéité de phénomènes naturels fulgurants. Les prototypes poétiques qu'il propose ramènent paradoxalement la mécanique du côté du vivant, de l'impalpable, de l'invisible."

    Galerie des ponchettes, Vivien Roubaud

    Au premier abord, le public est plutôt déconcerté par l'installation, hésite puis plonge volontiers en plein retour en enfance devant cette abondance de barbe à papa... Et c'est à qui en attrapera le plus avant qu'elle ne s'envole... Un Art entre poésie et gourmandise ? 

  • Imprimer

    MESSE DES ARTISTES 2017

    Le thème EXODE(S) a inspiré près de 120 artistes plasticiens et photographes pour cette nouvelle Messe des Artistes organisée depuis plusieurs années par le Frère dominicain, Yves-Marie LEQUIN, avec l'aide de Frédéric ALTMANN.

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    Le jour des Cendres, cette célébration religieuse oecuménique respecte le voeu du caricaturiste WILLETTE : "Priez pour ceux qui partiront dans l'année..." et réunit près de 1000 personnes, croyants et non croyants, dans l'église St Pierre d'Arène.

    Les prestations théâtrales, musicales et vocales, toujours de très haut niveau, se succèdent tout au long de la cérémonie, sans basculer dans le spectacle, mais, au contraire, en accentuant l'intensité de la communion spirituelle entre les participants.

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    «Exode(s)» évoque la longue traversée du désert jusqu’à l’entrée espérée dans la lumière de Pâques. On évoquera bien sûr ceux qui de par le monde connaissent l’exil.  

    Combien d'exposants y ont reconnu leur propre histoire ! L'exode des juifs pendant la guerre 39-45, le départ d'Algérie ou une émigration familiale vers la France, terre d'accueil, à différences périodes du 20ème siècle....

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    Combien ont fait le lien entre ce qu'ils ont vécu des années en arrière et ce que vivent des milliers d'immigrants aujourd'hui. Tous ceux qui viennent à nos portes et qu'on a tant peur d' accueillir... 

    MESSE DES ARTISTES 20172.jpg

    Je ne peux pas citer ici toutes les oeuvres poignantes que j'y ai vues : les barbelés tellement évocateurs dans la toile de Mery VIAL, les longues cohortes de personnages dans celles de Louis DOLLE ou de Svéta MARLIER, les rails dans la photographie de Frédéric ALTMANN, l'homme seul dans celle de Louis-Paul FALLOT, la coccinelle de CHENO avec son baluchon sur le dos, ou l'Europe de GEN tel un ange d'espoir... Et tous les autres, tout aussi émouvants, forts !

    Il faut aller voir cette exposition exceptionnelle qui se poursuit jusqu'au 17 avril, week-end de Pâques, et prendre le temps d'y passer un long moment pour vous en imprégner.

     

    Église Saint Pierre d'Arène de Nice 52 rue de la Buffa à Nice. Ouvert tous les jours, sans interruption, dee 8h00 à 20h00. Entrée libre.

    A découvrir 150 oeuvres des artistes de la scène azuréenne : Alain Aguano​ - Frederic Altmann-Eloy​ - Anet Sbirrazzuoli​ - Michel Anthony​ - Henri Amar​ - Laurence Belhomme (Loulou S'il le Faut​)- Jean-jacques Beltramo​ - Michèle de Boissieu - BBR Brigitte Berger Rougagnou - Laurent Bosio​ - Jocelyne Bosschot​ - Bouffier Lionel​- Nathalie Broyelle​ - Louise Caroline​ - Guillaume Cavalier - Sylvia Castaldi​ - Chantal Cavenel​ - Valérie Cheno​ - Augustin Colombani​ - Carmy Convertino​ - Christine Cotinaud​ - Yann Deleuneville (Kastor) - Elsa Djelidi​ - Louis Dollé​ - Louis-Paul Fallot​ - Lionel Fantini​ -Jean Marie Fondacaro​ - Daniela Fontinova - Jean Paul Fouques​ - Christine Franceschini - Daniel Galbiati - Jean-François Gaulthier (Saint-Paul De Vence Jfg​) - Gen - George Sculpteur​ - Anthony Gillant - Claude Giorgi - Michel Gouaud​ - Antoine Graff - Betty Graffiti​ - Pascal Habecker - Beatrice Heyligers​ - Raimond Hommet​- Laura Hurt - Agnès Jennepin​ - Irmeli Jung​ - Katherine Marie A - Suzan L - Lagan - Marc Lavalle - Ioan Léveillé​ - Ulis de Loma - Félix Macri​ - Albino Angelo Marcolli​ - Margaud Atelier du Cepoun​ - Mary B - Moko Mad'moiselle - Svetà Marlier​ - Maurizio Martorana - Malou Moreau​ - Gabriel Martinez​ - Cyril Mendjisky​- Silvia Mongardi - Annie Bianca Montoya​ - Steve Morphèe​ - Moustache Bleue​ - Patrick Moya​ - Nivèse - Alexis Obolensky - Nanou J. Paolini - Yvette Paris - Marc Piano​ - Alexandre Prieur​ - Francis Puivif​ - MCaroline Regottaz​ - Catherine Rigal​ - Caroll Rosso Cicogna​ - Richard Roux - Robert Roux - Fabienne Roz - Tommaso Russo - Ica Saez - Sam (Sonia) - Alejandra Sanchez - Philippe Sanguinetti - Patrick Schumacher - Slobodan - Jérémy Taburchi - Mery Vial - Patrick Wack.