Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DONNER A VOIR - Page 2

  • Imprimer

    POUR CEUX QUI BOUGENT

    SUISSE - MUSEE DE CAROUGE
     
    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,galerie elsa bargème,château-musée de vascoeuilJusqu'au 10 décembre prochain, le musée de la ville de CAROUGE expose les lauréats de son dernier concours international de céramique sur le thème du miroir.
     
    La céramiste laurentine, Jocelyne BOSSCHOT, fait partie des heureux élus (263 concurrents, 38 pays représentés) et y présente "Le miroir d'Alice" inspiré du conte de Lewis Carroll.
     
    ...Mon miroir est d'inspiration baroque, sciemment, car j'ai voulu privilégier l'expression de la puissance et de l'énergie vitale du mouvement. . C'est le tourbillon de la vie, la perte des repères, le vertige dans la fluidité des courbes voluptueuses d'une chevelure féminine....
    Énigmatique, le miroir lui-même se niche tout au fond d'un cadre profond .Cet effet de profondeur, de puit de vertige est multiplié par deux par le miroir lui-même...

    Musée de Carouge, Place de Sardaigne 2, 1227 Carouge (Suisse) Tél.: 022 307 93 80 musee@carouge.ch

     
     
    DOLCEACQUA (Italie) - CHATEAU DORIA
     
    Jusqu'au 4 décembre 2017, la peintre plasticienne cagnoise, GEN, participera à l'exposition collective des membres de l'association artistique monégasque AIAP UNESCO, au Château Doria, dans la jolie bourgade de Dolceacqua à 30mn de Vintimille.
     
    Elle y exposera "Chevauchée sauvage", une acrylique sur toile de grand format.

    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,galerie elsa bargème,musée de carouge suisse,jocelyne bosschot

    L'exposition est ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 18h : Site internet Château DORIA de DOLCEACQUA
     
     
     
     
     
    SAINT RAPHAEL - MAIRIE D'HONNEUR LES  ASPHODELES
     

    les carrières de lumières,les baux en provence,galerie beddington fine art bargemon,jocelyne bosschot,greg ponzanelli,carouge suisse,gen cardona dolceacqua chateau doria

    Du 3 novembre au 4 décembre 2017, 11 artistes sont réunis autour d'une thématique commune "D'après Nature". Installations, photos, dessins, techniques mixtes d' Alexandra ALLARD, Céline DAVIDIAN, Maya DAVIDIAN, Denis GIBELIN, Claude GIORGI, Florence GUILLEMOT, Nicolas LAVARENNE, Stéphanie LOBRY, Claudie POINSARD, Richard ROUX et Anne-Sophie VIALLON.
     
    Entrée libre du mardi au samedi de 15h à 19h. Villa Asphodèles 1596 Avenue de Valescure 83700 SAINT RAPHAEL.
     
     
     
     

    LES BAUX EN PROVENCE - CARRIERES DE LUMIERE

    Jusqu'au 7 janvier 2018, le nouveau spectacle "sons et lumières" des Carrières de Lumière met en scène l'exposition "BOSCH, BRUEGHEL, ARCIMBOLDO, fantastique et merveilleux", sur ses 7000 m2 de murs de 14m de haut et sur un "tapis de 2000m2. 

    les carrières de lumières,les baux en provence,

    Des triptyques de Bosch les plus emblématiques (tels Le Jardin des Délices, La Tentation de Saint Antoine, ou encore Le Chariot de foin) aux étonnantes compositions d'Arcimboldo faites de fleurs et de fruits en passant par les fêtes villageoises de la dynastie Bruegel, les Carrières de Lumières s'ouvrent aux univers fascinants de ces trois grands maîtres qui se sont attachés à représenter la vie, son mouvement et toute la dualité d'un monde oscillant entre le bien et le mal. S'ils partagent une grande finesse d'exécution dans le dessin, ils se retrouvent aussi sur le terrain d'une extrême inventivité. A l'imaginaire halluciné de Bosch et à la créativité des visages improbables d'Arcimboldo répond la trivialité joyeuse d'un Brueghel ancrant ses multiples personnages dans le réel.

     
    Est-ce utile de préciser que les Carrières de Lumière sont à voir, absolument ?... Toutes les infos pratiques sur le site www.carrieres-lumieres.com

    Carrières de Lumières  Route de Maillane 13520 Les Baux de Provence Tél. : 04 90 54 55 56

  • Imprimer

    LA PASSION VAN GOGH

    Je suis restée scotchée devant ce film d'animation hors du commun !

    la passion Van Gogh, film d'animation

    Bien évidemment, on plonge dans l'univers de Van Gogh, ses couleurs tellement reconnaissables mais, au bout de quelques minutes, on est pris par l'intrigue quasi-policière. Pour qui connait l'histoire de la fin  de la vie de Vincent Van Gogh, certaines questions restent en suspens. Le personnage principal, fils imaginé du facteur Roulin, mène l'enquête aux travers de rencontres avec les témoins de l'époque.

    la passion Van Gogh, film d'animation

    Surprenant également, la façon dont l'image passe de la couleur au noir et blanc, donnant l'illusion fugace de voir des acteurs réels.

    la passion Van Gogh, film d'animation

    Paris, été 1891, Armand Roulin est chargé par son père, le facteur Joseph Roulin, de remettre en mains propres une lettre au frère de Vincent van Gogh, Theo. En effet, la nouvelle du suicide du peintre vient de tomber. Armand, peu enchanté par l’amitié entre son père et l’artiste, n’est pas franchement ravi par sa mission. À Paris, le frère de Van Gogh est introuvable. Le jeune homme apprend alors par Père Tanguy, le marchand de couleurs du peintre, que Theo, visiblement anéanti par la disparition de son frère aîné, ne lui a survécu que quelques mois. Comprenant qu’il a sans doute mal jugé Vincent, Armand se rend à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé ses derniers mois, pour essayer de comprendre son geste désespéré. En interrogeant ceux qui ont connu l’artiste, il découvre combien sa vie a été surprenante et passionnée. Et que sa vie conserve une grande part de mystère.

    la passion Van Gogh, film d'animation

    Ce film d'animation est un chef d'oeuvre technique qui met en valeur de façon originale l'oeuvre de Vincent Van Gogh.

  • Imprimer

    PALAIS LASCARIS REVISITE

    Jusqu'au 1er avril 2018, le musée du Palais LASCARIS est "revisité" par des artistes contemporains ayant un lien avec Nice. Immédiatement, ça revigore ce site baroque, désuet, et le contraste y est bien agréable.

    Le palais Lascaris revisité, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire

    A l'accueil , j'y retrouve avec plaisir les mises en scènes de Cédric TANGUY, plus vu depuis l'expo de l'UMAM au Château-Musée Grimaldi de Cagnes et la Chapelle des Pénitents de Vence d'il y a plusieurs années :

    "Cédric Tanguy crée et triture des images de tableaux retravaillés par des logiciels informatiques. Numériques, surréalistes, provoc', baroques, parodiques, mêlant bestialité et esthétique, ses photo-montages forment un imaginaire décadent sorti tout droit du cerveau à ciel ouvert du personnage extravagant qu'il incarne."

    Le palais Lascaris revisité, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire

    'La vierge aux escargot" 2009, Claude Gilli   - "Eve", 2014, Caroline Challan-Belval

    Divers matériaux, certains surprenants, sont utilisés dans ces créations modernes mais beaucoup font un pendant volontaire ou pas avec les œuvres traditionnelles du musée.

    Le palais Lascaris revisité, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire
    Oeuvres de Cédric TEISSEIRE et d'ARMAN

    C'est là tout le plaisir de cette exposition, le parallèle, le contraste, l'étrangeté qu'ont recherchés les artistes contemporains par rapport à ceux de cent, deux cents ans plus tôt, voire même plus anciens, mais le fait que tout se lie.

    Le palais Lascaris revisité, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire

    à gauche : "Accordéon (colère)1980" d'Arman  - au centre : Les guitares de René VOBOAM de 1650

    Un festival de pièces originales à découvrir, tant dans les nouvelles que dans les "oeuvres permanentes".

    Palais Lascaris - 15 rue Droite - 06300 Nice. Tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi
    Œuvres de : Arman, Ben, Denis Castellas, Caroline Challan Belval, Jean Dupuy, Philippe Favier, Claude Gilli, Olivier Gredzinski, Philippe Gronon, Thierry Lagalla, Didier Larroque, Natacha Lesueur, Bruno Pelassy, Rober Racine, Jean-Philippe Roubaud, Corina Rüegg, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire.

  • Imprimer

    LES HASARDS DU VIEUX-NICE

    Même hors saison estivale, le Vieux-Nice reste un lieu de promenade aux mille surprises. D'une boutique au nom étrange, évocateur... "Migale et les Arts", vêtements, créations originales... à une minuscule sculpture de pierres accrochée à un portique entre cours Saleya et quai des Etats-Unis, voire quelques mannequins peints au hasard d'une ruelle, il y a toujours à voir...

    Ruelles du Vieux-Nice, Galerie des Ponchettes, Galerie des dominicains, Max Galli, Prom'du coeur

    Côté galeries, deux pauses très différentes. La première, à la Galerie des Ponchettes, où Noël DOLLA a recomposé ses "restructurations spatiales" datant des années 70. Photos de ses expérimentations de l'époque, proches du Land Art, et installation contemporaine 2017 dans le cadre de l'exposition "Ecoles de Nice".

    Ruelles du Vieux-Nice, Galerie des Ponchettes, Galerie des dominicains, Max Galli, Prom'du coeur

    Du côté de la Galerie des Dominicains, le peintre Max GALLI présentait ses scènes colorées au côté des sculptures païennes de son ami, Michel KOHLER.

    Ruelles du Vieux-Nice, Galerie des Ponchettes, Galerie des dominicains, Max Galli, Prom'du coeur

    Arrivée sur le Quai des Etats-Unis pour une réunion caritative de passionnés de voitures de collection au profit d'une association d'enfants hospitalisés. Un petit tour dans un bolide, une cadillac d'anthologie, une 2CV originale, un bus de l'association Tram&Bus de la Côte d'Azur, parmi le beau choix de cette 4ème édition de la PROM' DU COEUR.

  • Imprimer

    BORDERLINE A MONACO

    L’artiste exprime ici toute sa sensibilité et questionne le public sur sa relation à la nature, à la mort et à la renaissance. « A partir de ces sujets de prédilection, il joue avec le rapport ambigu que l’homme entretient avec l’univers marin, entre peur et fascination, pour confronter le public aux enjeux actuels de protection de la biodiversité »... Robert Calcagno, Directeur général du Musée océanographique.Bordeline, Philippe Pasqua, Musée Océanographique de Monaco

    Le ton est donné. "Borderline" de Philippe PASQUA interpelle le public c'est le moins qu'on puisse dire avec cette 1ère installation en plein milieu du hall d'entrée :"Wheel of time", la roue du temps, le cycle de la vie et de la mort...

    Expo Borderline, Philippe Pasqua, Musée océanographique de Monaco

    Durant la visite des magnifiques aquariums, on réfléchit encore à cette confrontation entre la préservation de la vie dans les océans, et la pollution apportée par l'homme qui entraine la mort.

    Expo Borderline, Philippe Pasqua, Musée océanographique de Monaco

    Au dessous de la baleine mythique du Musée Océanographique créé par le Prince Albert 1er de Monaco, la sculpture "SANTA MUERTE" rappelle que l'humain est tellement fasciné par la richesse (squelette de tortue en bronze, 5m) qu'il en oublie toute notion de prévoyance... L'oeuvre évoque la destruction du monde marin, la disparition des espèces.

    Expo Borderline, Philippe Pasqua, Musée océanographique de Monaco

    Dans la grande salle du 1er étage, l'installation de l'artiste s'anime toutes les heures par une projection en musique et en images. Le bruit de la mer, les cris aussi... Mon petit-fils était fasciné.

    Expo Borderline, Philippe Pasqua, Musée océanographique de Monaco

    "Who should be scared ?" Qui devrait avoir peur... A nouveau une référence de l'artiste au discours prononcé par le Prince Albert 1er en 1921 devant l'Académie des sciences américaines de Washington. Il s'inquiétait, il y a près de cent ans, de la destruction abusive des poissons. Aujourd'hui, qui pourrait avoir peur de ce mégalodon, ancêtre du requin, espèce disparue....

    Jusqu'au 7 janvier 2018 au Musée océanographique de Monaco.

  • Imprimer

    GAUGUIN LE VOYAGE A TAHITI

    Curieuse de voir cette nouvelle version d'une partie de la vie de Paul GAUGUIN, son premier voyage pour Tahiti.
    le fim Gauguin le voyage à Tahiti
    On y voit très peu sa peinture alors que c'est pourtant là, en Polynésie, qu'il a créé ses plus grands chefs d'œuvre. Seules quelques courtes scènes pour donner une idée de la passion dévorante qu'il avait pour s'exprimer par ce medium.
    le fim Gauguin le voyage à Tahiti
     
    Par contre, le film met en avant son désir de protéger les autochtones de la colonisation. Un passage m'a particulièrement interpellée : Alors que Gauguin tente d'apprendre la sculpture en tant qu'art à un jeune polynésien, celui-ci fabrique des statuettes en série à vendre aux "touristes"... 
    le fim Gauguin le voyage à Tahiti
     
    Un film intéressant mais pas passionnant, à voir pour l'interprétation toujours impeccable de Vincent CASSEL.   

    le film Gauguin le voyage à Tahiti

  • Imprimer

    UN ETE 2017, QUELQUES FETES ET SPECTACLES

    Quelques moments de détente de cet été 2017, quelques découvertes et du déjà vu pour touristes et autochtones...

    Fêtes renaissance villeneuve loubet, fêtes vénitiennes St jean cap ferrat, jazz au château cagnes, estivales cg06,

    La fête de la Renaissance existe à Villeneuve-Loubet depuis plusieurs années et nous n'y étions jamais allés. Peut-être par crainte que ça ne soit un "bis repetita" des sempiternelles fêtes médiévales... Bien sûr il y a les stands des métiers anciens mais nous avons été très agréablement surpris par la qualité du spectacle, par la reconstitution d'une période de l'histoire de ville jouée par des bénévoles de Villeneuve-Loubet, et surtout les magnifiques costumes.

    fêtes renaissance villeneuve loubet, fêtes vénitiennes st jean cap ferrat, estivales cg06, jazz au château cagnes,

    A St Jean Cap Ferrat, ce devait être une grande "fête vénitienne" mais malheureusement, cette année, pour cause de période d'alerte attentat, la municipalité avait réduit les frais, supprimé le feu d'artifice (ça se comprend, en tant que niçoise, rien qu'au mot "feu d'artifice", j'ai des images terribles qui reviennent...). Alors nous nous sommes contentés de la déambulation de deux orchestres, de quelques couples en costumes, puis d'une animation DJ qui a rempli les terrasses des bars.

    fêtes renaissance villeneuve loubet, fêtes vénitiennes st jean cap ferrat, estivales cg06, jazz au château cagnes,

    La veille du 15 août, sur la promenade du bord de mer de Roquebrune Cap Martin, à la jonction avec celle de Menton, nous avons assisté à une parade lumineuse sur le thème de l'amour grâce aux Cie Remue Ménage et Planète Vapeur, cette dernière étant bien connue du Carnaval de Nice et de la fête de la mer de Cagnes.  Enfin un feu d'artifice que l'on a vite oublié...

    fêtes renaissance villeneuve loubet, fêtes vénitiennes st jean cap ferrat, estivales cg06, jazz au château cagnes,

    Quant aux spectacles, les Estivales du 06 nous ont fait monter à Levens pour voir la suite des aventures de Don Camillo par la Cie du Théâtre du Verseau de Cannes. La traditionnelle soirée gospel du 15 août au château de Cagnes, nous a fait apprécié l'énergie de la troupe Gospel Right Spirit.

  • Imprimer

    SOUS LE TRAM, LA CRYPTE

    Pour qui se souvient des travaux de la ligne 1 du Tram de Nice vers 2007-2010, vous revoyez sans doute ce trou béant entre le Monoprix et l'entrée du Vieux Nice. Nous passions par dessus ces fouilles archéologiques qui avaient stoppé l'avancement des travaux. Nous tentions de regarder à travers les panneaux de bois pour entr'apercevoir ces murailles ensevelies qui réapparaissaient.

    crypte, vieux nice, travaux du tramway

    Aujourd'hui classée "monument historique" et baptisée "la crypte Pairolière", sans doute du nom de la rue voisine, elle se visite par petits groupes de 15 personnes et permet de découvrir les 2000 m2 des fortifications datant du XIVème siècle, du temps des Comtes de Provence.

    crypte, vieux nice, travaux du tramway

    Notre jeune guide, qui connait son histoire par coeur, commence pour montrer sur une carte d'époque l'emplacement que nous allons visiter et, effectivement, il est "tout petit" à côté de l'étendue de la ville de Nice de ces années là.

    crypte, vieux nice, travaux du tramway

    Étonnant, cette ambiance souterraine alors que, par moments, nous entendons le roulement du tram au-dessus de nos têtes. Étrange de revoir l'aqueduc qui alimentait la ville, les berges du Paillon depuis disparues sous des tonnes de terre.

    crypte, vieux nice, travaux du tramway

    Parce que ce qui ressort de cette visite, c'est le niveau de six mètres plus bas par rapport à aujourd'hui, preuve en est cette représentation de la porte d'accès à la place Garibaldi. C'est aussi la prouesse technologique pour préserver ce patrimoine tout en permettant le passage du tram au-dessus.

    http://www.nicetourisme.com/nice/27689-la-crypte-archeologique

  • Imprimer

    UN PETIT FESTIN DE VILLAGE

    Une prestation de bal de village dans la commune de SAUZE, nous a fait passer, mon compagnon DJ et moi-même, par les gorges de Daluis, où, si ma mémoire ne flanche pas, je découvrais pour la première fois les impressionnantes roches rouges.

    Sauze, gorges de Daluis, DJ'H, festin
    La route fût longue, tortueuse, dans cette belle vallée pour grimper jusqu'au 1365m d'altitude de SAUZE, village montagnard aux portes du Mercantour. Nous sommes passés à côté du fameux "pont de la mariée" dont vous lirez la légende en cliquant sur le lien ci-après : http://www.guillaumes.fr/la-legende-du-pont/

    Sauze, gorges de Daluis, DJ'H, festin

    Mais à l'arrivée, nous sommes largement récompensés par la vue panoramique, après la traversée de la forêt, et surtout par l'accueil chaleureux des heureux habitants de ce petit coin de paradis.

    Sauze, Gorges de Daluis, festin de village, DJ'H

    Pour le festin, un aioli géant avait été préparé par les bénévoles du comité des fêtes et nous a régalés ! On m'a aussi expliqué un jeu de quilles qui sert à faire des concours un peu plus originaux que les sempiternels concours de boules... Des quilles taillées dans du vrai bois, par de vrais passionnés... avec une distance de lancé pour les enfants et une autre plus difficile pour les grands...

    Sauze, Gorges de Daluis, festin de village, DJ'H

    Pour nous qui venions de la Côte surchauffée, cette soirée d'août méritait largement une petite laine mais grâce à DJ'H  qui a mis le feu, toutes générations confondues, tous se sont amusés jusqu'à tard dans la nuit.

  • Imprimer

    ROQUESTERON BEACH

    Loin des plages surpeuplées, ce dimanche d'août nous a amenés dans le proche arrière-pays, au bord de l'Estéron dont le cours tantôt tranquille, tantôt tumultueux, permet des baignades fort agréables dans ses grandes « launes », des massages vivifiants dans ses « jacuzzi ».

    Roquesteron, bain d'argile

    Petit pique-nique avant la baignade et nous voilà dans une eau largement réchauffée par le fort soleil. Quelques pas et nous sentons une argile douce sous nos pieds.

    Roquesteron, bain d'argile

    Évidemment, nous n'avons pas résisté au plaisir de s'enduire de cette pâte grise et à se laisser sécher au soleil. Les fous rires étaient de rigueur dans cette balnéo-partie improvisée.

    Roquesteron, bain d'argile

    Quelques-uns avaient même un petit air de statue ou de personnages préhistoriques... En remontant la rivière au-delà du calme des launes, quelques petits rochers bien placés nous ont aussi fait profiter de massages bouillonnants !  Qui dit mieux...

    Un coin des Alpes Maritimes encore préservé des foules estivales.... à découvrir.

  • Imprimer

    UN PEU D'EAU DANS LA BRAGUE

    Après avoir goûté à la baignade en rivière dans l'Estéron (relire ici) au mois de juillet, nous avons projeté d'aller profiter de la fraîcheur des sous bois du parcours de la Brague dans le parc départemental du même nom, pour nous y rafraîchir dans son cours d'eau.

    Biot, la brague à sec, sculptures sur le chemin

    Oh surprise ! Oh désastre ! A sec, la Brague ! Jamais vu ça... un lit de rivière complétement à nu. Impressionnant tous ces rochers à découvert, gris rocaille.

    Biot, la brague à sec, sculptures sur le chemin

    Que faire ? Demi-tour ou une petite marche le long du lit de la rivière, tant qu'à pas être venus pour rien... Direction Valbonne, nous suivons le sentier. Au bout de quelques centaines de mètres, un peu de vase apparait entre les rochers... quelques petites flaques entre les troncs d'arbres.

    Biot, la brague à sec, sculptures sur le chemin

    A force de remonter le courant vers Valbonne, tout à coup, une large vasque d'eau, de la verdure, quelques baigneurs et quelques mini cascades. Toutefois, devant cette eau verdâtre et pas claire du tout, nous renoncerons à nous baigner, tout au plus nous rafraîchir les pieds...

    Biot, la brague à sec, sculptures sur le chemin

    Après cette pause, nous continuons notre balade vers Valbonne, l'eau se raréfie à nouveau mais nous croisons d'étranges sculptures : un poisson gravé sur le chemin, un profil grec taillé sur un bord de rocher, pour terminer par une magnifique licorne incrustée dans un pan de mur ! De qui est ce travail de la pierre ?

    A défaut de baignade, nous aurons fait de belles rencontres... mystérieuses.

  • Imprimer

    UN PEU D' ECOLE(S) DE NICE

    La grande exposition estivale 2017 raconte l'histoire de cette "Ecole de Nice" qui n'est pas une institution mais la simple constatation que plusieurs artistes des années 50 à 70 sont originaires de notre région ou bien y ont vécu et créé. Beaucoup de croisements se font avec l'exposition de 2015 qui mettait en valeur la Promenade des Anglais et les artistes qui l'ont peinte.

    Expo ecole(s) de nice, mamac, musée masséna

    4 lieux à voir : le MAMAC, le Musée Masséna, la Galerie des Ponchettes et l'Atelier 109. Parce que j'aime beaucoup ce musée et son histoire, j'ai commencé par Masséna. Le thème en est "Nice à l'école de l'histoire", les moments où Nice a eu rendez-vous avec l'Histoire. Le feu de Terra Amata est mis en parallèle avec les chalumeaux d'Yves Klein, les crémations d'Arman. Plus difficile à supporter le contraste de la joie des feux d'artifice de Dufy avec le drame du 14 juillet 2016... Le feu étant aussi la lumière, on constate nettement la pollution lumineuse sur cette photo de Nice prise par Thomas Pesquet depuis l'espace...mais on trouve la photo magnifique...

    Expo ecole(s) de nice, mamac, musée masséna

    Toujours dans la comparaison avec la précédente exposition de 2015 sur la Promenade des Anglais, l'autre thème abordé au Musée Masséna est l'invention du tourisme après l'arrivée des riches étrangers, les monuments créés pour les différentes religions, les premiers maillots de bain, les recommandations pour les noyades (ne pas pendre les noyés par les pieds !!).  Dommage rien de bien nouveau...

    Expo ecole(s) de nice, mamac, musée masséna

    Heureusement le jardin du Musée Masséna mérite toujours une halte pour son calme et ses senteurs fleuries, sur ses bancs à l'ombre des arbres, avec vue sur la rotonde ou le toit du Négresco voisin.

    Expo ecole(s) de nice, mamac, musée masséna

    Pour la partie de l'expo au Mamac, j'ai choisi une visite théâtralisée avec la Compagnie Fox'Art. Là aussi, les oeuvres ne sont pas nouvelles, mais racontées par des comédiens qui font participer le public, ça devient plus intéressant... Nous avons ainsi dansé sur l'installation pop de Martial RAYSSE, découvert, pour certains, les anecdotes de création de la première moto compressée ou du pourquoi de la destruction à la masse d'un mobilier d'appartement...

    Expo ecole(s) de nice, mamac, musée masséna

    Dans une salle toute blanche et nacrée, où l'on nous fait passer sans s'attarder sur les coups de feu de Nikki de Saint-PHalle, mon coup de coeur est allé à "Germination d'un fauteuil Louis XV" de Robert MALAVAL. 

    L’œuvre présentée appartient à la série de « l’Aliment blanc », matière indéfinie et invasive qui s’attaque à présent à ce mobilier bourgeois. Quelle est cette étrange maladie qui le ronge peu à peu ? Cette « chose » assimilable à un champignon proliférant, semble se greffer au fauteuil et se développer à ses dépens jusqu’à le parasiter totalement, à moins que ce ne soit ce dernier qui sécrète lui-même cette substance cancéreuse qui se propage et bourgeonne sur toute sa surface jusqu’à former sur l’assise deux excroissances boursouflées prêtes à éclater. Entre envahissement mortifère et puissance germinatrice « l’Aliment blanc » de Malaval ravive nos angoisses.

    à suivre, peut-être, la Galerie des Ponchettes avec Noël DOLLA, et les artistes du 109... mais pas sûr.