Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DONNER A VOIR - Page 3

  • Imprimer

    2016 DANS LE RETRO...

    Encore une année qui se termine, heure des bilans, qui me fait revenir sur certains moments de 2016...  de coups de coeur en coups au coeur, de balades en expos... en espérant garder l'envie de donner à voir...

    Rétrospective 2016

    En janvier 2016, l'artiste peintre plasticienne, GEN, travaillait une bâche de grand format sur la place du Château au Haut de Cagnes, aidée par le public et d'autres amis artistes. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    Depuis plusieurs années, le jour des cendres, la Messe des Artistes est célébrée à l'église St Pierre d'Arène, respectant ainsi le voeu du caricaturiste Willette. Une cérémonie magnifiquement illustrée d'oeuvres d'art, de chants, de musiques et de spectacles visuels. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    Au Haut de Cagnes, les artistes résidents ouvrent leurs ateliers au public, une fois par trimestre, pour ART MAINTENANT. En mars dernier, la Maison des Artistes y préparait une exposition de ses membres. Autant d'occasions de rencontres interactives, de spectacles ou d'installations uniques, de dialogues enrichissants pour tous. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    Une des deux expositions qui m'ont marquée cette année, et réveillé beaucoup de souvenirs d'ateliers. "Hors les murs" présentait à la Galerie des Dominicains, le travail de personnes détenues à la Maison d'Arrêt de Nice. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    A l'occasion de la Nuit des Musées au Mamac, l'installation "I will keep a light burning" illuminait le parvis et faisait rêver...  Relire  ICI

    Rétrospective 2016

    L'exposition majeure de cette année 2016 : la rétrospective Ernest Pignon-Ernest. Découvrir ou redécouvrir cet artiste niçois, son travail impressionnant, ses coups de coeur, ses coups de gueule et sa scénographie à l'Abbaye St Pons. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    Les mots sont toujours aussi difficiles à trouver pour exprimer l'horreur de ce 14 juillet... Chaque fois que je passe sur la Prom, je me revois en train de marcher parmi ces bouquets de fleurs et de bougies. Le kiosque à musique ne désemplit pas... Il faudra du temps... Relire  ICI

    Rétrospective 2016

    Après la violence, la grâce et la force des sculptures aériennes de Nicolas Laverenne à Antibes ont apporté un peu de poésie et de repos. Relire  ICI

    retro 2016, septembre

    Cruel mois de Septembre qui a vu s'éteindre après de longs mois de souffrance, Cathy Dubourg, artiste peintre et présidente de l'association Kreado de Vence. Cathy, du temps de l'association Expression Libre, était une des animatrices des ateliers pour les enfants hospitalisés à Lenval.   

    Rétrospective 2016

    Une balade avec mon petit-fils sur les bords de la Cagne me fait rencontrer un couple de jeunes graffeurs et j'en profite pour faire quelques clichés du mur derrière le lycée Escoffier. Relire ICI

    Rétrospective 2016

    Rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de photographie : Photomenton. Le plaisir des yeux, des rencontres, des dialogues. Cette année le plaisir de faire découvrir cet univers... Relire  ICI

    Rétrospective 2016

    Pour les illuminations de cette fin d'année 2016, le miroir d'eau était transformé en banquise avec igloos et ours polaire. Toujours l'occasion de milliers de clichés.

    Comme dans le Rétro 2015, je conclurai par :

    Qui aurait dit, il y a un an jour pour jour, tout ce que 2016 nous ferait vivre !

    Bientôt 2017... qui saura, qui saura...

  • Imprimer

    LE ROI SOLEIL EN PERE NOEL

    Dernière idée lumineuse de la Ville de Nice : déguiser la statue du Roi Soleil de la place Masséna en Père Noël !

    Roi soleil, place masséna, déguisement père noël

    Déjà l'année dernière, la fontaine avait été transformée en "boule souvenir de Nice"... On remet le couvert, sans neige artificielle cette fois-ci mais avec ce personnage de Noël à l'allure plutôt étrange. En effet, le bonnet lui fait de drôles de cornes...

    Roi soleil, place masséna, déguisement père noël

    Sur les réseaux sociaux, les moqueries sont allées bon train. Certains se sont même dit choqués que l'on se permette de déguiser une oeuvre d'art...

    Roi soleil, place masséna, déguisement père noël

    Pourtant, il y a quelques mois (juste avant l'Euro de foot), le Roi Soleil a été habillé aux couleurs de l'OGCN et tout le monde était ravi...

    Roi soleil, place masséna, déguisement père noël

    Vu il y a quelques jours, sur le marché de Noël de Nice, stand des gaufres bruxelloises,
    un Manneken-pis habillé en Niçois

    Quant à habiller les œuvres d'art célèbres, c'est une tradition à Bruxelles où le Manneken-pis est régulièrement revêtu d'habits de diverses origines : http://www.manneken-pis.be/calendrier-des-habillages/

  • Imprimer

    UN ENVOL D'HIRONDELLES

    En visitant le marché de Noël de St Jean Cap Ferrat, j'ai rencontré la céramiste, Sophie Sarramegna, créatrice de l'atelier CERAMIC TATTOO.

    Ceramic Tattoo, swallow project, st jean cap ferrat

    Sa série de vaisselle pour futurs mariés retient le regard au premier instant, tête de mort en chapeau clac, ailes d'ange, couleurs pastel adoucissant le propos décalé... Peynet revisité...vous avez dit bizarre ?

    Ceramic Tattoo, swallow project, st jean cap ferrat

    Mais la dame est sympathique et explique volontiers son désir de se démarquer, pour un monde de céramique plus "rock’n’roll"... Coup de cœur pour ses petites hirondelles qui rappellent tant la mode de celles accrochées aux façades des maisons d'il y a bien longtemps...

    Pour les remettre au goût du jour, l'artiste a un projet façon street art : un grand pan de mur sera recouvert d'un envol d'hirondelles, comme un message de paix en partance vers les 4 coins du globe. En effet, via Facebook et son site, les petites hirondelles se vendent dans le monde entier et seront bientôt géolocalisées...The Swallow Project, lire ICI.

    Atelier Ceramic Tattoo 9 rue Miron 06000 Nice. Contact 06 28 77 33 43

  • Imprimer

    LE MAL DE PIERRES

    Une histoire qui me trotte dans la tête, plusieurs semaines après l'avoir vue...

    le mal de pierres,film nicole garcia,roman milena agus,marion cotillard

    Dans les années 50, une jeune fille de la campagne rêvant de passion amoureuse et érotique, c'est très inquiétant pour ses parents, la société bien pensante. Il va falloir la caser rapidement pour qu'elle se calme ! Les douleurs physiques qui la font hurler, on ne les comprend pas non plus... Elle est peut-être folle...

    Marion Cotillard habite son personnage comme elle seule sait le faire. Nicole Garcia a construit un film passionnant et passionné avec des rebondissements dignes d'un film policier, dans des décors et une lumière splendides.

    le mal de pierres, film nicole garica, marion cotillard

    Impressionnante interprétation d'Alex Brendemühl dans ce rôle de mari acceptant tout pour soutenir Gabrielle et lui éviter, tant qu'il le peut, de nouvelles souffrances, jusqu'au dur retour à la réalité de la vie mais à l'amour véritable aussi.

    le mal de pierres, film nicole garica, marion cotillard

    Trop tard pour le voir au cinéma, mais la video ne devrait pas tarder. A voir et à revoir !

    Bande annonce ICI

    D'après le roman de Milena Agus, synopsis du film :

    Gabrielle a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. A une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José, un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante. Et la férocité règne, notamment dans ce plan terrible : un rectangle de lumière éclairant la grange où Gabrielle, perdue dans le noir, écoute sa mère la menacer d'internement... C'est lui qui va épouser Gabrielle, presque vendue par sa mère. La jeune femme le nargue : « Je ne coucherai pas avec vous. Je ne vous aime pas, ne vous aimerai jamais. » Il se tait. Il la contemple. Il accepte caprices et exigences. Seul lui importe de rester avec elle... Formidable personnage que ce taiseux que l'on prend longtemps pour un être fruste mais qui se révèle d'une surprenante humanité. Il n'est qu'amour face à Gabrielle, qui, aveuglée par la passion, ne le voit pas...
    Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, un lieutenant blessé dans la guerre d’Indochine, André Sauvage, fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve.  

    Toute la première partie de Mal de pierres, librement inspirée du roman de Milena Agus, est âpre, presque rude, intranquille — sûrement ce que Nicole Garcia a réussi de mieux. La sensualité accable tant elle écrase.

    Ensuite, la rencontre, dans un sanatorium, de Gabrielle avec un militaire blessé en Indochine (Louis Garrel, étrangement sobre), la folie amoureuse qui s'empare d'elle et la consume, son étonnement, une fois enceinte, de ne jamais recevoir de réponse à ses lettres enflammées, bref, toutes les péripéties de l'intrigue reposent sur l'osmose visible de la réalisatrice avec sa comédienne.

  • Imprimer

    IMPRESSIONS PHOTOMENTON 2016

    11ème édition pour ce festival photographique qui se tient à Menton, du 19 au 27 novembre 2016 dans le cadre prestigieux du Palais de l'Europe.

    photomenton 2016,menton,palais de l'europe

    Mon rendez-vous annuel, devenu incontournable avec les 120 photographes français et italiens, unis par la même passion de l'image, qu'ils soient professionnels ou amateurs. De plus, PHOTOMENTON donne un sens humain et solidaire à ce rassemblement en reversant la recette à l'HAMAP, organisation non gouvernementale qui lutte contre les mines AntiPersonnel dans le monde.

    photomenton 2016,menton,palais de l'europe

    Cette année, j'ai emmené mon petit-fils de 5 ans découvrir ces centaines de clichés et, voir une expo au travers d'un regard d'enfant, c'est complétement différent. Bien évidemment, il était attiré par les photos d'animaux, d'enfants mais il remarquait aussi des petits détails, des photos à sa hauteur, que j'avais laissé passer...

    photomenton 2016,menton,palais de l'europe

    Ensemble, nous avons joué le jeu du vote du public et, très sérieusement, il me donnait les chiffres des stands qui lui plaisaient en précisant le sujet ou la caractéristique qu'il avait retenu. Il a même fait quelques photos avec mon appareil, avec un cadrage en contre plongée, pas mal du tout... Elles sont mêlées aux miennes d'ailleurs.

    photomenton 2016,menton,palais de l'europe

    Tout le programme des ateliers, formations, lectures et marathon photo à thème sur le site www.photomenton.com 

    ENTREE 3 EUROS. PALAIS DE L'EUROPE 8 avenue Boyer 06500 MENTON. Horaires : du lundi au vendredi : 10h–12h et 14h–18h, samedi et dimanche : 10h–20h, fermé le mardi. 

    Contacts PHOTOMENTON : www.photomenton.com  photomenton@gmail.com

  • Imprimer

    AVIS AUX GRAFFEURS

    A Cagnes sur mer, depuis plus d'une dizaine d'années, la municipalité a mis en place des "murs d'expression artistique libre" pour les graffeurs de la région.

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Ils se situent notamment sous le pont de l'autoroute, sur les berges de la Cagne et sont régulièrement repeints en blanc par les services techniques pour que les jeunes amateurs de cet art urbain puissent recommencer leurs créations... à l'infini.

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Derrière le lycée professionnel Escoffier, se trouve un autre site, un peu plus "sauvage". A l'occasion d'une balade avec mon petit-fils le long de la Cagne, nous y avons fait une halte. 

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    A cinq ans, il y a découvert qu'on pouvait "dessiner sur les murs" (sa chanson préférée du moment) sans se faire gronder ! Un jeune couple de graffeurs sympas lui a même prêté une bombe pour qu'il s'essaye au maniement de l'engin mais "oh mais c'est difficile, Mamie !"... 

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

    Graffs, murs d'expression artistique libre, cagnes sur mer, lycée escoffier, bords de cagne

     

     

    Pour info, on peut lire sur un panneau installé sur le site :

    "Amis graffeurs,

    La ville de Cagnes sur mer fait appel aux qualités artistiques des graffeurs
    qui s'expriment sur ces murs d'expression pour couvrir de nouveaux espaces vierges.

    Si vous êtes intéressés, merci de contacter
    le cabinet de M. le Sénateur-Maire au 04 93 22 19 00."

  • Imprimer

    UN BON SPECTACLE (12)

    Qu'est-ce qu'un "bon spectacle" ? Celui qui vous fait passer un "bon moment", tout simplement ! Emotions, rires, étonnements, réflexions, souvenirs ou idées nouvelles... si le courant, quel qu'il soit, passe entre le public et les artistes, le pari est gagné. 

     

    CIE THEATRE DE LUMIERE - LE PRINCE HEUREUX

    Création de la Cie Théâtre de Lumière, voici les prochaines dates du spectacle "Le Prince Heureux" destiné initialement à un jeune public et apprécié des grands enfants aussi.

    cie théâtre de lumière,isabelle servol,parlez-moi d'amour,cie bal,la vie là,villa arson,comédie de nice,foudil kailou,les caramels fous,complètement à l'ouest,carré belle-feuille

    Au sommet d’une haute colonne dominant la ville, se dressait la statue du Prince Heureux. Tout entier recouvert de minces feuilles d’or fin, il avait, en guise d’yeux, deux brillants saphirs et sur la poignée de son épée brillait un gros rubis rouge. Un jour, une hirondelle en partance pour l’Égypte survola la ville. C’est alors qu’elle aperçu la statue du Prince Heureux.

    Les yeux du Prince Heureux étaient embués de larmes qui coulaient le long de ses joues d’or. Sous la lumière de la lune, son visage était si beau que l’hirondelle se sentit envahie de pitié.

    « Qui êtes-vous? Demanda l’Hirondelle

    – Je suis le Prince Heureux.

    – Vous êtes le Prince Heureux ! Alors pourquoi pleurez-vous?

    Lundi 14 Novembre 2016 à 18 h 30 - Conservatoire de Nice
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 14 h - Théâtre National de Nice - Semaine des Droits de l’Enfant
    Vendredi 2 Décembre 2016 à 21 h - Théâtre de L’Hélice - Contes
    Vendredi 30 Décembre 2016 à 16h - Théoule sur Mer - Salle des associations.

    Cie Théâtre de Lumière http://www.theatredelumiere.fr

     

    NICE - COMEDIE DE NICE

    cie théâtre de lumière,isabelle servol,parlez-moi d'amour,cie bal,la vie là,villa arson,comédie de nice,foudil kailou,les caramels fous,complètement à l'ouest,carré belle-feuilleDu 15 novembre 2016 au 20 janvier 2017, la Comédie de Nice présente la première comédie "magique" d'Alil VADAR "ABRACADABRUNCH".

    "Une emmerdeuse, un misogyne ! Elle a une mission, pour lui l'enfer va commencer...

    François Coulon a 45 ans et vient de vendre ses affaires. Célibataire, égoïste, misogyne, cavaleur, grossier, de mauvaise foi... il a décidé de consacrer le reste de sa vie à lui-même. Le bonheur selon François ! Mais elle a une mission !
    Pour lui l'enfer va commencer !

    Après ses trois précédents succès au théâtre. Alil Vardar, l'auteur du cultissime "Clan des divorcées " nous offre sa 4ème pièce où en plus de nous faire rire il a décidé d'y rajouter un peu de magie... Tout un programme ...

    Comédie de Nice 12 rue Auguste Gal 06300 NICE. Informations et réservations  04 93 56 99 74. http://www.comediedenice.com

     

     

    NICE - EGLISE ST PIERRE D'ARENE

    Le 18 novembre prochain, à 20h30, la Compagnie Lyrique Madame Croche vous invite à venir pour savourer pleinement un spectacle lyrique exceptionnel tant par l'espace scénique atypique qu'est l'église Saint-Pierre d'arène que par la rareté de réalisation de cette œuvre splendide.

    cie théâtre de lumière,isabelle servol,le prince heureux, comédie de nice, alil vadar,les caramels fous,complètement à l'ouest,carré belle-feuille

    50 artistes en scène accompagnés par l'orchestre de Cannes PACA vous feront vivre avec beaucoup d'émotion cette fresque biblique mise en musique brillamment par le génial Rossini.

    Unique en France Moïse de Rossini dans sa version parisienne de 1821 mis en scène par Aude Fabre avec une super distribution francaise dans une église...
     
    Entrée libre : Eglise St Pierre d'Arène, 52 rue de France 06000 NICE. Tél 04 93 88 20 31.
     
     

    BOULOGNE BILLANCOURT - CARRE BELLE FEUILLE

    Les 21 comédiens de la Compagnie Les Caramels Fous constituent une compagnie inclassable de bénévoles passionnés de théâtre et de comédie musicale. Ils nous plongent, cette fois, dans l’univers du western, un western décalé et hilarant où cow-boys et danseuses de saloons sont prêts à vous emmener complètement à l’Ouest.

    cie théâtre de lumière,isabelle servol,parlez-moi d'amour,cie bal,la vie là,villa arson,comédie de nice,foudil kailou

    SAMEDI 10 DECEMBRE à 20h30 

    Depuis que je les ai vus à Nice (une seule fois, malheureusement, il y a quelques années), je suis cette troupe parce qu'ils sont irrésistibles !

    Carré Belle-Feuille 60 rue de la Belle-Feuille, 92100 Boulogne-Billancourt.
    Contact
    01 55 18 54 00 carrebellefeuille@mairie-boulogne-billancourt.fr
  • Imprimer

    MA 500ème SUR LA BLOGOSPHERE

    Nouvelle sélection pour ma 500ème note sur ce blog avec cette rubrique où je voudrais vous faire découvrir des blogs ou sites issus des "AMIS" de Facebook ou de la VIE réelle, essentiellement des artistes, peintres, photographes, plasticiens, musiciens...

     

    LE BLOG DE DJ'H  ANIMATIONS
    Passionné de musique depuis l'adolescence, Henri Perrois réalise, depuis 2 ans, son rêve de donner du plaisir aux gens en les faisant danser et en animant soirées privées et événements publics. En mixant sur les tubes de toutes les générations, il crée des ambiances survoltées pour le plus grand bonheur des participants. N'hésitez pas à découvrir ses vidéos !

            

    LE SITE DE FRANCINE LECOQ

     

     

    LE SITE D'YVES MARIE LEQUIN

    Yves-Marie LEQUIN est Frère Dominicain, Aumônier des artistes et surtout artiste peintre lui-même depuis près de 25 ans. Devenu une figure incontournable du milieu culturel niçois, il a participé à la création de ce lieu atypique qu'est le Forum Jorge François à l'église St Pierre d'Arène (restaurant et épicerie solidaires, salle de spectacle et lieu d'expositions artistiques).  Chaque année, il renouvelle le voeu du caricaturiste Willette en célébrant la messe des artistes, le jour des cendres. Entre célébration religieuse, exposition et spectacle musical, il fédère croyants et athées.

     


    LE SITE D' AMY BLAKE

    Lors d'une des "messes des artistes" organisées par le Frère Yves-Marie LEQUIN, j'ai entendu pour la première fois cette soprano à la voix impressionnante. Depuis, je la suis sur Facebook ...tout simplement !

      

     

    LE SITE DE DELPHINE BLAIS

    Voilà une rencontre purement "Facebook". Un jour, on voit passer dans son "journal" une photo partagée par un "Ami" et ça vous accroche, ça vous donne envie d'aller voir... Et on finit par demander la personne en "Ami". Les personnages des tableaux ou sculptures de Delphine BLAIS font s'envoler notre imagination dans un monde étrange, onirique et mélancolique, tout en contraste avec les couleurs fortes qu'elle utilise. 

     

  • Imprimer

    AUTRES TOMBES

    Je ne me lasse pas de ce bouquin dont le choix du thème est loin d'être lugubre… c’est au contraire un clin d’œil plein d’humour et de poésie comme seule la Photographie peut se le permettre : un superbe voyage autour du monde au travers de clichés noir et blanc de toute beauté !

    Autres tombes.jpg

    Pierre Josse, bien connu pour être le rédacteur en chef du ‘'Guide du Routard', nous convie à un curieux et fascinant voyage : une promenade dans les cimetières du monde. De ce qui aurait pu devenir un tableau morbide, il ramène des images empruntes de poésie et d'insolite, émaillées des textes de Bernard Pouchèle. Et tout y est : de l'impressionnant cimetière juif praguois, en passant par l'Algérie, la Birmanie, la Croatie, Rome ou encore la Syrie.

     

    J'ai encore le souvenir devant les yeux d'une photo superbe de deux dames âgées, tout de noir vêtues, cheminant le long du mur d'un cimetière écrasé de soleil, en bord de mer (Grèce) avec cette légende : Strychnine  ? non, mort aux rats !


    « Autres tombes » Photographies Pierre Josse et textes Bernard Pouchèle, Editeur Terre de Brume, 191pages,

    http://www.terredebrume.com/librairie-en-ligne/vmchk/Beaux-livres/ISBN-2-84362-200-X-Autres-Tombes-memoires.html

    A lire aussi l’interview du photographe  : http://www.linternaute.com/sortir/livre/beaux-livres/artisans-sans-frontieres/interviex-pierre-josse.htm

  • Imprimer

    EN PASSANT PAR ROQUEBILLIERE

     

    Le soleil de ce dimanche de fin d'octobre nous donne l'envie d'aller faire un petit tour à la montage pour voir les couleurs d'automne...

    Roquebillière, dimanche d'automne, fête chataigne miel

    La route de la Vésubie nous amène jusqu'au vieux village de Roquebillière. Un vieux pont de fer jeté par-dessus les tourbillons de la rivière nous guide à la fête de la châtaigne et du miel. Petite curiosité, dans le nom ancien de la cité, Rochabelliera, se trouve la raison de cette fête annuelle : "Roche Abilière" = rocher aux abeilles. Grosse affluence !

    Roquebillière, dimanche d'automne, fête chataigne miel

    Les connaisseurs dégustent, comparent, hésitent : miel liquide, miel crémeux, miel de montagne au goût plus fort, miel de l'Estérel plus léger... tout dépend de l'endroit où les abeilles ont butiné et travaillé...  Petite Maïa, quel est votre choix ?

    Roquebillière, dimanche d'automne, fête chataigne miel

    Dans les forêts alentour qui grimpent jusqu'au village de Belvédère, les couleurs varient du jaune d'or à l'orangé...Au retour du marché, petite halte pour admirer de l'extérieur l'église des Templiers datant du XIVème siècle.

    Roquebillière, dimanche d'automne, fête chataigne miel

    C'était simplement un dimanche d'automne dans la Vésubie !

  • Imprimer

    A PROPOS DU JAUNE

    C'est pour le plaisir que je recopie cet extrait d'un livre de Paul Gauguin. Vincent Van Vogh a été le premier peintre dont j'ai lu la biographie lorsque j'ai commencé à m'intéresser à l'Art. Depuis ses "lettres à Theo" sont mon livre de chevet. Combien de ceux qui se disent "artiste" devraient les relire de temps en temps... pour garder, comme lui, lucidité et humilité devant son propre travail !

    vincent van gogh,jaune,paul gauguin,rouge vermillon
    "Terrasse du café, le soir, place du forum, Arles" 1988

    Extrait de  Oviri, Ecrits d'un sauvage, Paul Gauguin. Editions Gallimard, 1998.

    En janvier 1903, Paul Gauguin se remémore son séjour en Arles en compagnie de Van Gogh. Des neuf semaines qu'ils ont passées ensemble, et qui se sont achevées dans la douleur pour les deux peintres, Gauguin conserve un souvenir ému et attendri...

    (...) Ce fut à Arles que j'allai retrouver Vincent Van Gogh, après des sollicitations nombreuses de sa part. Il voulait, disait-il, fonder l'Atelier du Midi, dont je serais le chef. Ce pauvre Hollandais était tout ardent, tout enthousiaste. Or la lecture de Tartarin de Tarascon lui avait fait croire à un Midi extraordinaire, à exprimer en jets de flamme. 

    Et sur sa toile les chromes surgissaient, inondant de soleil les mas, toute la plaine de la Camargue.
    (...) Dans ma chambre jaune, des fleurs de soleil, aux yeux pourpres, se détachent sur un fond jaune; elles se baignent le pied dans un pot jaune, sur une table jaune. Dans un coin du tableau, la signature du peintre : Vincent.

    Et le soleil jaune, qui passe à travers les rideaux jaunes de ma chambre, inonde d'or toute cette floraison, et le matin, de mon lit, quand je me réveille, je m'imagine que tout cela sent très bon.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "la chambre - Arles" 1888

    Oh ! Oui, il l'a aimé le jaune, ce bon Vincent, ce peintre de Hollande, lueurs de soleil qui réchauffaient son âme, en horreur du brouillard. Un besoin de chaleur.

     Quand nous étions tous deux, à Arles, fous tous deux, en guerre continuelle pour les belles couleurs, moi, j'adorais le rouge ; où trouver un vermillon parfait ? Lui, traçait de son pinceau le plus jaune, sur le mur, violet soudain :

     Je suis sain d'Esprit,
    Je suis Saint-Esprit.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "Champ de blé aux corbeaux" Juillet 1890

    Dans ma chambre jaune, une petite nature morte ; violette, celle-là. Deux souliers énormes, usés, déformés. Les souliers de Vincent. Ceux qu'il prit, un beau matin, neufs alors, pour faire son voyage à pied, de Hollande en Belgique. Le jeune prêtre (il venait de terminer ses études théologiques pour être comme son père, pasteur) le jeune prêtre s'en allait voir, dans les mines, ceux qu'il appelait ses frères. Tels ils les avait vus dans la Bible, opprimés, simples travailleurs, pour le luxe des grands.

    vincent van gogh,jaune d'or,paul gauguin,rouge vermillon
    "Une paire de souliers" 1885

    Contrairement aux enseignements de ses professeurs, sages Hollandais, Vincent avait cru à un Jésus aimant les pauvres, et son âme, toute pénétrée de charité, voulait, et la parole consolante, et le sacrifice : pour les faibles, combattre les grands.

    Décidément, décidément, Vincent déjà était fou.

    sur Paul Gauguin, cliquez ICI

    sur Vincent Van Gogh, cliquez ICI
    Il y a quelques temps, je suis "tombée" aussi sur un passionné de Van Gogh : à relire ICI

  • Imprimer

    PATRIMOINE CANNOIS

    Dans ces journées du Patrimoine, il est souvent difficile de faire un choix. Ce dimanche, ce fût Cannes et encore, juste 3 ou 4 sites... tellement le programme était copieux ! 

    Journées Patrimoine 2016, La Malmaison, Expo Dali, Musée de la Castre, Le Suquet

    A tout seigneur, tout honneur, nous avons commencé par la Mairie ! Bâtiment construit de 1874 à 1876, à la façade néo-classique avec ses belles colonnes doriques et ses seize caryatides. Une étudiante en Bts tourisme nous raconte l'historique, entre musée d'histoire naturelle et services administratifs, puis nous grimpons l'escalier monumental où sont exposés des céramiques de Marc PIANO et des tableaux de Grégory BERBEN. Le bureau de M. le Maire se visite mais ne se photographie pas...Seule la vue du balcon sur le port et le Suquet s'immortalise. Dommage, j'aurai bien voulu vous faire voir le sac de sable sur lequel M. LISNARD s'entraîne (ou se défoule...). 

    Journées Patrimoine 2016, La Malmaison, Expo Dali, Musée de la Castre, Le Suquet

    Cette année, je voulais voir des lieux jamais vus... Donc, après la Villa Kerylos de Beaulieu samedi, voilà La Malmaison et son exposition "DALI ou l'ivresse des rêves". Le parcours entre les dessins, encres, gravures, des années 1965 aux toutes dernières, souligne l'évolution et la finesse du trait de l'artiste. Les silhouettes en plexiglas de Patrick MOYA se fondent dans le sujet. 

    Journées Patrimoine 2016, La Malmaison, Expo Dali, Musée de la Castre, Le Suquet

    En 2012, j'avais visité le Musée de la Castre à l'occasion de la Nuit des Musées et un vent soufflant trop fort ce soir là m'avait privée de la vue à partir de la Tour du guet. Dernier vestige d'un château du XIème siècle, ses 109 marches vous portent à un panorama à 360° de la baie de Cannes à l'Estérel. Magnifique ! 

    Journées Patrimoine 2016, La Malmaison, Expo Dali, Musée de la Castre, Le Suquet

    Bien évidemment, j'ai revu avec plaisir les collections d'arts primitifs et d'antiquités méditerranéennes. Les masques du Tibet, notamment, y sont toujours impressionnants. 

    Journées Patrimoine 2016, La Malmaison, Expo Dali, Musée de la Castre, Le Suquet

    La balade s'est terminée dans les ruelles du quartier pittoresque du Suquet.