Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DONNER A VOIR - Page 3

  • Imprimer

    BALADE AVEC LES TRAMOPHILES

    Le hasard des publications de mon fil d'actualité Facebook m'a fait faire connaissance avec une association de passionnés qui, depuis 40 ans, préserve et sauvegarde à titre muséographique  les autobus, trolleybus, autocars, tramways et véhicules de service des transports azuréens. 

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Ce dimanche, nous avons donc embarqué dans un bus de TRAM&BUS DE LA COTE D'AZUR, TCA, pour une balade dans le temps. Intérieur et extérieur parfaitement restauré et briqué, les exclamations des passagers n'ont pas cessé de fuser  : "tu te souviens des poignées pour se tenir, de la manivelle pour ouvrir la fenêtre, de ces petits tickets et du composteur..."

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Le clou étant bien entendu la plateforme à l'arrière. Voyager debout, à l'air libre, suivis par les regards intrigués ou amusés des occupants des autres véhicules sur la promenade des Anglais. Certains avaient même le regard interrogateur : serait-ce un nouveau modèle de bus en circulation ?

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Notre balade nous a mené du Monument du Centenaire sur la Prom jusqu'au pont du Loup à l'hippodrome de Cagnes pour revenir par les travaux de la ligne 2 du Tram dans le quartier des Moulins, en allant jusqu'au stade de l'Allianz. A un moment, notre bus de la fin des années 80 a même été suivi par un petit jeune de la ligne 9-10, qui a du prendre patience car notre vitesse de croisière était loin de la sienne, sans parler du rayon de braquage nettement plus problématique...

    Association Tram&bus Côte d'Azur, Tram Nice, Bus musée

    Nous avons fait une longue pause au Musée du Sport pour découvrir les détails de la construction de la ligne 3 du Tram. J'ai eu le plaisir d'y retrouver une ancienne connaissance du temps où j’œuvrais dans une association socio-culturelle cagnoise : M. Bruno FERLAT, passionné de trains, tram, bus et voitures anciennes, qui avait généreusement participé, il y a une douzaine d'années, avec sa camionnette des années 30, à plusieurs éditions du carnaval  pour lequel nous fabriquions des grosses têtes avec les enfants hospitalisés à Lenval. Le temps a passé mais il continue toujours, à près de 85 ans, à participer aux activités de l'association TCA et a fabriqué ses maquettes de tram.

    IMG_2616.jpg

    Une belle idée de sortie, cette balade en bus-musée, avec des gens très sympathiques qui prennent vraiment plaisir à partager leur passion, à expliquer tout le travail qu'ils font volontiers pour préserver ce patrimoine. Vous pouvez les suivre sur Facebook, ils proposent régulièrement des balades à thèmes : Contact Association TCA  04 92 04 29 04, pour Facebook cliquez ICI.

  • Imprimer

    FESTIVAL DU LIVRE 2017

    Beau retour du FESTIVAL DU LIVRE de Nice dans le jardin Albert 1er. Fini l'espace restreint en plein "cagnard" de la place Gauthier, vive la pause lecture sur les pelouses, sous les coins d'ombres, ou même  sur les tables de pique-nique à côté de l'arc de Venet.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Comme chaque année, nous avons droit à la visite de quelques célébrités venus dédicasser, souvent avec beaucoup de condescendance, leurs derniers opus. Le thème 2017 était la Méditerranée... lors de la conférence, notamment par le maire de Nice et Franz-Olivier Gisbert, on s'est un peu demandé ce que venait faire les problèmes de cumul de mandats dans l'histoire de la Méditerranée...

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Sur un stand de la Ville de Nice, de jeunes écolières signaient très sérieusement le recueil de nouvelles dont chacune d'elles avait écrit un des textes publiés et sélectionnés par concours. La qualité n'attend pas le nombre des années.  Une rencontre émouvante entre un lecteur assidu de Jacques Salomé et cet auteur, physiquement diminué par la maladie, mais intellectuellement toujours aussi vif et amoureusement soutenu par son épouse.

    Festival du livre de Nice 2017, Editions Baie des Anges, Editions Mémoires Millénaires,

    Enfin, toujours la présence chaleureuse des auteurs locaux et de leurs maisons d'éditions. Aux Editions Mémoires Millénaires, Denis BENSA présente son dernier livre de recettes de cuisine niçoise publié en français, en anglais et en niçois. J'ai découvert deux incontournables pour mieux appréhender la future grande exposition de l'été 2017 à Nice, "Ecole(s) de Nice" :  le petit recueil de Morgane NANNINI aux Editions Baie des Anges "L'école de Nice, mythe et réalité" et le volume conséquent de Frédéric ALTMANN "Du nouveau réalisme à l'école de Nice".

  • Imprimer

    LA HALLE

    Elle est inaugurée en grandes pompes ce week-end. Elle est au cœur de ce quartier de la Libération en pleine transformation. Avec sa structure métallique 1900 et ses grandes verrières en arc de cercle, elle fait penser irrésistiblement au Musée d'Orsay qui, tout comme elle, était une gare à l'origine.

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Les niçois y sont venus nombreux, curieux, de voir ce que l'on allait y faire... un peu déçus par ce grand espace vide... pour le moment. Pas de musée en perspective mais un complexe de salles de cinéma, et surtout des commerces et des restaurants. On en manquait sans doute dans le quartier !

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Les enfants des écoles voisines ont travaillé sur le sujet "hier-aujourd'hui ; avant-après", avec différentes techniques artistiques. Belle exposition de leurs recherches où les photographies parlent d'elles-mêmes. Le temps a passé, la vie a évolué...

    Inauguration du hall de la gare du sud, Nice, Bibliothèque Raoul Mille

    Ce week-end, on a joué à "1900". L'à-venir, ce sera au 2ème trimestre 2018.

  • Imprimer

    LA BALADE DE SOSNO

    Jusqu'à fin septembre, la ville de St Jean Cap Ferrat propose une promenade ponctuée d’une quinzaine d’œuvres, plus ou moins monumentales, de Sacha SOSNO, du chemin des arts jusqu’au jardin de la Paix en passant par le port.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    D'après son épouse, c'était le souhait de l’artiste de « sortir des galeries, des musées, pour investir les boulevards, les ports, les façades, les toits, les jardins… »

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    A Saint-Jean Cap Ferrat, ses oeuvres y sont à l'aise. Elles soulignent le paysage magnifique de la presqu'île, entre le bleu de la mer et du ciel.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    Les promeneurs jouent à se photographier, non pas à côté, mais au travers de ses créations.

    Sacha SOSNO, St Jean Cap Ferrat

    Elles en deviennent plus vivantes et il aurait sans doute apprécié...

    Sacha Sosno, Cap Sosno, Saint-Jean Cap ferrat

    "Cacher pour mieux montrer"... Pari réussi à Saint-Jean Cap Ferrat.

  • Imprimer

    LA NOUVELLE

    Ce 22 avril avait lieu dans le Vieux-nice la 2ème édition de la "FESTA NISSARDA CULTURALA", une journée pour partager ou découvrir la culture niçoise au travers de ses auteurs locaux, de ses traditions, de sa cuisine, de ses monuments ou personnages célèbres.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges
    Jérémy Taburchi, auteur des aventures du Chat Rose

    Côté littérature, les Editions Baie des Anges, spécialisée dans la promotion des écrivains de chez nous, y présentaient un large éventail d'ouvrages, du polar au dessin humoristique en passant par les récits historiques.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    J'y ai retrouvé avec plaisir Pierrette MATHIOT en animatrice d'un atelier "initiation à l'écriture d'une nouvelle". Après la lecture d'une nouvelle de Guy de Maupassant, elle nous a donné les ficelles pour composer une histoire courte, un peu à la façon d'un court-métrage cinématographique. La réussite d'une "nouvelle" est basée sur le moment délicat du basculement. Qu'il soit en cours ou en fin de récit, c'est le détail qui accroche le lecteur... un peu comme le zoom de l'appareil photo qui resserre l'image sur l'essentiel.

     Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Pierrette MATHIOT est devenue en quelques années une virtuose de ce style particulier d'écriture. D'ailleurs, dans son dernier ouvrage paru aux Editions Baie des Anges, "La pitchoune de la volante", la nouvelle "la pergola du ciel" dont l'action se situe au plateau St Barnabé, a été sélectionnée pour être le thème du prochain festival "Marathon du film de court-métrage" de Vence. En juin prochain, plusieurs équipes de tournage devront élaborer un scénario à partir de cette histoire puis tourner et monter leur court-métrage en 5 jours.... à suivre.

    Pierrette Mathiot, Edition Baie des Anges

    Dans les traditions niçoises, le jeu "La Mourra" laisse pantois les spectateurs par la rapidité et les exclamations des joueurs. J'ai trouvé sur le net (et dans mes Amis Facebook aussi) un passionné qui l'explique très bien : lire le blog de Pascal COLLETTA "Mourra dei quatre cantouns".

  • Imprimer

    MOSAIQUES DERUE

    Je cherchais un moyen d'interaction entre la rue et mes créations. J'ai laissé mon esprit travailler la chose et les yeux sont sortis tels quels. Puis j'ai peaufiné mes idées, je me suis imposé certaines contraintes supplémentaires et voilà le résultat. Les yeux ont été le moyen d'atteindre les objectifs, c'est à dire de donner un peu plus de "vivant " au mobilier urbain.

    la ciotat,mosaïques derue

    Il y a quelques temps, dans le fil d'actualité de mon Facebook, je vois passer une drôle de photo, des petits carreaux de mosaïque collés sur un mur... faisaient qu'un regard éclairait une bouche d'évacuation ! Curieuse comme je suis, j'ai contacté son auteur Mosaïques Derue et vous avez lu, ci-dessus, sa réponse.

    la ciotat,mosaïques derue

    Ce street-artiste discret accroche l'attention des passants sur des bordures de trottoir, des coins de piliers, des fentes anonymes dans un mur... et je suis certaine que ça provoque l'étonnement et le sourire.

    la ciotat,mosaïques derue

    Si vous passez par La Ciotat (13), ouvrez l'oeil et, en vous baladant, cherchez les créations originales de Mosaïques Derue. Sinon, retrouvez le sur Facebook et les sites de photos ci-dessous :

  • Imprimer

    COOL ET VERTE

    Pour participer à la 1ère édition du Festival des Jardins de la Côte d'Azur, la Ville de Nice a choisi la partie de la "coulée verte" du jardin Albert 1er, (d'où le jeu de mots sur le titre) pour cette animation du mois d'avril qui propose : deux équipes de jardiniers paysagistes professionnels en compétition officielle, les services municipaux en guest-star et des animations ludiques pour petits et grands. Programme Festival jardins Nice.pdf

     Festival des jardins, coulée verte, jardin albert 1er, jardiniers paysagistes,

    A partir du thème officiel l'éveil des sens, nous avons commencé la balade par le jardin éphémère réalisé par les agents de la Ville de Nice (hors concours) sur 800m2, allant de la tranquillité à la surprise, en passant par le mystère pour finir par l'explosion de joie. Un très beau travail !

    Festival des jardins, jardin albert 1er Nice, coulée verte, jardiniers paysagistes,

    Coup de coeur pour "le mystère" et son monde étrange, surnaturel, ses plantes apparemment desséchées autour de bassins de lierres.

    Festival des jardins, jardin albert 1er Nice, coulée verte, jardiniers paysagistes,

    Puis nous passons sous un tunnel et c'est l'explosion de couleurs dans le dernier carré "la joie", une harmonie entre contenu et contenant.

    Festival des jardins, jardin albert 1er Nice, coulée verte, jardiniers paysagistes,

    Pour le concours IN du festival, Louise Berchard, Kévin Fernandez et Adeline Brugiere-Garde, paysagistes DPLG à Lyon et Grenoble, ont imaginé « PALACE PARADIS ».  "Le visiteur est invité à pénétrer dans des patios imbriqués, chacun dans une ambiance de la neutralité à la couleur et l’originalité, jusqu’à aboutir dans le cœur du dispositif où le paysage s’emballe et laisse place à l’imaginaire, l’exubérance".

    Festival des jardins, jardin albert 1er Nice, coulée verte, jardiniers paysagistes,

    « MOUNTA CALA » est la création de James Basson, architecte paysagiste, ainsi que d’Helen Basson, Bruno Torini, Christine Krohn, de Monaco. Ce jardin fait référence à la mer et aux pointus, bateaux de pêche. Un chemin en bois serpente sur des monticules de poudingue, formant des vagues, jusqu’à un point de rencontre composé de bancs en bois arrondis.

    D'autres jardins éphémères à découvrir à Grasse, Cannes, Antibes et Menton.

  • Imprimer

    LE TEMPS D'UNE OEUVRE DE FRANTA

    Jusqu'au 21 mai prochainFRANTA est enfin à l'honneur dans cette ville de Vence qu'il habite depuis plus de 50 ans. Du maire, Loïc Dombreval, à la vice-présidente du Conseil Départemental, Anne Sattonnet, ils étaient unanimes, ce samedi de vernissage à la Chapelle des Pénitents Blancs, pour dire, maintenant, leur fierté d'avoir parmi leurs concitoyens, cet artiste de renommée internationale.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Une reconnaissance tellement méritée pour ce grand Monsieur, d'une simplicité et d'un abord si chaleureux ! FRANTA en a sans doute été touché mais ce qui m'a le plus ému, c'est le regard plein de fierté et d'amour de Jacqueline, son épouse, celle pour laquelle, en 1958, il a choisi le chemin de l'exil de sa Tchécoslovaquie natale, via la clandestinité, pour la suivre à Nice, puis à Vence. Jacqueline, la force tranquille et discrète, celle qui l'a soutenu et accompagné tout une vie, permettant au jeune peintre fougueux d'alors, torturé par ses souvenirs, de devenir l'artiste apaisé d'aujourd'hui.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Que ce soit au Musée de Vence ou à la Chapelle des Pénitents Blancs, beaucoup d’œuvres de FRANTA sont autant de coups de poing, au travers des contrastes de couleurs ou de l'affrontement du noir et blanc.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Elles racontent ses émotions, ses révoltes devant les violences dont il a été témoin dans sa jeunesse, ou celles de l'actualité politique dans d'autres périodes de sa vie. 

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Et puis, au fil du temps, il y a l'évolution vers la reprise de confiance dans l'Homme grâce à ses voyages en Afrique et la stabilité de sa vie familiale.

    Franta, Musée de Vence, Le temps d'une oeuvre, Chapelle des pénitents blancs

    Mon coup de coeur dans cette expo, c'est la surprise devant la toile "Maternité II". Cette mère guidant les premiers pas de son enfant représente toute la force maîtrisée qui suscite l'émotion immense éprouvée devant l'oeuvre de FRANTA. Dans le catalogue, il y a un superbe texte de la philosophe Claude MONTSERRAT sur ce sujet.

    A voir et à revoir au Musée de Vence, 2 place du frêne, et à la Chapelle des Pénitents Blancs jusqu'au 21 mai.

  • Imprimer

    POESIE SUCREE ET MACHINE

    A la Galerie des Ponchettes, jusqu'au 28 mai prochain, c'est une drôle de machine qui est installée. Elle fabrique des filaments sucrés qui s'envolent vers les voûtes avant de devenir tapis blanc crissant sous les pieds des visiteurs.

    Galerie des ponchettes, Vivien Roubaud

    Etonnant contraste entre la froideur métallique de la mécanique et la douceur suggérée du sucre dans cette installation de Vivien ROUBAUD, artiste plasticien diplômé de la Villa Arson.

    "Détournant des matériaux utilitaires déclassés (imprimantes, lustres, balais, moteurs, souffleurs, lames de scie)... Il crée ainsi des systèmes mutants et dysfonctionnels produisant un mouvement cyclique perpétuel ou encapsulant l'instantanéité de phénomènes naturels fulgurants. Les prototypes poétiques qu'il propose ramènent paradoxalement la mécanique du côté du vivant, de l'impalpable, de l'invisible."

    Galerie des ponchettes, Vivien Roubaud

    Au premier abord, le public est plutôt déconcerté par l'installation, hésite puis plonge volontiers en plein retour en enfance devant cette abondance de barbe à papa... Et c'est à qui en attrapera le plus avant qu'elle ne s'envole... Un Art entre poésie et gourmandise ? 

  • Imprimer

    MESSE DES ARTISTES 2017

    Le thème EXODE(S) a inspiré près de 120 artistes plasticiens et photographes pour cette nouvelle Messe des Artistes organisée depuis plusieurs années par le Frère dominicain, Yves-Marie LEQUIN, avec l'aide de Frédéric ALTMANN.

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    Le jour des Cendres, cette célébration religieuse oecuménique respecte le voeu du caricaturiste WILLETTE : "Priez pour ceux qui partiront dans l'année..." et réunit près de 1000 personnes, croyants et non croyants, dans l'église St Pierre d'Arène.

    Les prestations théâtrales, musicales et vocales, toujours de très haut niveau, se succèdent tout au long de la cérémonie, sans basculer dans le spectacle, mais, au contraire, en accentuant l'intensité de la communion spirituelle entre les participants.

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    «Exode(s)» évoque la longue traversée du désert jusqu’à l’entrée espérée dans la lumière de Pâques. On évoquera bien sûr ceux qui de par le monde connaissent l’exil.  

    Combien d'exposants y ont reconnu leur propre histoire ! L'exode des juifs pendant la guerre 39-45, le départ d'Algérie ou une émigration familiale vers la France, terre d'accueil, à différences périodes du 20ème siècle....

    messe des artistes, église st pierre d'arène, yves-marie Lequin

    Combien ont fait le lien entre ce qu'ils ont vécu des années en arrière et ce que vivent des milliers d'immigrants aujourd'hui. Tous ceux qui viennent à nos portes et qu'on a tant peur d' accueillir... 

    MESSE DES ARTISTES 20172.jpg

    Je ne peux pas citer ici toutes les oeuvres poignantes que j'y ai vues : les barbelés tellement évocateurs dans la toile de Mery VIAL, les longues cohortes de personnages dans celles de Louis DOLLE ou de Svéta MARLIER, les rails dans la photographie de Frédéric ALTMANN, l'homme seul dans celle de Louis-Paul FALLOT, la coccinelle de CHENO avec son baluchon sur le dos, ou l'Europe de GEN tel un ange d'espoir... Et tous les autres, tout aussi émouvants, forts !

    Il faut aller voir cette exposition exceptionnelle qui se poursuit jusqu'au 17 avril, week-end de Pâques, et prendre le temps d'y passer un long moment pour vous en imprégner.

     

    Église Saint Pierre d'Arène de Nice 52 rue de la Buffa à Nice. Ouvert tous les jours, sans interruption, dee 8h00 à 20h00. Entrée libre.

    A découvrir 150 oeuvres des artistes de la scène azuréenne : Alain Aguano​ - Frederic Altmann-Eloy​ - Anet Sbirrazzuoli​ - Michel Anthony​ - Henri Amar​ - Laurence Belhomme (Loulou S'il le Faut​)- Jean-jacques Beltramo​ - Michèle de Boissieu - BBR Brigitte Berger Rougagnou - Laurent Bosio​ - Jocelyne Bosschot​ - Bouffier Lionel​- Nathalie Broyelle​ - Louise Caroline​ - Guillaume Cavalier - Sylvia Castaldi​ - Chantal Cavenel​ - Valérie Cheno​ - Augustin Colombani​ - Carmy Convertino​ - Christine Cotinaud​ - Yann Deleuneville (Kastor) - Elsa Djelidi​ - Louis Dollé​ - Louis-Paul Fallot​ - Lionel Fantini​ -Jean Marie Fondacaro​ - Daniela Fontinova - Jean Paul Fouques​ - Christine Franceschini - Daniel Galbiati - Jean-François Gaulthier (Saint-Paul De Vence Jfg​) - Gen - George Sculpteur​ - Anthony Gillant - Claude Giorgi - Michel Gouaud​ - Antoine Graff - Betty Graffiti​ - Pascal Habecker - Beatrice Heyligers​ - Raimond Hommet​- Laura Hurt - Agnès Jennepin​ - Irmeli Jung​ - Katherine Marie A - Suzan L - Lagan - Marc Lavalle - Ioan Léveillé​ - Ulis de Loma - Félix Macri​ - Albino Angelo Marcolli​ - Margaud Atelier du Cepoun​ - Mary B - Moko Mad'moiselle - Svetà Marlier​ - Maurizio Martorana - Malou Moreau​ - Gabriel Martinez​ - Cyril Mendjisky​- Silvia Mongardi - Annie Bianca Montoya​ - Steve Morphèe​ - Moustache Bleue​ - Patrick Moya​ - Nivèse - Alexis Obolensky - Nanou J. Paolini - Yvette Paris - Marc Piano​ - Alexandre Prieur​ - Francis Puivif​ - MCaroline Regottaz​ - Catherine Rigal​ - Caroll Rosso Cicogna​ - Richard Roux - Robert Roux - Fabienne Roz - Tommaso Russo - Ica Saez - Sam (Sonia) - Alejandra Sanchez - Philippe Sanguinetti - Patrick Schumacher - Slobodan - Jérémy Taburchi - Mery Vial - Patrick Wack.

  • Imprimer

    EXPOS PHOTOS A NICE

    Jusqu'au 28 mai 2017, au nouveau Musée de la Photographie, l'exposition "ICONES" propose les trois grands thèmes de la carrière d'Helmut NEWTON : le portrait, le nu et la photographie de mode.

    Musée de la photographie Nice, Helmut Newton

    J'y ai notamment appris qu'en mêlant ces deux derniers thèmes dans des images volontairement provoquantes, il avait révolutionné la photographie de mode.

    "Dans les années 70, Newton a décidé d’aller plus loin en usant de la nudité réticente ou pure dans le monde visuel de la mode. Dans des hôtels luxueux, il fait glisser avec suggestion la bretelle du modèle pour révéler son sein, tandis que pour une prise de vue nocturne dans une allée parisienne, il fait poser une seconde femme nue au côté d’un modèle vêtu d’un smoking Yves Saint-Laurent. Alors que ces images insolites étonnaient et provoquaient dans le décor, elles révolutionnaient surtout la photographie de mode.

    ça ne vous rappelle pas un certain tableau (contraste nu/habillé) qui avait fait également scandale à son époque...?

    Galerie lympia Nice, expo Ralph Gatti

    Durant une centaine d'années (1750-1850), NICE a eu son bagne et des prisonniers servant au creusement et à l'entretien de son port. Aujourd'hui ce bâtiment est réhabilité et devient la Galerie Lympia, galerie d'exposition de 230m2. Le site est beau, tout en pierres de taille apparentes et lourdes portes en bois massif, l'accrochage de certains clichés sur des trépieds, original.

    C'est un hommage au photographe de presse niçois, Ralph GATTI, qui inaugure ce nouveau lieu d'Art avec une magnifique collection de portraits d'artistes et de célébrités, noir et blanc ou couleurs, de 1970 à 1990 sur la Côte d'Azur. Droits réservés sur ces photos : il est interdit de photographier dans la galerie...

    Château de Nice

    A force de voir toutes ces expositions de photos, je finirais presque par me croire photographe...amateur ! 

  • Imprimer

    L'AGITE

    Les quelques lignes de BEN sur la quatrième de couverture pouvaient présager un énième livre ayant pour toile de fond Nice, sans plus. Et pourtant "L'agité" de Jill-Patrice CASSUTO, aux éditions du Losange, est sans doute le bouquin qui m'a le plus fait rire et ému à la fois, depuis longtemps.

    L'agité, Jill-Patrice Cassuto, editions du losange

    L'auteur raconte le quotidien d'un quadragénaire niçois qui se découvre atteint d'une maladie orpheline. De l'hérédité de ce mal que la famille lui avait caché, à sa vie de tous les jours de plus en plus perturbée par la perte d'autonomie, le regard de l'entourage, sa sexualité, tout y passe et l'histoire aurait pu être larmoyante. C'est tout le contraire, à vous faire rire aux larmes ! Et l'effet est énorme parce qu'on prend conscience, au fil des pages, de la véritable souffrance, du renoncement. Ce bouquin m'a fait repenser à "L'écume des jours" de Boris Vian mais en beaucoup plus positif !

    Jill-Patrice CASSUTO est chef de service en hématologie à l'hôpital de l'Archet et il sait de quoi il parle...  Il a le formidable talent de tourner en dérision le pire pour donner une sacrée leçon de vie ! 

    "L'agité" de Jill-Patrice Cassuto aux Editions du Losange  http://www.editionsdulosange.fr/ 61 boulevard Edouard Herriot 06200 NICE Tél. 04 93 97 21 08 - los1949@wanadoo.fr